Ophélie Winter ruinée, vit-elle dans sa voiture? Elle s’exprime enfin et fait des révélations, « Je ne suis vraiment pas SDF ! »

Des rumeurs l’ont dite ruinée. Aujourd’hui, la chanteuse se livre sans fard face à Laurent Ruquier dans "On est en direct".

© Bestimage

Samedi 29 mai 2021, Ophélie Winter faisait son grand come-back à la télévision. Elle osait affronter les questions de Laurent Ruquier. Et toutes les rumeurs qui ont circulé à son propos depuis des mois. Ophélie Winter vit-elle dans la rue ou dans sa voiture ? Faut-il s’inquiéter pour elle ?

Ophélie Winter : Vers un nouveau départ

Sous les projecteurs de l’émission On est en direct, l’interprète de Dieu m’a donné la foi n’a pas froid. Elle révèle les pans les moins avouables de sa vie. D’ailleurs, le 2 juin 2021, elle publiera son autobiographie aux éditions Harper Collins. Ce livre devait initialement s’intituler Ma vérité. Il portera finalement le titre de Résilience. En tous cas, elle semble sortir enfin la tête de l’eau. « Nom féminin. Psy : aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques. Informatique : capacité (d’un système ou d’un réseau) à continuer de fonctionner en cas de panne« , publiait-elle en effet récemment sur son compte Instagram, à propos du mot « résilience ».

« Dro*uée, vous l’avez été ? »

Pendant l’interview sur France 2, Laurent Ruquier a voulu tout savoir. Il a donc lu à voix haute certains extraits de son autobiographie. »On m’a dite tour à tour riche, heureuse, superficielle, dro*uée. Dro*uée, vous l’avez été ? », lui a-t-il alors lancé. Désinvolte, la chanteuse a alors dit : « Oui, comme tout le monde ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ophélie Winter (@opheliewinter)

Mais sa réponse n’a pas plu du tout à l’animateur. « Ah ben non, pas comme tout le monde. Non, non, non, ça je ne peux pas l’accepter, pas comme tout le monde dans ce métier, comme peut-être ceux qui sortent la nuit », a-t-il ainsi fait savoir. Alors Ophélie Winter s’est montrée évasive : « Ben bref c’est un passage obligé ».

Laurent Ruquier n’était toujours satisfait. « Vous vous trompez. On peut demander à plein de gens sur ce plateau. Je pense pas qu’on soit tous dro*ués », lui fait-il en effet remarquer. Ophélie Winter reconnait alors qu’il s’agissait d’une brève période pendant son succès fulgurant. « Ça dure pas longtemps, c’est une courte période », a-t-elle en effet lâché.

« Albert de Monaco me proposait un contrat pour l’épouser et habiter là-bas »

Plus tard, la chanteuse a partagé un scoop qui nous a tous étonné au sein d’Objeko. Ophélie Winter aurait pu devenir la femme du prince Albert de Monaco. « Je travaillais avec ma mère à l’époque et on avait reçu un rouleau de fax d’Albert de Monaco, qui me proposait avec un contrat de l’épouser et d’habiter là-bas (…) J’étais très copine avec Albert, on s’entendait vraiment très bien, mais j’avais tellement envie de travailler. C’était antinomique », a-t-elle ainsi révélé.

« Les gens m’attendent comme Kylie Minogue, avec des changements de fringues, des danseurs. »

Aujourd’hui, Ophélie Winter caresse le doux rêve de revenir sur scène. Mais loin d’elle l’idée de faire de grands shows à l’américaine. « Un truc très intime. Les gens m’attendent comme Kylie Minogue, avec des changements de fringues, des danseurs. Mais moi, j’ai envie de faire des petites scènes intimistes, d’être pieds nus avec une robe », décrit-elle ainsi.

« Je ne suis vraiment pas SDF, j’ai une vie, j’ai une maison »

Quant à la rumeur qui a la peau dure à son sujet, Ophélie n’a pas eu peur d’en parler. En effet, de nombreux journaux avaient expliqué qu’elle était « sans domicile fixe« . Ca l’a aussitôt faite bondir de son fauteuil. « Ha non. Je ne suis pas SDF, tout va bien pour moi, a-t-elle tenu à corriger face à Laurent Ruquier sur France 2. « Je trouve ça horrible de dire des choses comme ça sur les gens. Ils feraient mieux de braquer leurs caméras sur les vrais SDF parce qu’il y en a vraiment une tonne et qu’ils ont vraiment besoin d’aide. Moi je ne suis vraiment pas SDF, j’ai une vie, j’ai une maison.« , a-t-elle ainsi poursuivi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ophélie Winter (@opheliewinter)

« Je suis là pour parler de l’avenir, de la bonne énergie, de dépasser tout ça. »

Et d’ajouter : « Mourante je l’ai étéMais je ne suis pas là pour parler de ça. Je suis là pour parler de l’avenir, de la bonne énergie, de dépasser tout ça. » Au sein de la rédaction d’Objeko, on lui souhaite tout le meilleur pour son avenir et ses nouveaux projets !