Patrick Poivre D’Arvor, accusé de viols : Les nouveaux témoignages de deux autres femmes contre l’ancien journaliste

Le parquet de Nanterre révèle avoir reçu deux nouveaux témoignages à l’encontre de Patrick Poivre D’Arvor. Des faits « pouvant être qualifiés de vi*ls », même si aujourd’hui aucune plainte n’a été déposée.

Patrick Poivre D'Arvor, accusé de viols : Les nouveaux témoignages de deux autres femmes contre l'ancien journaliste
© LOIC VENANCE / AFP

Décidément, dans l’affaire Patrick Poivre d’Arvor, les témoignages à charge semblent continuer de pleuvoir. Ainsi i ce mardi 16 mars, le parquet de Nanterre confirme avoir entendu de nouvelles victimes potentielles de l’ancien journaliste. En effet, deux femmes livrent le récit de faits  » pouvant être qualifié de vi*ls « . Bien qu’à ce jour aucune plainte ne soient encore avoir été déposée pour l’instant. Objeko revient ainsi sur ce nouveau tournant dans l’affaire PPDA.

Patrick Poivre d’Arvor : de nouveaux faits datant de 1990 et du début des années 2000

Le présentateur une fois de plus dans la tourmente

Depuis les accusations de viol de Florence Porcel contre Patrick Poivre d’Arvor, d’autres témoignages continuent d’arriver. Ainsi, récemment, une jeune femme prénommée Laetitia affirme avoir été victime de harcèlement de la part de l’ancien roi de l’info. Elle racontait, en effet, au journal Le Monde, comment PPDA se montrait plus que pressant avec elle lors d’un dîner organisé dans le cadre de journées littéraires en 2015. Durant toute la nuit, elle explique ainsi s’être barricadée dans sa chambre d’hôtel pour ne pas répondre aux demandes de la star des médias. Laetitia aurait même été obligée de placer une chaise contre sa porte pour se protéger.

Mais aujourd’hui, d’autres témoignages arrivent encore. Ainsi, le parquet de Nanterre aurait effectivement entendu d’autres victimes potentielles. À ce jour,  » de multiples auditions sont en cours « . Dès lors, un grand nombre de questions se posent à nouveau. Et surtout qui sera encore en mesure de prendre la défense de celui qui crie pourtant son innocence ? Objeko tente de vous expliquer tout dans les nouveaux détails de cette affaire et de voir qui soutient encore la star ? Car plus les jours passent plus cela semble devenir difficile.

Les soutiens de plus en plus rares

Depuis le début de cette histoire, Patrick Poivre d’Arvor a en effet pu compter sur le soutien de quelques personnes. Ainsi, son ancienne compagne, Claire Chazal, lui reconnaissait un tempérament ardent avec les femmes sans pour autant lui reconnaître le moindre geste déplacé. Elle le décrivait comme un séducteur, mais jamais comme un agresseur. Parmi les personnalités prêtes à venir en aide à PPDA, son ancien collègue Jean-Pierre Pernaut avouait lui aussi avoir été très étonné de toutes les accusations visant le journaliste. Car en près de 20 ans, jamais il n’a pu se rendre compte de quoi que ce soit.

Aujourd’hui, la fille de Patrick Poivre d’Arvor tente également de recadrer le débat. Ainsi, elle affirme que son père n’a jamais eu le moindre geste déplacé. Au contraire, Morgane précise que ce sont justement les femmes qui le harcèlent :  » Des femmes dormaient sur le seuil de notre porte, d’autres chantaient sous la fenêtre ou s’amusaient à nous faire peur. Certaines d’entre elles continuent à nous harceler, ma sœur et moi pour qu’on leur obtienne des rendez-vous avec lui « . Pourtant, les accusations contre PPDA continuent de plus belle. Chaque jour apporte son lot de surprises et enfonce un peu plus l’homme de télévision.

Pas de nouvelle plainte

Comme l’annonce le journal le Monde ce 16 mars, deux femmes ont en tout cas bien raconté des faits  » pouvant être qualifiés de vi*ls «  aux enquêteurs en charge de ce dossier. La police en effet pu recueillir des déclarations dans ce sens. Le quotidien explique ainsi que le parquet de Nanterre a publié une communication sur le fait que  » deux auditions de femmes décrivant(…) de tels faits pouvant être qualifiés de vi*ls dans les années 1990 et début des années 2000 « . Ces déclarations faites par le parquet de Nanterre précisent néanmoins que :  » Celles-ci font actuellement l’objet d’un examen attentif, afin de confirmer ou non si ces faits sont prescrits « . Mais  » sur l’ensemble des témoignages reçus à ce stade, il n’y a pas eu de plainte supplémentaire ».

Si on ajoute à cela, les nombreux témoignages d’anciens collègues de Patrick Poivre d’Arvor sur TF1 concernant une attitude inappropriée, la situation va effectivement devenir très compliquée pour l’ancien journaliste tout en rappelant qu’à ce jour, il bénéficie bien évidemment de la présomption d’innocence jusqu’à ce qu’un juge en décide autrement. Du côté du principal intéressé, son attitude est pour l’instant de ne pas s’exposer médiatiquement. À l’exception d’un premier communiqué pour contester les accusations de Florence PorcelPatrick Poivre D’Arvor ne s’est plus exprimé.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.