Nathalie Marquay : ses recommandations à Jean-Pierre Pernaut face au cancer des poumons

La nouvelle vient de tomber. L’ancien présentateur du journal télévisé a un autre cancer. Cette fois-ci, ce sont ses poumons qui sont touchés. Son épouse Nathalie Marquay l’avait pourtant mis en garde ! Invitée sur le plateau de TPMP, elle se confie à cœur ouvert.

Nathalie Marquay : ses recommandations à Jean-Pierre Pernaut face au cancer des poumons
© Femme actuelle / Voici

Nathalie Marquay va-t-elle affronter cette catastrophe ? Pour clore le débat, elle décide de tout nous dire sur la maladie de son chéri.

Nathalie Marquay en miettes !

Capture d’écran (c) TPMP (c) C8

Comme on peut le voir dans la petite vignette située en bas de l’écran, Nathalie Marquay semble émue de ces images. Début décembre 2001, sa vie va basculer dans le conte de fées. Lors de l’élection de Miss France, elle n’a d’yeux que pour son voisin. À l’époque, Jean-Pierre Pernaut est la star du journal de 13 heures. Malgré leur énorme différence d’âge, Cupidon vise bien puisque le coup de foudre s’installe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Grâce à l’intervention de la présidente du comité de l’époque, à savoir Geneviève de Fontenay, la rencontre se fait de manière naturelle. Très proche du journaliste qu’elle qualifie de « rayon de soleil« , elle souhaite le mettre à côté de l’ancienne gagnante de la cuvée 1987. Même si une autre jeune femme tente de lui dérober sa place, la situation finit par s’arranger. Ignorant tout du sacre de Sylvie Tellier, la complicité s’installe et ne s’éteindra jamais. Mariés, parents, tout semble leur sourire. Hélas, la maladie ne va pas leur laisser le moindre répit.

Pour Nathalie Marquay, c’est un énième coup du sort

Ces derniers jours, Nathalie Marquay annonce qu’elle sera présente sur le plateau de TPMP. Non, elle nous l’assure, ce n’est pas pour faire la promotion de son livre. Et encore moins pour commenter l’actualité des médias avec ses petits camarades. Elle laisse son costume de chroniqueuse au vestiaire au profit de celui d’épouse attentionnée. Digne, elle nous avertit qu’elle va de revenir en détail « sur cette épreuve qui touche de nouveau de plein fouet ma famille« . Les fans hallucinent et espèrent sincèrement que ce n’est pas trop grave.

Le côté sournois de la maladie, Nathalie Marquay le maitrise sur le bout des doigts. Lorsqu’elle avait trente ans, elle a senti que son organisme n’allait pas bien. Alors en vacances en Martinique, elle décide d’affronter sa peur et se rend chez de nombreux médecins. Au début, on la diagnostique la dengue. Comme toujours, ses intuitions prennent le dessus. Une fois rentrée en métropole, elle se supplie sa grand-mère adorée de lui envoyer un signe. En allant chez ce spécialiste, elle ignore que son destin va basculer dans l’horreur.

Parfois, il faut savoir écouter les signes

Victime d’une leucémie, on lui impose la greffe d’une moelle osseuse. Or, on l’avertit que cette opération peut avoir des conséquences désastreuses comme la rendre stérile. Contre l’avis des experts, elle refuse de subir ça. Son vœu le plus cher est de donner la vie. Après une série de traitements lourds, elle finit par s’en sortir miraculeusement. Fruits de son amour avec Jean-Pierre Pernaut, elle aime Lou et Tom plus que tout au monde. Il y a quatre ans, son époux est victime d’un maladie de la prostate. Très vite, Nathalie Marquay prend les choses en main. Même si jusqu’au printemps 2021 il était en rémission, elle estime que le « le cancer, on s’en méfie toujours. Il faut faire des contrôles réguliers ». 

Preuve étant, ce nouvel épisode sanitaire risque fortement de perturber la retraite du présentateur de télévision. Dire que tout ça est parti d’une bronchite mal soignée. Même s’il n’avait pas totalement raccroché avec son métier, il souhaitait vraiment passer des moments tranquilles en famille. Et de préférence, loin des hôpitaux. La pandémie a laissé des traces dans son moral. Hélas, après un premier poumon de touché et opéré, il vient d’apprendre que le second est également malade. Ce retour à la case départ peine son épouse. Elle décide de rester forte et de tout faire pour qu’il s’en sorte.

Un conseil qui vaut de l’or

Plus que jamais, elle espère que cette histoire va réveiller les consciences. Il faut absolument faire des visites chez les spécialistes afin que le mal ne se propage. En guise d’exemple, elle nous explique que dernièrement, un petit bouton de son mari a failli virer en catastrophe. Et vous qu’en pensez-vous cher lecteur d’Objeko ? Quoiqu’il arrive, nous nous associons aux fans de l’ancienne Miss France pour envoyer de la bienveillance. Suite au prochain numéro ! D’ici là, prenez-soin de vous !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.