Patrick Bruel dérape en plein concert : « Ils commencent à nous saouler »

Lors de son concert au Cirque Royal de Bruxelles, Patrick Bruel a eu des mots crus pour une certains catégorie de la population. Des propos qui vont donc faire couler beaucoup d’encre !

Patrick Bruel dérape en plein concert : "Ils commencent à nous saouler"
© C8

Patrick Bruel fait partie des artistes qui se sont très tôt décidés à lutter activement contre la pandémie. La crise sanitaire demande un effort national, dans tous les pays du monde, depuis bientôt deux ans maintenant. En effet, c’était en février 2020 que l’alerte était donnée. Et au départ, impossible de savoir comment réagir de façon adaptée à une situation inédite. Or, les hôpitaux étaient bondés et une grande partie de la population du monde entier perdait la vie faute de soins.

Alors, les mesures sanitaires ont été brutales et féroces. Patrick Bruel devait lui aussi accepter de couper les ponts avec son public pendant une durée indéterminée. Et cela a beaucoup coûté à cet artiste. Il était ainsi parmi les premiers à faire des concerts live sur les réseaux sociaux. Refusant de quitter ses fans, il ne voulait pas non plus les accabler ou les inquiéter. Mais il prenait aussi rapidement conscience de la dangerosité de la Covid-19 car il contractait le virus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

Depuis chez lui, isolé donc, il a lutté pour ne pas laisser gagner la maladie. Et plus que jamais, il fait partie des artistes qui encouragent ses fans à se faire vacciner, à se faire dépister et à respecter les gestes barrières. Or, Objeko ne vous apprendra pas qu’il existe aussi une catégorie de la population que l’on appelle les « antivax ». Des personnes qui contestent l’efficacité du vaccin, voire même parfois, l’existence de la pandémie purement et simplement. Contre ces personnes Patrick Bruel a alors eu des mots durs.

Patrick Bruel tacle une partie de la population, un « dérapage » qui fait parler de lui

En effet, depuis cette intervention de Patrick Bruel durant l’un de ses concerts acoustiques à Bruxelles, tous les médias s’emballent. Car, le chanteur a une position ferme concernant ceux et celles qui refusent de se faire vacciner. Or, ces personnes-là prônent avant tout la liberté de choix. Certains pourraient leur rétorquer que le débat n’est pas là puisqu’il existe tant d’autres vaccins obligatoires. Que leur liberté de refuser de se soigner devrait s’arrêter là où commence la liberté des autres de vouloir rester en bonne santé. Mais c’est un débat bien plus complexe qu’il n’y parait. Et la rédaction d’Objeko n’est évidemment pas là pour faire des leçons à qui que ce soit.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

Patrick Bruel aurait pu se dire la même chose lui aussi. Et il est vrai qu’il n’avait jamais encore dit clairement le fond de sa pensée aux « antivax ». Néanmoins, à travers ses actes, il était clair qu’il prenait la pandémie très au sérieux et qu’il voulait participer à l’effort collectif pour endiguer la pandémie. D’ailleurs, en 2020, il a personnellement été confronté au virus de la Covid-19. Malade, en isolement et inquiet, Patrick Bruel s’est rendu compte qu’il n’était pas passé loin de regarder la mort en face. Il a alors imaginé que ce « sale moment » qu’il venait de passer, serait sans doute insurmontable pour des personnes plus âgées que lui ou en moins bonne santé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

La Covid-19 est la bête noire du chanteur

« J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ. J’ai tout fait pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer », détaillait-il, à l’époque, sur France Info. Patrick Bruel ne voulait donc pas inquiéter qui que ce soit. Mais il devenait impossible pour lui de ne pas considérer la pandémie comme un phénomène dramatique, contrairement aux « antivax » les plus contestataires. Alors, il en a peut-être eu assez de prendre des pincettes. Car, la 5ème vague s’annonce particulièrement dangereuse. Et Patrick Bruel ne doit pas du tout avoir envie de se retrouver encore une fois privé de son public adoré, Objeko vous l’accorde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

« Allez dire à vos copains qui n’ont pas envie de se faire vacciner qu’ils commencent à nous soûler. », lançait ainsi Patrick Bruel pendant l’un de ses concerts au Cirque Royal de Bruxelles. Et il ajoutait néanmoins : « Merci de faire attention, merci parce que c’est grâce à ça qu’on est là aujourd’hui. On n’a plus envie que ça s’arrête, on a envie que ça continue. On a envie que cet effort extraordinaire qui a été demandé à tous. » Difficile de faire plus clair !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.