Nabilla : son fils Milann blessé, elle révèle sa grosse mésaventure

La vie de Nabilla est tout sauf un long fleuve tranquille. Alors qu'elle doit gérer sa seconde grossesse, son aîné lui fait avoir des sueurs froides. Pourquoi ? Objeko vous raconte tout dans les moindres détails !

© Instagram

Nabilla vit-elle un conte de fées ? Depuis quelques heures, sa vie est un cauchemar éveillé. Milann lui en fait voir de toutes les couleurs !

SOS Nabilla en détresse !

Les années se suivent et se ressemblent pour Nabilla. À découvrir le contenu d’Instagram ou de Snapchat, elle est plus épanouie que jamais. Qui aurait pu prédire qu’une simple phrase sur un shampoing allait la placer sur le devant de la scène ? Devenue une redoutable femme d’affaires, elle gère son empire comme une professionnelle. Pour des millions de fans, c’est un modèle du genre. Certes, quelques haters tentent de démolir sa réputation. Par exemple, l’évocation d’une mère porteuse et d’un faux ventre fait couler beaucoup d’encre et de larmes dans le clan Vergara. Chez Objeko, on pense la jalousie fait énormément de dégâts. Elle ferait mieux d’ignorer les critiques sans fondement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nabilla Vergara ✨ (@nabilla)

A présent enceinte de son second enfant, elle a vraiment hâte de voir sa frimousse. Elle a beau montrer beaucoup de choses à ses abonnés, elle tient et ne dévoile pas le s*xe du nourrisson. On aura la surprise ! Quant à Milann, juste avant que ce drame ne se produise, Objeko était convaincu qu’il remplira sa mission de grand frère à merveille. Hélas, un accident va tout remettre en question. Le précieux équilibre de la famille Vergara est-il menacé ? La réponse, on vous la donne tout de suite sans perdre une seconde avec des détails !

Le fils de Nabilla sème le chaos

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nabilla Vergara ✨ (@nabilla)

Juste après la naissance de Milann, Nabilla confirme les rumeurs. Motivée à déménager à Dubaï, elle sème le trouble auprès de ses abonnés. Si certains la suivaient au bout du monde, d’autres l’accusent de manipuler les impôts. Pourtant, par le passé, le couple a déjà tenté de faire une escapade à Londres. Sans succès. Une fois qu’il a été en âge d’aller à la crèche, le petit garçon s’est rapidement adapté à cet environnement.

 

Alors qu’elle n’avait pas encore annoncé que la cigogne était de retour, Nabilla assiste à La chanson secrète. Pour rappel, l’artiste découvre ses amis anonymes et célèbres sur scène. Et ça, ça n’a visiblement pas de prix tant les larmes coulent à flots. Une fois la prestation de ses idoles les L5 terminée, Milann clôt ce tableau avec douceur. En se rendant compte qu’il parle (aussi) très bien anglais, parfois mieux que certains adultes, le public est sous le choc. De plus, cette déclaration récente de sa maman va mettre la puce à l’oreille des followers. Est-il un enfant précoce ? “Ça fait plusieurs mois qu’ils pensent qu’il doit passer dans la classe au-dessus. Il y a eu un conseil et il est très en avance pour son âge. » Ce double saut en direction des « plus grands » est une excellente surprise !

Et là, c’est le drame !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nabilla Vergara ✨ (@nabilla)

Début mai, Milann fait encore des siennes. N’ayez pas peur, il ne compte passer son bac demain. Par contre, de temps en temps, il souhaite aller plus vite que la musique. Et ça, ce n’est pas acceptable pour Nabilla. Mieux que personne, elle sait qu’il faut prendre son temps pour comprendre les choses. Donc, la précipitation n’est pas du tout une bonne idée pour l’avenir de son petit amoureux de presque trois ans. Or, suffit qu’elle détourne son attention un quart de seconde et le pire arrive. C’est la double peine ! Comment va-t-elle pouvoir réparer les pots cassés sans traumatiser son prince ? Aïe, ça fait vraiment mal au cœur !

Capture d’écran (c) Snapchat (c) Nabilla Benattia

Sur son compte Snapchat, Nabilla donne de plus amples informations à ses fans. Tout commençait tellement bien. Forcément, ça ne pouvait pas durer. Pour le récompenser d’être si motivé à la crèche, elle l’encourage à poursuivre ses efforts. Et quoi de mieux que la musique pour adoucir son cœur ? “Il a eu un petit cours à la maison pour lui faire pl*isir, et il s’est jeté sur la guitare. » À en découvrir la cicatrice sur le front du bonhomme, on comprend qu’il a dû se prendre l’instrument en pleine face. Aïe, ça fait drôlement mal ça ! Espérons que ça ne le traumatise pas pour renouveler l’expérience le plus vite possible.