N’oubliez pas les paroles : ce candidat crée un énorme malaise sur le plateau, aïe…

Les chanteurs en herbe se suivent sur le plateau, mais ne se ressemblent pas. Découvrez Benjamin qui a engendré un moment de gêne sur le plateau. On vous raconte tout dans les détails !

©capture rcran france2

Dans l’émission de jeudi de N’oubliez pas les paroles, Nagui accueillait un nouveau participant pour concurrencer la Maestro actuellement en place dans le concours de chant qui s’appelle Jennifer. On peut dire que le candidat en question a marqué les esprits de tout le monde. Que ce soit le public, Nagui, Magali Ripoll ou la championne en place. En effet, malgré son bref passage, on n’a pas loupé son humour douteux sur le plateau. On vous raconte la scène et ces phrases qui ont entraîné un sentiment de gêne !

N’oubliez pas les paroles : malaise avec un candidat aux déclarations douteuses !

Nagui n’en est pas à son coup d’essai dans N’oubliez pas les paroles. En effet, il présente le programme depuis 2007, l’année de son lancement. Alors, il en a vu de toutes les couleurs. Les candidats atypiques ne l’effraient pas, ou plus ! Les participants dans son concours de chant se succèdent tous les jours de la semaine sur France 2 mais ils sont tous différents. En effet, chacun arrive avec sa personnalité authentique et Nagui ne sait jamais à qui il va avoir à faire.

C’est ce qu’il s’est passé jeudi dernier avec un jeune homme qui avait un sens de l’humour bien particulier. Tellement particulier qu’un malaise s’est installé sur le plateau. Bien sûr, ce moment n’a pas échappé aux internautes qui ne ratent aucun passage gênant. Les commentaires sur les réseaux sociaux, notamment Twitter ne se sont pas fait attendre.

Les internautes, toujours à l’affût !

Les fans de N’oubliez pas les paroles ne perdent jamais une minute pour donner leur avis sur la Toile. Que ce soit au sujet de l’émission en elle-même, le présentateur Nagui ou les internautes. Par exemple, il y a quelques jours, ils étaient mécontents pour le choix d’une chanson. En effet, ils critiquaient le fait que la Maestro ait préféré choisir un titre de Wejdene plutôt que de Charles Trenet. Ce jeudi 31 mars, les remarques se sont braquées sur le challenger qui avait tenté sa chance contre la championne en cours.

Il s’agissait d’un candidat prénommé Benjamin. Il était bien déterminé à affronter Jennifer et à la dépasser. Mais, en réalité, il nous a fait plus rire qu’autre chose sur le plateau. Quand le jeune homme découvre les différents choix musicaux, il fait des aveux en direct… Dans les propositions, il aperçoit certaines chansons de Mylène Farmer et il déclare une chose étonnante à son sujet, qui a d’ailleurs provoqué l’hilarité chez tout le monde. Il soupire et balance que c’est son « fantasme ». Il n’en fallait pas moins pour que Nagui soit bouche bée…

Un fantasme spécial dans N’oubliez pas les paroles !

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais ce ne fut pas le cas, vous vous en doutez ! Benjamin déclare haut et fort une autre remarque gênante cette fois-ci en vers la chanteuse professionnelle de N’oubliez pas les paroles, Magali Ripoll… Elle aussi opère dans le programme depuis des années. Alors, elle est habituée et s’adapte à n’importe quel type de situations. Pourtant, elle ne s’attendait certainement pas à ce qu’on la drague en direct ! En effet, quelques minutes après sa première remarque douteuse sur Mylène Farmer, il dit à Magali Ripoll qu’elle l’avait « troublé » pendant sa prestation…

En plus de tout ça, Benjamin a répondu aux interrogations de Nagui en espagnol. Décidément, il est vraiment particulier à tous les niveaux ! Forcément, les commentaires sur le réseau social Twitter ne se sont pas fait attendre. On a pu lire les remarques suivantes : « Malaise TV ! Appelez Fabien pour tourner le couteau dans la plaie », « Je ne vous dis pas si Benjamin était resté cette timeline était saturée rapidement. On perd un sacré numéro » ou encore « Je ne sais pas si l’humour de Benjamin va bien passer chez tout le monde. Il est surprenant, mais notre Magali ne se laisse pas démonter ».