Pénuries d’électricité : voici pourquoi les opérateurs téléphoniques seront les 1ers affectés

Les opérateurs téléphoniques pourraient être les premiers touchés par les coupures d'électricité...

© Dreamstime-Pénuries d’électricité : voici pourquoi les opérateurs téléphoniques seront les 1ers affectés

Les opérateurs télécoms redoutent des coupures d’Internet pendant l’hiver. D’après eux, la pénurie d’énergie pourrait venir perturber les réseaux de télécommunications. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Des coupures d’Internet en perspective ?

A l’approche de l’hiver, l’inquiétude grandit. En effet, la menace d’une pénurie d’énergie plane sur l’Europe. Il faut dire que depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les pays européens rencontrent de grandes difficultés d’approvisionnement en électricité. Et malheureusement, la France envisage des coupures d’électricité ponctuelles pour soulager le réseau. Une décision qui fait peur aux opérateurs télécoms. Ces derniers alertent d’ores et déjà le gouvernement.

Il y a quelques jours, Liza Bellulo, présidente de la Fédération française des télécoms a pris la parole. Elle explique notamment craindre que les réseaux fixe et mobile ne rencontrent des perturbations cet hiver : »Sans électricité, les relais mobiles ne fonctionnent plus, or, 95% des communications d’urgence transitent par ces réseaux ». C’est pourquoi, elle souhaite que l’ensemble des opérateurs, soient prévenus en amont lors d’éventuelles coupures d’électricité.

Accélérer le déploiement de la fibre et de la 5G

Bien conscients que les utilisateurs sont de plus en plus dépendants de leur connexion Internet, les opérateurs ont lancé des discussions. Notamment avec les pouvoirs publics et l’opérateur du réseau de distribution d’électricité Enedis. Pourquoi ? Eh bien, tout simplement, pour éviter à tout prix un hiver catastrophique. Il faut dire que couper une antenne 4G ou 5G ne s’improvise pas. Il faudrait plusieurs heures pour retrouver un service normal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par iMobie France (@imobie_france)

Une situation, que veut à tout prix éviter les opérateurs. D’où les différentes discussions : « Ce sont des appareils assez sensibles, qui sont difficiles à redémarrer. Donc là aussi, on a besoin d’être très opérationnels au niveau technique, avec RTE et Enedis, pour convenir à l’avance des modalités de délestage« . Et pour contrer cela, Liza Bellulo veut accélérer le déploiement de technologies comme la fibre optique. Mais également de la 5G.

Une légère baisse du débit internet

Comme vous le comprenez donc, les opérateurs télécoms s’organisent en amont pour faciliter au mieux le quotidien à venir de leurs clients. Ils ont déjà commencé à mettre en veille certaines fréquences mobiles la nuit. Et comme lors des différents confinements, ils ont, d’ores et déjà prévu, une légère baisse ponctuelle du débit internet, pour faire des économies d’énergie. Reste à savoir si ce sera suffisant pour passer un hiver correct. Affaire à suivre…