Nathalie Marquay : atteinte d’une leucémie, « Les médecins m’ont dit que j’allais droit au suicide »

A l’occasion de la sortie de son livre Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions, aux éditions Guy Trédaniel, l’ancienne Miss France a répondu aux questions des internautes sur les réseaux sociaux de la maison d’édition. Cela a été pour elle l’occasion de se confier plus en détail sur des moments importants de sa vie que les français ne connaissent pas trop. Elle a donc décidé de leur en apprendre plus sur le jour où elle a appris être atteinte d’une leucémie à seulement trente ans.

Nathalie Marquay : sa révélation très surprenante sur cette nuit où elle est tombée enceinte de Jean-Pierre Pernaut
© LaurentVu/SIPA

Le médecin qui lui a sauvé la vie 

Sur la page Facebook des éditions Guy Trédaniel, Nathalie Marquay a ouvert son cœur et son âme. Elle a décidé de parler sans détour, et de répondre aux questions des internautes, même les plus intimes. Il est de notoriété publique que la femme de Jean-Pierre Pernaut a été atteinte d’une leucémie il y a plusieurs années. Mais l’ancienne Miss ne s’est jamais trop étendue sur le sujet. Aujourd’hui, elle en apprend plus aux internautes. 

C’est lors d’un séjour en Martinique qu’elle a appris qu’elle était malade. Ne se sentant pas bien, elle consulte huit médecins différents qui lui délivrent le même diagnostic : elle aurait attrapé la dengue. Mais Nathalie Marquay écoute son instinct. Pourquoi ? Car elle n’est pas convaincue. Finalement, elle décide de rencontrer un nouveau médecin qui lui prescrit une prise de sang. Et ce médecin va finalement lui sauver la vie. 

« Il s’est demandé comment j’étais encore vivante. Je serais restée encore une heure chez moi ou une demi-journée, j’étais morte !« , se remémore-t-elle.

Nathalie Marquay refuse d’écouter les médecins qui veulent la soigner

La Miss France 1987 apprend qu’elle souffre d’une leucémie et doit donc être rapatriée en urgence en métropole. Pour la soigner, les médecins lui préconisent directement une greffe de moelle. Mais pour Nathalie Marquay, c’est impossible d’accepter une telle intervention. Elle refuse. En effet, si elle avait décidé de subir une greffe de moelle, elle serait devenue stérile à la suite de cette intervention. 

« J’ai été contre l’avis des médecins ! Quand vous avez une leucémie, vous êtes obligé de faire une greffe de moelle. J’ai dit : ’Non ! Votre greffe, je ne la ferai pas ! Ce n’est pas possible ! Je veux avoir des enfants et j’aurai des enfants !’ Et là, les médecins m’ont dit que j’allais droit au suicide et que j’étais obligée de passer par cette greffe pour m’en sortir« . Nathalie Marquay se défend et explique que c’est l’idée même d’avoir des enfants qui peut justement la sauver : 

« Si vous enlevez mon but et ma force qui est d’avoir des enfants, je vais partir ! Vous n’avez pas le droit de m’enlever ça ! Comme je suis majeure, je peux vous signer une décharge« .

L’ancienne Miss a bien fait de s’écouter car, non seulement, elle a pu guérir de sa leucémie, mais elle est surtout devenue maman par la suite. Avec son mari Jean-Pierre Pernaut, ils ont accueilli deux enfants, Lou et Tom. Pendant le confinement, les deux jeunes adultes sont d’ailleurs devenus de vraies stars sur l’application TikTok. 

Entre Nathalie Marquay et Geneviève de Fontenay, rien ne va plus

Grâce à Touche pas à mon poste, émission où elle est chroniqueuse, Nathalie Marquay peut s’exprimer en direct à la télévision. Elle utilise le programme pour faire passer des messages et réagir à des polémiques. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la relation qu’elle entretient aujourd’hui avec Geneviève de Fontenay est plus que tendue. 

Il faut dire que l’ancienne matriarche des Miss n’y est pas allée de main morte lorsqu’elle a évoqué son ancienne protégée au micro de Jordan de Luxe sur Télé Star Play. Elle a même sous-entendu qu’elle doit son élection à une erreur dans le comptage des voix

L’opinion publique avait voté pour une Réunionnaise mais celui qui triait les votes à l’époque à Europe 1 ne s’en sortait pas, alors ça a fini par être elle, mais cela devait être Miss Réunion ! Nous ne comprenions pas ! On attendait le résultat et elle a eu de la chance !” 

Pour Femme Actuelle, l’ancienne Miss a accepté de réagir et n’a pas mâché ses mots : « Franchement, elle me fait pitié. J’ai mal au cœur pour elle, c’est une femme qui doit se sentir bien seule. Elle a besoin d’exister. Mais elle n’a pas besoin de taper sur moi pour ça. Ce qui est quand même bizarre, c’est que ça arrive toujours environ trois mois avant la nouvelle élection de Miss France. Tout ça pour faire du buzz« . 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.