Paul-Henri (L’amour est dans le pré) en couple : il fait une demande surprise en pleine émission

L’ex-participant de "L'amour est dans le pré" est un homme comblé. Durant l'épisode de "L'amour vu du pré" diffusé le 8 novembre dernier, Paul-Henri a présenté sa chérie qui s’appelle Anaïs. Il a fait sa demande devant les caméras de la chaîne M6. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© M6

Paul-Henri : Le 8 novembre derniers, les habitués de M6 ont vu la suite des aventures de plusieurs agriculteurs la dernière saison de L’amour est dans le pré. Juste après, les fans du concept ont pu découvrir un nouvel épisode de L’amour vu du pré, l’occasion de découvrir un scoop.

La déclaration de Paul-Henri

Durant le tournage de L’amour est dans le pré en 2020, Paul-Henri a demandé à Aline, une belle éducatrice de l’Yonne et Maïté une vendeuse dans le prêt-à-porter de venir lui rendre visite comme c’est la coutume dans le concept de M6. Mais, malheureusement, c’est bredouille que l’éleveur de vaches et volailles avait fini l’aventure. Et au bilan, il était toujours célibataire. Objeko avait pu vous parler. Mais sa situation sentimentale a changé depuis décembre de l’année 2020 !

Dans L’amour vu du pré, c’est en compagnie d’une femme qui s’appelle Anaïs qu’il s’est présenté. « Je l’ai rencontrée grâce à L’amour est dans le pré. Elle m’a vu au bilan et du coup elle m’a écrit une belle lettre », a-t-il dit. Pour la belle brune, c’était une aussi évidence. Elle a estimé que Paul-Henri était « très bienveillant » et s’est retrouvée totalement en lui. Elle l’a décrit tel un homme drôle qui adore la nature et qui est très sensible. De quoi la toucher.

Un coup de foudre

« C’est ce que je recherchais pendant l’émission. De voir une personne et de me dire que c’était elle, que c’était sûr. C’est plus que ma chérie. C’est ma meilleure amie, c’est des papillons. C’est le coup de foudre on va dire. (…) En plus elle est bonne à marier », a expliqué le paysan. Ensuite, il lui a fait la surprise de lui désigner un écrin, dans lequel se trouvait une sublime bague de fiançailles. Un bijou fait à partir d’argent fin.

Bouleversée, Anaïs a rapidement expliqué qu’elle acceptait de devenir la femme de Paul-Henri. Et tous se sont embrassé. Un moment magique digne d’un film romantique. On pense à tous les longs métrages qui se terminent bien comme « coup de foudre à Nothing Hill ». Il y a toujours un happy end. C’est ce qui est très plaisant et très agréable. Maintenant, il n’y a plus qu’à préparer la cérémonie.

Paul-Henri, figure de L’amour est dans le pré

L’occasion de parler du parcours de Paul-Henri. Il est issu d’une famille d’agriculteurs, et a repris la ferme familiale il y a 6 ans. Eleveur de vaches, il a aussi des chapons et des chevaux. Epicurien et franc, Paul-Henri a connu une première liaison de sept ans avec la maman de son fils, aujourd’hui âgé de 12 ans. Il a connu deux autres aventures de deux ans.

Mais, Paul-Henri a misé sur l’émission L’amour est dans le prépour rencontrer une femme dans la trentaine, féminine, qui a de la personnalité, qui aime surprendre et être surprise. Il veut partager avec elle ses projets, voyager et n’est pas contre avoir un second enfant. C’est ce qu’il a expliqué à Karine Le Marchand qui est aux commandes du programme de M6 depuis déjà de nombreuses années. Le programme est drôle et émouvant. C’est un concept qui a duré grâce au cadre. En effet, les paysages bucoliques s’enchaînent à l’écran. C’est aussi très dépaysant pour les téléspectateurs.

Souvent les agriculteurs sont isolés, travaillent beaucoup et on peut de vacances. Ce sont des raisons pour lesquelles, ils ont souvent du mal à trouver le grand amour. C’est un métier dur qui suscite de moins en moins de vocations. Mais, grâce à L’amour est dans le pré, de nombreux couples se sont formés et cela fonctionne plutôt bien.

Des enfants sont même nés de ces unions. C’est vraiment formidable. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler des aventures des différents agriculteurs et agricultrices célibataires. Cette année, la nouveauté est qu’une femme était en quête d’une femme. Les médias en ont beaucoup parlé.