Patrick Juvet : On vous dévoile la somme colossale que Claude François lui avait fait gagner

Patrick Juvet n'est plus. Quelle tristesse ! Pour Objeko, c'est vraiment une page qui se tourne. Dès lors, quand on s'intéresse de plus aux coulisses de sa vie, on se rend compte qu'il a gagné beaucoup grâce à Cloclo !

© PJB / SIPA / Bestimage

Patrick Juvet nous a quitté. Or, durant toute sa vie, il a toujours su qu’il devait beaucoup à sa maman Janine et à son Cloclo !

Patrick Juvet vivait en permanence avec ces deux fantômes

La femme de sa vie s’appelait Janine

Lorsqu’on écoute les chansons de Patrick Juvet, on réalise à quel point il aimait être en compagnie des femmes. Pourtant, il y en a un qui est toujours resté numéro un dans son cœur, c’est sa maman. En effet, disparue en 2018, il avait eu du mal à se remettre de la mort de Janine. D’ailleurs, Objeko a retrouvé cet article de nos confrères de L’illustré. Triste, soucieux et surtout brisé, le chanteur d’Où sont les femmes se sent totalement vide.

Et ça va encore plus loin que toutes les relations amoureuses que Patrick Juvet a eu en soixante-dix ans de vie. Du reste, cette anecdote nous montre à quel point les deux êtres étaient complices. Lorsqu’un va mal, l’autre le perçoit, même si des kilomètres les séparent. Heureusement que le téléphone existe ! Quand on voit que certains artistes comme Loana sont prêtes à porter plainte contre leurs parents, on se dit que ce monde est devenu fou.

D’ailleurs, Patrick Juvet ne s’en ait jamais caché. Il a eu des sérieux problèmes d’accoutumance qui l’ont peut-être conduit à sa disparation des ondes et de la scène. En tout cas, une chose est sûre. De son vivant, Janine ne lui a jamais tourné le dos ni jugé là-dessus. Ouf ! Sinon on l’aurait perdu bien avant ! Sa gentillesse et son indéfectible bienveillance l’ont considérablement aidé à s’en sortir. Comme il résume si bien « Tu m’as donné deux fois la vie ! Tout d’abord en me mettant au monde, et en m’aidant à me sauver de mes démons » Quel joli témoignage de reconnaissance du ventre !

Rivaux ou complémentaires ?

Quand on remonte à l’époque du disco, on se rend compte que les stars avaient sensiblement la même coiffure. Cheveux longs, costume pailleté, tout l’attirail du chanteur des années 70. Et il y en a deux pour qui la ressemblance est frappante, c’est Claude François et Patrick Juvet. D’ailleurs, longtemps la presse les a mis en compétition. Pire, impossible d’aimer les deux autant. Il fallait faire un choix, quitte à casser les oreilles de ses proches avec les disques en boucle.

Pourtant, dans la vie, étaient-ils ennemis ? Pas du tout, bien au contraire. Comme il le confiera à nos confrères, Patrick Juvet était même le garant d’un titre de Cloclo. Depuis sa mort tragique en 1978, il continuait de toucher une somme importante d’argent en forme de royalties. Comme vous l’avez sans doute deviné en visionnant la vidéo ci-dessus, il s’agit du Lundi au soleil. Trois mots suffisent pour entériner cette collaboration. Depuis toujours, le caractère très déterminé de l’artiste n’est pas qu’une rumeur. Quand il souhaite obtenir quelque chose ou quelqu’un, ça frise l’obsession !

Il y a quelques années, Patrick Juvet avait assuré à nos collègues qu’il pouvait tout à fait tout arrêter du jour au lendemain sans avoir à se soucier des conséquences pour le futur. Malheureusement, il n’a pas eu le temps de nous montrer le dixième de son talent. Quel gâchis de mourir à soixante-dix ans. Surtout quand on a des fans qui ont prêt à traverser la France entière pour venir à sa rencontre. C’était le cas lors de la tournée Âge tendre.Venus danser et applaudir les performances de ces chanteurs intemporelle, les spectateurs ne tarissaient pas d’éloges sur la prestation des artistes réunis sur scène. Ce brin de nostalgie donne de l’espoir, fait rêver à des jours meilleurs. Donc, en somme, ll vaut tout l’or du monde !

En tout cas, il ne partira jamais de nos esprits et encore moins de nos soirées familiales. Dès qu’on pourra de nouveau faire la fête, nul doute que ses tubes I love America ou bien Où sont les femmes vont résonner un peu partout. Après tout, quel plus bel hommage pouvons-nous lui faire que de l’écouter en souriant ? Regardez bien la météo ces prochains jours. Si jamais le beau temps arrive un lundi, nous sommes convaincus que c’est un joli clin d’œil des deux artistes. Enfin réunis au paradis, ils vont faire dans les étoiles !