Florent Pagny et Éric Serra : voici comment ils font face ensemble au cancer

Les deux hommes ont lutté contre la maladie ensemble et se sont soutenus pendant leur chimiothérapie respective.

© Getty Images
Publicités

Florent Pagny n’a pas passé sa période de chimiothérapie en solo. Tout d’abord, il était très bien entouré par ses enfants et sa femme depuis trente ans, mais pas seulement. Il reçoit beaucoup d’amour sur les réseaux sociaux de la part de ses fans. Ses collègues de la scène musicale le soutiennent aussi. Et, Éric Serra a aussi été malade en même temps que lui et ont échangé à maintes reprises. Ce jeudi 20 octobre, Éric Serra expliquait aux journalistes de Gala qu’il était victime d’un cancer inopérable et qu’il a fait sa chimiothérapie en même temps que le coach de The Voice.

Florent Pagny et Éric Serra : deux confrères unis dans la maladie

Quand Éric Serra apprend qu’il atteint d’un cancer inopérable, il a tout de suite pensé à Florent Pagny. Ainsi, il lui envoie « Bienvenue au club ! ». En effet, le compositeur préféré de Luc Besson est atteint d’un lymphome de l’intestin grêle. Ainsi, les deux victimes de la maladie se sont soutenus pendant cette période. « Nous avons communiqué pendant nos six séances de chimiothérapie, espacées de trois semaines. Les miennes étaient deux ou trois jours avant les siennes, et on s’envoyait des petits messages pour partager nos impressions« , se rappelle-t-il pour le magazine Gala que vous pouvez trouver en kiosque ce jeudi 20 octobre.

De bons souvenirs de leurs discussions

Même si cette période n’était pas simple, Éric Serra en garde quand même de bons souvenirs. Notamment du fait que lui et Florent Pagny se soit rapproché. « On s’est vraiment bien marrés ! L’énergie comme la positivité de Florent sont tout simplement incroyables, ça m’a beaucoup aidé ». Le compositeur qui a créé la bande-son du Grand Bleu avoue qu’il a beaucoup « flippé au début ». « J’ai eu un cancer qui m’avait obligé à reporter cette tournée. Un truc assez fulgurant : à dix jours près, j’étais mort« , raconte-t-il.

Le cancer de Florent Pagny l’a réveillé

Quand Eric Serra découvre sa maladie, il avait déjà perdu huit kilos. Ensuite, « tout a basculé à une vitesse folle ». « J’ai pensé qu’on pourrait m’en enlever un bout, mais non, ce n’était pas opérable », se livre l’artiste. Des « semaines un peu indécises, angoissantes ». « Je me couchais le soir sans savoir si j’allais me réveiller le lendemain », se rappelle le compère de Florent Pagny. Celui-ci a accepté un traitement expérimental « ultra récent » qui « a particulièrement bien marché au bout de quelques semaines ».

Du côté de Florent Pagny, les nouvelles étaient positives il y a plusieurs semaines . En effet, en mai dernier, il avouait aux journalistes de Gala qu’il avait « une tumeur de la taille d’un bon kiwi » qui est passée « à une noisette après deux chimios ». « Maintenant, je sors du tunnel. J’ai quelques réponses qui me permettent de mieux évaluer la situation et ça ravive en moi certaines choses que j’ai un peu perdues, arrivé à mon âge (…). Ce cancer m’a réveillé en quelque sorte, et il a redéfini le sens de mes priorités« . Il est certain que ce type d’épreuve change sa philosophie de vie. Ensuite, on avait vu un cliché de Florent Pagny pendant ses vacances en mer Egée. Apparemment, tout allait pour le mieux. Depuis, nous attendons qu’il prenne la parole sur la Toile.

Publicités