Nicolas Sarkozy, épaulé par Carla Bruni, ses révélations au JT de TF1 “On me reproche des choses que je n’ai pas commis”

C'est accompagné de Carla Bruni que Nicolas Sarkozy est arrivé dans les locaux de TF1. Lors de cet interview en direct sur le JT de 20h, il revient sur sa condamnation dans l'affaire "des écoutes".

© Reuters

Il s’agit d’une première dans l’histoire de la 5e République. En effet, c’est la première fois qu’un ancien président est condamné à de la prison ferme. En attente d’un nouveau procès en appel, Nicolas Sarkozy était présent sur le plateau de TF1 ce mercredi 3 mars. Accompagné de son épouse Carla Bruni, il livre ainsi en direct son sentiment sur ce verdict. Face à Gilles Bouleau, Nicolas Sarkozy prend la parole. Objeko revient sur cette interview pour le moins particulière.

Nicolas Sarkozy : son épouse Carla Bruni l’accompagne pour le soutenir

La fin d’une longue procédure judiciaire

Depuis de nombreuses années maintenant, Nicolas Sarkozy connaît des problèmes avec la justice.  En épilogue d’un dossier épineux, il vient ainsi d’être condamné à trois ans d’emprisonnement dont un ferme pour corruption et trafic d’influence. Cette sentence est le résultat d’une affaire concernant des écoutes auxquelles le parquet s’intéressait depuis longtemps. Suite à ce jugement, l’ancien président de la République a néanmoins décidé de faire appel. Et pour la première fois, il décide de s’expliquer. Pour se faire, il était donc présent dans le journal télévisé de 20h de TF1, présenté par Gilles Bouleau. 

Apparemment, le mari de Carla Bruni a l’impression de ne pas avoir été jugé équitablement.  » Je suis habitué à subir ce harcèlement depuis dix ans. Dix ans que des moyens considérables sont mis en œuvre, des dizaines de magistrats, des dizaines de policiers, des commissions rogatoires dans tous les coins du monde pour absolument trouver quelque chose à me reprocher. Il faudra d’ailleurs qu’un jour ceux qui ont engagé toutes ces actions disent aux contribuables français combien ça a coûté « . Alors quel est le message que Nicolas Sarkozy veut apporter aujourd’hui ? Objeko vous explique tout.

Un sentiment de harcèlement profond

Nicolas Sarkozy affirme ainsi être victime d’un harcèlement systématique. Il souhaite ainsi face aux journalistes de TF1 et aux téléspectateurs, expliquer qu’il n’a pas l’intention d’abandonner son combat.  » Je suis habitué à ce harcèlement. Je suis venu dire aux Français que je suis un homme qui a toujours assumé ses responsabilités, je ne baisserai pas la tête parce qu’on me reproche des faits que je n’ai pas commis. C’est une injustice, je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe. Je ne le fais pas simplement pour moi. Je le fais parce que ceux qui regardent doivent savoir ce qui m’arrive pourrait arriver à n’importe lequel d’entre eux « .

Nicolas Sarkozy continue son entretien en expliquant que le tribunal n’a en réalité rien contre lui. «  On me condamne à 3 ans de prison parce qu’on me prête une intention d’avoir voulu rendre service à l’ami d’un ami. Tout en reconnaissant que je ne l’ai pas fait. Tout ça en écoutant 4 500 de mes dernières conversations téléphoniques, en les découpant avec des ciseaux, en les mettant bout à bout, on me condamne « . L’ancien chef de l’État se demande ainsi si tout ça est bien légal. Pour lui, il est d’ailleurs anormal que la justice est pu écouter ses conversations privées avec son avocat. Il n’hésite pas ainsi à mettre directement en cause des juges qui selon eux n’ont pas fait leur travail. Mais qui au contraire qui ont mené un procès à charge.

Pas de combat politique

Avant toute chose, Nicolas Sarkozy précise qu’il n’a pas la volonté de revenir dans le monde politique. Pour lui, il s’agit d’une page qui est tournée. De plus, concernant les juges, il ne veut pas mettre tout le monde dans le même sac. Il affirme effectivement être capable de faire la différence entre le comportement de certains et l’institution. Il ne veut pas donc tomber dans le piège d’un combat politique contre une institution qu’il dit respecter. Néanmoins, Nicolas Sarkozy veut que toute la lumière soit faite dans cette affaire.  » Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe « . En tout cas, ce passage sur le plateau de TF1 était très attendu.

D’ailleurs, lorsque l’ancien président de la République et son épouse Carla Bruni arrivent dans les locaux de la chaîne, tous se demandent ce qu’il va dire face aux caméras. Visiblement, Nicolas Sarkozy semble vivre un véritable sentiment d’injustice. Il reste désormais à savoir quel sera le résultat de son procès en appel et s’il sera finalement acquitté des faits qui lui sont reprochés. Objeko ne manquera évidemment pas de vous tenir informé dès que la date du prochain procès sera portée à sa connaissance.