Omicron : le gouvernement prend une décision qui fâche les Français

La 5ème vague est plus impressionnante que toutes les vagues précédentes de la pandémie. Ajoutons à cela l’arrivée du variant Omicron dans le monde, et potentiellement sur le territoire français, et le gouvernement se voit contraint de prendre des mesures qui fâchent les Français.

Omicron : le gouvernement prend une décision qui fâche les Français
© Capture Facebook

Omicron, le nouveau variant du virus de la Covid-19, inquiète les autorités sanitaires. Le 25 novembre, il a été repéré en Afrique du Sud. C’est notamment pour éviter la stigmatisation des pays où les variants sont repérés qu’un nom leur est donné. Omicron correspond ainsi à la quinzième lettre de l’alphabet grec. Le variant Delta avait lui aussi inquiété le monde entier quand il avait été repéré. Et les lecteurs d’Objeko se souviennent qu’il n’avait pas fallut longtemps pour qu’il se propage rapidement en France. Devenant pas ailleurs le variant principal dans le pays. Il était même plus contagieux que les autres souches du virus de la Covid-19. Ainsi, dès la découverte de ce nouveau variant, Omicron, l’OMS a lancé un message d’alerte. Un message que le gouvernement français n’a pas pris à la légère.

Omicron : ce nouveau variant inquiétant

Une réunion sanitaire des pays membres du G7 a rapidement été organisée. En effet, pas question de tarder pour prendre en charge la potentielle arrivée prochaine d’Omicron sur le territoire français. La 5ème vague met déjà les hôpitaux à mal et le taux d’incidence flambe dans tous le pays. Mais, la pandémie n’a pas fait que des dégâts sanitaires. Elle est aussi responsable d’une crise sociale et d’une crise économique. Beaucoup de personnes ont perdu leurs emplois à cause des restrictions imposées par le gouvernement. Malgré les compensations de ce dernier, la défiance face aux mesures sanitaires reste importante.

Aussi, Objeko imagine volontiers que les prochaines élections présidentielles jouent un rôle dans les décisions du gouvernement. Car, il a récemment été annoncé que le confinement, la fermeture des commerces et le couvre-feu ne seraient envisagés qu’en cas d’extreme urgence. Or, le taux d’incidence actuel aurait provoqué un reconfinement général du pays quelques mois auparavant. Enfin, les dirigeants misent sur le pass sanitaire et la campagne de vaccination pour endiguer la pandémie en France. Mais à l’annonce de l’ouverture de la troisième dose de vaccin à toutes les personnes à partir de 18 ans, les Français ne se réjouissent pas tous. Variant Omicron ou non, nombreux Français se demandent combien de doses seront nécessaires pour être enfin immunisés face à la Covid-19.

Un risque de reconfinement ? Les mesures mises en place

Les autorités sanitaires sont encore incapables de dire si le variant Omicron ressemble au variant Delta. Des équipes scientifiques sont déjà sur le coup et mettent en culture cette nouvelle souche pour l’analyser. Ainsi, nous pourrons savoir si Omicron résiste aux vaccins ou encore si il est plus contagieux que le variant Delta par exemple. En attendant, les membres du G7 se sont réunis. Ils sont d’accord d’unir leurs forces pour lutter contre la propagation d’Omicron en Europe et dans le monde. Du moins pour l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Omicron pourrait gâcher les fêtes de fin d’année

Ainsi, les frontières seront davantage contrôlées. Les pass sanitaires aussi et les personnes non vaccinées pourraient être interdites de quitter certains pays. Mais ce qui fait d’ores et déjà réagir les Français, c’est le retour du port du masque en intérieur. Certains préfets estiment même qu’il est obligatoire en extérieur. Objeko vous l’accorde, Omicron donne le sentiment aux populations d’un retour en arrière. Et cela renforce l’idée que le monde ne sortira que dans trop longtemps de cette crise sanitaire. Ce sentiment de lassitude et de fatalité ne fait pas du bien au moral des Français. Surtout quand les fêtes de fin d’années approchent et que le pire reste envisageable. En effet, si Omicron s’avère plus dangereux que le variant Delta, qui sait si un nouveau confinement n’attend finalement pas le pays dans les semaines à venir ?

Le gouvernement se veut néanmoins rassurant. Omicron ou non, Olivier Véran affirme que la France a les moyens de lutter contre la recrudescence de la pandémie.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.