Pauline (Top Chef) : son gros malaise en pleine épreuve pas diffusé à la télévision suite à son élimination !

Les téléspectateurs n’ont pas assisté au malaise de Pauline. Cette dernière, éliminée de l’émission, raconte tout dans une interview !

© Marie Etchegoyen / M6 / Voici

Pauline a rendu son tablier. Après six semaines intenses aux côtés de Paul Pairet, son chef de brigade a pris la décision de se séparer d’elle. C’est donc dans l’émission du mercredi 17 mars que les téléspectateurs ont assisté à son départ. La jeune femme éliminée vient de livrer une interview choc auprès de nos confrères de Pure People. Elle revient notamment sur son malaise qui n’a pas été diffusé à l’antenne.

« La pression, le stress, c’est fini ! »

Forcément, Pauline a commencé par raconter son émotion quand elle a appris qu’elle devait se retirer le jeu. « J’étais triste de quitter le concours, mais j’ai aussi ressenti un certain soulagement. Je me suis dit : « La pression, le stress, c’est fini ! » Je suis honnête, j’ai eu un mélange de ces deux sentiments. Aussi, je me suis dit que j’étais la première fille éliminée… Ça a été ma plus grosse déception. »

« Je n’ai pas du tout de regret sur ce que j’ai fait. »

Si Paul Pairet l’a éliminée, c’est à cause de sa bouchée. En effet, le chef l’a trouvée « un peu trop puissante, un peu trop sur le sel, sur l’iode ». La jeune femme reconnait face aux journalistes de Pure People qu’elle a encore du mal à comprendre son élimination. « J’ai goûté ma bouchée, je la trouvais très bonne. Après, moi je la voulais comme ça. Les goûts, c’est tellement subjectif. Je peux comprendre les critiques du chef Paul Pairet, mais moi personnellement j’ai aimé ma bouchée et je n’ai pas du tout de regret sur ce que j’ai fait. Ça s’est joué à une bouchée… C’est un peu c*n de partir sur ça car ça ne montre pas forcément tout ce qu’on peut faire. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Top Chef (@topchefm6)

Si elle assume totalement sa fameuse bouchée, elle comprend néanmoins certaines remarques qu’on a pu lui faire. Notamment quand Angel Leon, Paul Pairet et les autres chefs trouvaient qu’elle en faisait trop pendant l’épreuve du mode de cuisson révolutionnaire. « Je le prends justement, pour le coup c’est totalement justifié. », admet-elle en effet dans les colonnes de Pure People.

« Là je voulais trop prouver pendant le concours. »

Et d’ajouter : « Dans les épreuves comme ça je veux trop en faire et du coup je me perds, je perds l’essentiel de ce que je veux donner. Je perds aussi du temps et de l’énergie. J’en ai parlé avec Paul Pairet : à force de vouloir trop en faire, on s’y perd. Cette critique est totalement assimilée. Mais d’habitude je fais moins. Là je voulais trop prouver pendant le concours. Dans ma cuisine en général, quand je crée quelque chose, je vais plus à l’essentiel. Là dans Top Chef, je voulais étaler tout ce que je sais faire, toujours ajouter des choses… »

« On sait que ça ne peut que mal finir. »

Et pour elle, cette épreuve lui laissera un très mauvais souvenir. « Ma cuisson instantanée a été le pire moment, sans hésitation ! Je ne croyais pas du tout en ce que je faisais. J’ai commencé l’épreuve en me disant que j’allais perdre… Et quand ça commence comme ça, on sait que ça ne peut que mal finir. C’était une sale lancée pour moi. »

« Ca reste quand même un rouleau compresseur. »

Cuisiner sur un plateau de télévision a constitué un véritable challenge pour Pauline. « C’est très stressant d’avoir une caméra et un journaliste devant tout. Il faut cuisiner en parlant sans cesse. L’exercice des interviews, c’est un réel métier qui n’est pas le nôtre. Au début, c’était compliqué. Mais je me suis prêtée plutôt facilement à l’expérience, je pense que j’ai été une bonne cliente. Après, ça reste quand même un rouleau compresseur, une grosse machine. On est fatigué, parfois on craque… Mais c’était hyper intéressant. Je suis contente d’avoir découvert l’envers du décor. En regardant la télévision, on n’imagine pas tout ce qu’il y a derrière. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Top Chef (@topchefm6)

Evidemment, pendant cette saison, il y a eu déjà quelques bobos à déplorer. Par exemple, Pierre s’est fait mal au front. Et Pauline a également eu un gros souci ! « Avant d’aller sur le plateau pour présenter ma cuisson instantanée, j’ai vraiment perdu mes moyens. J’ai fait à moitié un malaise. J’étais tellement stressée… Mais à part ça, il n’y a pas eu de blessé ! ».