Nagui millionnaire : ce chèque au montant hallucinant que l’animateur vient d’encaisser

Nagui est plus riche que certains le croient... On vous dit tout sur cette somme monstre qu’il vient d’empocher...

© ABACA

Le célèbre animateur n’a pas de souci à se faire pour sa retraite. Il vient d’encaisser un chèque bien fourni grâce à ses investissements au sein du groupe de production Banijay. Nos confrères de « Capital » ont dévoilé les montants. On vous dit tout !

A 60 ans, Nagui se félicite. Car l’animateur a vendu des parts qu’il détenait de la société Banijay Group. Il n’a vendu qu’un faible pourcentage, à savoir 0,1%. Et pourtant, ça lui a rapporté pas moins de 1,26 million d’euros. Comment c’est possible ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Si aujourd’hui, Nagui est en haut du podium, ça n’a pas toujours été le cas. Dans sa carrière, il a connu des hauts et des bas. Pour lui, le pire moment restera son licenciement de « Nulle part ailleurs » sur Canal+ en 2000. “Je ne bosse pas pendant un an et demi, mais j’ai toujours des gens qui travaillent à Air Production. Jusqu’au jour où mon comptable me dit qu’il faut déposer le bilan. En 2006, RTL me vire. Sans avoir de pensées suicidaires, je me dis que le plus simple, ça serait que j’ai un accident mortel de voiture.”, confie-t-il en effet à nos confrères du Parisien.

Une carrière faite de hauts et de bas

Et de poursuivre : “Un jour, j’ai un rendez-vous à France 2 pour présenter quinze projets. Après une heure et demie, le patron de la chaîne laisse sa secrétaire m’annoncer que je ne serai finalement pas reçu. Il ne se déplace même pas… Dans le parking, je suis en larmes. J’ai 42 ans et je pense être has been pour l’éternité. Mon téléphone ne sonne plus. Plus personne ne me répond. La seule qui m’a soutenu, c’est Mélanie, ma femme. Elle me disait de ne rien lâcher.”, a-t-il en effet indiqué.

Et ce n’est pas terminé. Il sait qu’il peut se faire licencier du service public du jour au lendemain. “La fragilité de ce métier, je la connais.”, renchérit-il ainsi. “ J’ai été viré des radios et des télés où je travaillais. Demain, je peux être viré de France 2 et de France Inter. Ça prend deux emails et au revoir ! Il n’y a pas d’entretien préalable. Je sais que j’ai une chance incroyable. Tous les matins je me dis Merci la vie.”, résume-t-il ainsi.

Mais s’il arrive à continuer, c’est grâce aux succès qu’il a cumulé grâce à ses émissions, comme Taratata. “Dans notre cuisine avec le réalisateur Gérard Pullicino, on rêvait d’entendre Michel Berger et Serge Gainsbourg, mélanger leurs chansons et se tromper dans les notes. Personne ne voulait nous produire. J’ai dû créer ma société (NDLR : Air Prod) qui a perdu de l’argent pendant un an et demi. Et puis « Taratata » a survécu à plusieurs arrêts. C’est la preuve qu’il ne faut rien lâcher, jamais.”, témoigne-t-il en effet.

Nagui : Il vend ses parts au bon moment !

Et aujourd’hui, tout semble lui sourire. Car la société de production Banijay Group a racheté ses parts. Fin 2018, il n’avait que 5,3% du capital du groupe de Stéphane Courbit, soit 23 millions d’euros. Mais le cours de l’action de cette société a explosé. En effet, en 2018, la société valait 465 millions d’euros. Puis en 2021, sa valeur s’est hissée à un milliard d’euros. Exactement au moment où Nagui a vendu 0,1% de son capital à ce moment…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Mais cela ne constitue pas la seule source de revenu de Nagui. Car il perçoit également un salaire de la part de France Télévisions. D’après nos confrères de Mediapart, il aurait empoché ainsi 100 millions d’euros grâce à un contrat pluriannuel englobant toutes ses émissions sur France 2, entre 2017 et 2020. « Ce montant comprend le salaire de Nagui en tant qu’animateur, mais aussi toutes les prestations vendues par sa société de production (les concepts, les équipes de tournage, etc.)« , découvrait-on en effet en 2020.