Nouvelle vague d’épidémie : pourquoi les variants BA.4 et BA.5 se propagent actuellement en France ?

L'apparition de BA.4 et BA.5 dans l’hexagone s'explique par plusieurs facteurs indépendants. Une reprise épidémique est en ce moment à l'œuvre dans l'hexagone. L'automne pourrait être compliqué sur le plan sanitaire. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

©outre mer la 1ere

Une augmentation de 57 % du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en sept jours, pas de doute, la France est en proie à une reprise épidémique, faible pour le moment. Il pourrait s’agir d’une des conséquences de la venue de BA.4 et BA.5 dans l’hexagone.

Des variants plus contagieux

Pourquoi ces deux nouvelles souches du variant Omicron arrivent-elles maintenant ? Samuel Alizon, directeur de Recherche au CNRS et Mircea T. Sofonea, maître de conférences en épidémiologie et évolution des maladies infectieuses, laboratoire MIVEGEC, Université de Montpellier parlent de plusieurs pistes pour le journal scientifique The Conversation.

D’abord, il apparaît que BA.4 et BA.5 sont plus contagieux que BA.1 et BA.2. Pourquoi cette particularité ? « Une prépublication par une équipe japonaise et une publication par une équipe chinoise mettent en avant le rôle de l’échappement immunitaire, notamment via la mutation 486V », indique Samuel Alizon.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hirano Daisuke (@hiranodaisuke)

 

De plus, l’immunité en population générale, liée aux vaccins et par la malahttps://www.objeko.com/m-pokora-malade-et-trop-faible-pour-tenir-sur-scene-son-annonce-qui-inquiete-beaucoup-les-internautes-181256/die, est beaucoup plus faible. Les derniers rappels datent du début d’année et les dernières vagues s’éloignent. « Si la protection conférée par une infection Omicron ou une 3e dose de vaccin reste notable après 5 mois vis-à-vis d’une forme grave, elle est en revanche très faible vis-à-vis d’une infection quelconque. La susceptibilité de la population au virus se reconstitue donc avec le temps, ouvrant à terme la possibilité d’une reprise épidémique », note Mircea T. Sofonea.

Vers une nouvelle vague ?

L’important n’est pas de savoir si nous connaîtrons une nouvelle vague mais quand. Les experts s’accordent à dire que l’automne pourrait être une période favorable à une reprise épidémique plus forte. Pour faire face à une reprise après l’été, une nouvelle dose de vaccin sera nécessaire, indique le médecin Benjamin Davido au média France Info.

 

Cette offensive du Sars-Cov-2 sera-t-elle importante ? « Pour le moment, difficile de dire quelle sera l’ampleur exacte » » dit Mircea T. Sofonea. Et de dire : « Pour mémoire, un des pics de circulation en France demeure août 2020, et la 4e vague (de Delta) avait connu son pic en juillet 2021. » La crise n’est pas finie. Cette période est compliquée pour de nombreuses personnes. C’est le cas des personnes âgées qui peuvent subir cette maladie et les plus jeunes qui ont du restreindre leurs libertés.

Une épidémie qui a marqué les esprits

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’épidémie de Covid a marqué durablement les esprits de millions de personnes en France et dans le monde. On se souvient encore de ce mois de mars 2020 durant lequel le pays était à l’arrêt avec le confinement. Ce fut une situation inédite. Tout le monde était à la maison. Seules certaines personnes continuaient de travailler.

A ce moment-là les masques n’étaient pas disponibles. Une étape importante dans la sortie de cette crise a été la vaccination. Pendant cette pandémie, le gouvernement a distribué des aides pour les personnes qui avaient dû mettre à l’arrêt leur entreprise. C’est le cas des restaurateurs. Certains petits patron ont dû mettre la clef sous la porte. Les patrons de boite de nuit sont ceux qui ont dû rester fermés pendant de nombreux mois sans voir de lumière au bout du tunnel.

Cette maladie a causé des milliers de morts dans le monde. Les personnes qui vivent dans les pays les plus pauvres ont été particulièrement affectées. Le monde ne sera plus comme avant. Beaucoup de personnes se sont aussi rendu compte de ce qui était le plus important pour eux dans la vie. Certains ont décidé de procéder à une reconversion professionnelle par exemple. Ainsi de nombreux serveurs se sont orientés vers d’autres professions. Aujourd’hui, le secteur manque de bras et essaye de recruter surtout pendant cette période estivale très dynamique et attractive.

Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de la situation sanitaire.