Muriel Robin , victime d’une tentative de viol : ses révélations très poignantes

Lors d’un entretien avec Télé 7 Jours, Muriel Robin a évoqué la tentative d’abus qu’elle a subie lorsqu’elle avait 12 ans. L’humoriste lance un appel à la libération de la parole.

Muriel Robin, victime d'une tentative de viol : ses révélations très poignantes
© Bestimage

Dans les colonnes de Télé 7 jours  ce 25 octobre 2021, Muriel Robin confie avoir été victime de plusieurs agressions et d’abus à l’âge de 12 ans. Dans cet entretien accordé aux journalistes, la comédienne et humoriste revient sur ces moments difficiles et lance un appel à la libération de la parole. Objeko revient donc pour vous sur cette déclaration courageuse et extrêmement émouvante.

Muriel Robin : victime d’abus au moment de son enfance

Une terrible épreuve qu’elle a longtemps cachée

Face aux journalistes, Muriel Robin explique effectivement qu’à l’âge de 12 ans, un curé a eu des gestes totalement déplacés sur elle. Une expérience douloureuse que malheureusement la jeune fille va revivre quelque temps plus tard lorsqu’un garçon tente également d’abuser d’elle. « J’ai été coincée dans un ascenseur et j’ai aussi été caressée par le curé, il se trouve que j’avais 12 ans. J’avais le même physique, je faisais cette taille, mais j’ai imaginé que des gamines (…) avec des physiques plus fragiles et pas mon caractère ont certainement dû passer des mauvais moments ».

Effectivement, si Muriel Robin a visiblement eu la force de se défendre, ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les victimes surtout à cet âge-là. Pourtant, malgré son courage, l’actrice et humoriste reconnaît ne pas avoir ébruité l’affaire surtout dans le but de ne pas effrayer son entourage : « Et on se tait, parce qu’on veut protéger ses parents ». Une réaction tout à fait compréhensible, mais pour laquelle aujourd’hui Muriel Robin apporte néanmoins quelques éclaircissements. Il semble effectivement important que les victimes puissent parler, même si bien évidemment, il ne s’agit pas d’une démarche facile

Un sujet toujours difficile à évoquer

Si aujourd’hui Muriel Robin fait le tour des médias, c’est donc en raison de la prochaine diffusion d’un téléfilm intitulé Doutes sur Arte. Le vendredi 5 novembre prochain, la comédienne de 66 ans sera effectivement à l’affiche de ce long-métrage dans lequel elle interprète une journaliste. Dans cette fiction, une jeune femme accuse son mari d’abus. Une occasion pour elle de revenir sur ces souvenirs terribles lorsque des hommes ont eux aussi dépassé toutes les limites. Elle revient donc sur l’épisode du curé qu’elle trouvait dans un premier temps « très sympa », avant que celui-ci ne se montre très entreprenant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Lors de cet entretien avec la presse, Muriel Robin parle également de ce jour où elle se retrouve dans un ascenseur avec un garçon : « On est arrivé au troisième, la porte s’ouvrait, se fermait…toujours pareil, je faisais un mètre 70. J’ai réussi à sortir de l’ascenseur. Mais je me souviens très très bien. Je revois très bien le palier et évidemment que je ne vais pas dire ça à mes parents, pour ne pas leur faire du souci. Parce qu’on protège et on s’oublie ». Cependant, elle rappelle qu’aucune femme ne devrait avoir à subir ce genre de moment et que chaque victime est une victime de trop. Avant d’ajouter : « Mon corps m’appartient, tu ne le touches pas. ! ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Aider, écouter et comprendre

En tout cas, Muriel Robin rappelle à quel point il est important de faire preuve d’empathie envers les victimes. Elle fait également référence au film L’empoisonneuse dans lequel elle jouait une situation similaire et qui malheureusement se reproduit très souvent dans la réalité : « Le thème on va dire, en gros, c’est qu’une petite fille qui est devenue grande a été agressée par un homme. C’est la vérité, on le sait très bien. Dans toutes les situations, c’est une parole contre une autre. On ne sait jamais la vérité ». Une occasion pour elle de souligner le comportement parfois inadéquat des « forces publiques » dans ce type de situation. Elle semble donc espérer que les mentalités changent pour que désormais toutes les personnes en charge de ses victimes d’abus puissent les entendre, les comprendre et les aider.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Aussi, ce n’est pas la première fois que Muriel Robin fait preuve d’une grande implication dans cette juste cause. À de nombreuses reprises, elle a ainsi apporté son soutien à des mouvements en faveur de la défense des femmes. En 2018, elle a incarné d’ailleurs le rôle de Jacqueline sauvage dont l’affaire a fait grand bruit. La justice l’a accusée et condamnée après le meurtre de son mari alors qu’elle était victime de violences conjugales depuis de très nombreuses années. Une femme qui sera finalement graciée par le président François Hollande, mais dont le parcours va susciter de nombreux débats dans la société. De son côté, Muriel Robin s’est engagée auprès du Collectif féministe #NousToutes avec l’espoir de faire bouger les lignes. En tout cas, cette récente prise de paroles de Muriel Robin rappelle à quel point le sujet est malheureusement d’actualité.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.