Opération choc chez Carrefour : 30 produits essentiels pour 30€, soit 1 semaine de courses pour une famille

L'enseigne propose un panier de courses composé de 30 produits pour 30 euros. Une manière efficace pour attirer les consommateurs soucieux de faire des économies.

Source : STEPHANE MAHE/REUTERS

Carrefour : une offre promotionnelle séduisante

Carrefour: « 30 produits essentiels à seulement 30 € pour continuer à vivre sans se priver », indiquent les panneaux à l’entrée du magasin. Et pour cause, parmi ces trente références, nous pouvons par exemple trouver des produits incontournables :

Carrefour: De l’huile de colza, du maïs doux en conserve, des coquillettes, de la farine de blé, des biscuits tartelettes rondes goût fraise, des tablettes de chocolat noir dessert… L’enseigne l’affirme, ce panier à 30 euros doit permettre à une famille avec enfants de se nourrir pendant… une semaine. Carrefour se lance dans ce que l’enseigne appelle « le défi anti inflation« . Cette mesure doit se poursuivre jusqu’à la fin du mois de juillet, mais peut s’étendre si besoin est. Visiblement, cela devrait logiquement être le cas puisque l’inflation ne doit pas arrêter sa course cet été. Au contraire, même. Les économistes estiment que le pic ne sera pas atteint avant 2023. 

Carrefour: Les consommateurs applaudissent cette mesure qui les aide grandement à boucler les fins de mois sans être à découvert. Car avec les prix qui augmentent, ce sont des millions de français qui doivent se priver, faire des sacrifices, et parfois même ne plus manger à leur fin. Pour les grandes enseignes, ce genre d’actions permet que tout le monde puisse faire trois repas par jour.

Carrefour : alerte danger ! L’enseigne rappelle ce produit dans toute la France, il contient des corps étrangers dangereux, cela concerne des cornichons
© REUTERS

Inflation : les prix vont continuer d’augmenter

Cela ne vous a évidemment pas échappé. Depuis le début de l’année 2022, les prix ne cessent d’augmenter. En mai, c’est une inflation de plus 5% qui est notée. Ce pourcentage à la hausse sera le même en juin. Les prix doivent continuer d’augmenter jusqu’au pic de l’inflation. Mais pourquoi les prix augmentent-ils ?

Carrefour: C’est tout simplement à cause du contexte géopolitique actuel. Il ne faut pas oublier que le monde entier tente de se remettre d’une pandémie historique qui a mis à l’arrêt les industries pendant de longues semaines. En outre, la situation en Ukraine suite à l’invasion du pays par les armées russes à précipité les choses. Cela commence par l’augmentation des carburants, du gaz et de l’électricité.

La France n’est actuellement pas le pays où l’inflation est la plus importante. C’est même un pays où elle est relativement timide. Par exemple, aux États-Unis, on note une augmentation de 18%. Au Brésil, elle est de 15%. Les boucliers fixés par l’État ont limité la hausse des prix. Mais pour une certaine partie de la population, cela n’est pas suffisant, surtout quand plusieurs aides ont été supprimées ou baissées ces dernières années.

Carrefour : les aides de l’État pour lutter contre l’inflation

Plusieurs aides sociales vont être revalorisées dans l’été afin d’aider ceux qui en ont le plus besoin à lutter contre l’inflation. Les pensions de retraite vont augmenter, à partir du 9 août, de 4%, tout comme la prime d’activité. De son côté, l’APL va augmenter de 3.5% tandis que l’augmentation des loyers est bloquée. Mais cette annonce de Bruno Le Maire n’a pas fait l’unanimité. Pour certains, elle ressemble plus à de la poudre aux yeux pour cacher la réalité. Car si les APL augmentent, les français n’oublient pas qu’elles ont baissé avec les années.

Ainsi, Bruno Le Maire tweet ceci : « Jusqu’à fin juin 2023, les loyers ne pourront pas augmenter de plus de 3,5%. Avec l’inflation, ils auraient pu augmenter de plus de 5%. Ce bouclier loyer sera accompagné d’une revalorisation de 3,5% des APL. Face à l’augmentation des prix, nous protégeons les Français« .

Mais voilà les réponses qu’il obtient : « Depuis 2017, Macron gratte un milliard d’euros sur les APL pour financer sa suppression de l’ISF. Ce matin Bruno Le Maire, tout content, offre un cadeau de 168 millions pour les locataires. Ils nous distribuent des miettes. Et en plus ils se foutent de nous » ; « La hausse de 3,5% des APL ne compense pas la hausse de 3,5% de l’indice de revalorisation des loyers, annoncée par @BrunoLeMaire. Le bonheur pour les propriétaires, le malheur pour les locataires » ; « Donc mon loyer va augmenter de 69 euros et mes APL de 7 euros, quelle victoire sur mon pouvoir d’achat« .