Nathalie Marquay, détruite : elle donne de ses nouvelles dans un message déchirant

La mort de son époux est encore très récente et elle est forcément encore effondrée par cet évènement. On vous donne de ses nouvelles.

© Bestimage

Ce mercredi 30 mars, cela fait déjà quatre semaines que Jean-Pierre Pernaut nous a quittés. Il laisse derrière une profonde tristesse dans le cœur des Français, de ses enfants et de sa femme, Nathalie Marquay. L’ancienne reine de beauté vient de publier un message déchirant sur les réseaux sociaux pour partager son chagrin.

Nathalie Marquay effondrée depuis la mort de son époux Jean-Pierre Pernaut

Depuis le 2 mars dernier, la vie n’a plus la même saveur pour Nathalie Marquay qui a perdu l’homme de sa vie et le père de ses deux enfants, Lou et Tom. À 71 ans, il a rejoint les étoiles après s’être battu contre un cancer du poumon. Il avait déjà surmonté un cancer de la prostate en 2018. Ensuite, un premier cancer sur un poumon l’année dernière où il avait subi une opération. En septembre 2021, il apprend qu’il a un cancer sur l’autre poumon et que cette fois-ci, l’opération n’est pas envisageable. Tout va très vite, il entame un protocole de soin, il part en vacances en décembre dernier pour profiter de sa famille, il fait son troisième vaccin, ensuite 4 mini AVC, fait face à d’autres complications et décède finalement il y a un mois.

Ses obsèques se sont déroulées le 9 mars à la basilique Sainte-Clotilde de Paris. Depuis ces évènements, Nathalie Marquay est effondrée, déprimée et reste discrète. Elle ressent une immense peine et c’est indescriptible. Évidemment, elle a besoin de temps pour encaisser la nouvelle, faire son deuil et reprendre goût à la vie. Mais, elle va y arriver, il n’y a aucun doute à ce sujet !

La France entière la soutient !

De temps en temps, Nathalie Marquay sort de sa solitude pour remercier les admirateurs de Jean-Pierre Pernaut qui font preuve d’une grande bienveillance envers elle. Quatre semaines, jour pour jour après le décès de son époux, Nathalie Marquay publie un message déchirant dans une story Instagram. « Je reçois des centaines de lettres par jour alors merci« , commence l’ancienne chroniqueuse de TPMP. Elle continue : « Merci de votre soutien qui me réchauffe le cœur« , soulignant que son « cœur est si triste » et qu’elle les « embrasse« . Les internautes sont aussi émus qu’elle et partagent sa peine, c’est l’évidence.

Nathalie Marquay a fait preuve d’une grande dignité

Une chose est sûre, Nathalie Marquay est une femme battante, courageuse et qui croit à sa bonne étoile. Elle a d’ailleurs sauvé la vie plusieurs fois de son mari avec ses prémonitions. Hélas, cette fois-ci, le destin a repris son pouvoir et a décidé que c’était le moment pour Jean-Pierre Pernaut. Le lendemain de la mort du journaliste, Nathalie Marquay a eu la force de s’exprimer en toute sincérité devant les caméras du JT de 20 h sur la chaîne TF1. En effet, elle leur devait bien la première apparition télévisée, puisque Jean-Pierre Pernaut a travaillé avec eux pendant plus de trente ans. Toujours là pour annoncer les bonnes et les mauvaises nouvelles. C’est pour cette raison qu’il fait un peu partie de la famille de tous les Français.

Voici ce qu’elle avait exprimé avec beaucoup de tendresse et d’émotions : « Je veux que tu profites de nous, les enfants sont grands, j’ai envie que l’on voyage tous les deux aussi« , lui disait-elle souvent. L’ancienne reine de beauté a ajouté également : « On avait hâte de pouvoir être ensemble. Faire un vieux couple, comme tout le monde. Mais Jean-Pierre n’est pas comme tout le monde« . En effet, le journaliste était un passionné par son métier, la télévision, les informations, la vie des Français et le patrimoine des régions. Alors, il ne s’arrêtait jamais, c’était « vital » pour lui. « C’était son oxygène« , expliquait sa veuve, avant de déclarer : « Il était fatigué. Combien de fois je l’engueulais pour qu’il se repose« . Elle regrette certainement de ne pas avoir insisté mais elle a fait de son mieux. Et surtout, elle l’a accompagnée jusqu’au bout. On lui souhaite bon courage.