Patrick Sebastien en deuil : terrassé, il annonce la mort d’une proche

Si l'animateur est la joie incarnée, la vie est ponctuée de moments plus douloureux. Aujourd'hui, c'est le drame qui prend le dessus puisqu'une "amie fidèle" du chanteur est malheureusement décédée, après des mois de lutte contre la maladie. C'est sur Twitter que l'ancienne star de France Télévisions a fait publiquement ses adieux, en publiant un message et une photographie de son amie, Sylviane Anquez.

© Sipa

Sylviane Anquez pour toujours dans le cœur de Patrick Sébastien 

C’est avec une économie de mots mais toute sa sincérité que l’animateur a décidé d’annoncer la mort de son amie, sur ses réseaux sociaux : « Après tant d’années de bonheurs partagés, il restera dans mon cœur une amie fidèle. Repose en paix Sylviane Anquez« , écrit-il en effet, en partageant une photo où on peut découvrir Sylviane souriante. Les internautes font ce qu’ils peuvent pour soutenir leur animateur préféré, même s’ils ignorent dans quelles circonstances est décédée son amie. C’est finalement sur Facebook que se trouve la réponse, puisque la soeur de Sylviane a publié un message :

« S »… comme Sylviane, ma soeur adorée. J’ai la douleur de vous annoncer son départ hier aux Pays des Etoiles. Je suis effondrée. Certains d’entre vous ont déjà appris la triste nouvelle, ma grande sœur chérie s’est battue comme une lionne depuis 5 ans et demi, mais le combat était inégal, cette saleté de bestiole que l’on nomme crabe a eu le dessus. Après une semaine de souffrances physiques et morales, ma Gigi chérie a fermé les yeux paisiblement à 12:30. Je vous remercie pour tous les témoignages de sympathie qui font chaud au cœur. Je vous tiens au courant pour la date des obsèques. Je vous embrasse ainsi que Sylviane du haut des étoiles« .

On se doute que Patrick Sébastien sera présent pour rendre un dernier hommage à sa tendre amie, lors de son enterrement qui aura lieu le mercredi 13 avril 2022 au cimetière de Liers, à Sainte-Geneviève-des-Bois. 

Patrick Sébastien, un animateur populaire viré par France Télévisions

En octobre 2018, la nouvelle tombe. Et quelques mois plus tard, dans les colonnes de TV Grandes Chaînes, l’animateur fait sa propre analyse de la décision de France Télévision: « Je n’ai jamais été quelqu’un de lisse. Et la télé d’aujourd’hui est une télé de cireurs de pompes et je ne suis pas un cireur de pompes ! Je vis cela comme un chagrin d’amour : on est triste de se quitter mais, après, on se rend compte que ce que l’on vit maintenant est mieux.

Delphine Ernotte est revenue par la suite sur cette éviction polémique afin d’y apporter un peu de nuances. Elle regrette que la vérité n’ait pas éclaté. Selon elle, la décision n’a pas été prise dans le dos de Patrick Sébastien, ils ont au contraire discuté ensemble. Mais ces discussions n’ont finalement mené nulle part : 

« L’émission qui était formidable par certains côtés, vieillissait un peu. Pas tant les numéros qui étaient présentés que ce qui se passait autour. L’audience baissait fortement. On a donc demandé à Patrick Sébastien d’évoluer, de moderniser le concept, mais il a décliné. Patrick Sébastien est très doué, c’est un grand animateur, il sait repérer des talents incroyables. J’aurais sincèrement préféré qu’il nous dise : ‘OK, je comprends, on bosse’. On l’aurait toujours à l’antenne

Un mépris de la culture populaire ?

L’animateur vit mal cette éviction. Depuis, dans les médias, il n’hésite pas à dire tout le mal qu’il pense de la direction de France Télévisions et des décisions qui ont été prises, comme dans les colonnes de Paris Normandie : « Je constate un mépris croissant affiché des services publics pour tout ce qui contient le mot ‘populaire’, comme si c’était sale, un gros mot, presque ». L’animateur a l’habitude de dire ce qu’il pense et avoue ne plus être le bienvenu sur les chaînes du service public : « Je suis persona non grata sur le service public, y compris comme invité. Je ne peux pas venir y faire la promo de mon spectacle ».

Patrick Sébastien considère que Delphine Ernotte manque de respect à tous les fans de l’émission qui se sont retrouvés du jour au lendemain privés de leur show : « Il y a des gens qui aiment ça. Il y a 2,5 millions de personnes qui me suivent et à ces 2,5 millions de personnes, on leur dit ‘Allez-vous faire foutre’ ».