Philippe Etchebest brise le silence sur le calvaire vécu lors de l’adoption de son fils !

Philippe Etchebest a des convictions. Respecté dans le domaine de la cuisine, on ignore souvent les coulisses de sa vie privée. Pour autant, quand on aborde son fils, les yeux du chef se remplissent. Que s’est-il passé lorsqu’il a été le cherché au Mexique ? Objeko vous dit tout !

Philippe Etchebest brise le silence sur le calvaire vécu lors de l'adoption de son fils !
© ABACA

Philippe Etchebest n’est pas du genre à faire des concessions. Quand il refuse de se laisser marcher sur les pieds, il le fait savoir !

Philippe Etchebest n’oubliera jamais quand tout a basculé !

Où qu’il soit, Philippe Etchebest ne passe pas inaperçu. En effet, grâce à ses différents partenariats avec M6, il a réussi à se faire une réputation incroyable auprès des téléspectateurs. Si vous n’avez jamais eu la chance de goûter ses recettes signature, la rédaction d’Objeko vous conseille d’aller à Bordeaux. Surnommé Le Quatrième mur, son restaurant accueille aussi bien les touristes que les locaux. Pendant les épisodes de confinement, ce Meilleur Ouvrier de France n’avait pas hésité à donner de la voix pour partager la douleur des confrères. Obligé de fermer pendant de longs mois, les règles pour un retour à la normale ne sont pas évidentes à gérer. Qu’à cela ne tienne, il se retrousse les manches comme jamais.

D’ailleurs, Philippe Etchebest est habitué à voler au secours de ses amis restaurateurs. À l’instar d’un Gordon Ramsay, il tape du poing sur la table lorsqu’il constate des problèmes d’hygiène. Pour lui, ne pas bien nettoyer sa cuisine ou gérer ses aliments, c’est un manque de respect évident pour la clientèle. Dans la vie, est-il aussi rigoureux ou n’est qu’un masque qu’il enfile devant les caméras ? Sans plus attendre, Objeko va vous montrer une autre facette de sa personnalité !

Les montagnes russes de l’émotion

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Philippe Etchebest est l’heureux époux de Dominique. Depuis trois décennies, le couple a tout affronté ensemble sans jamais se plaindre. Que ce soit les ouvertures de restaurants, les projets qui n’aboutissent pas ou même ce souhait d’avoir un enfant. Concernant ce dernier point, ils vont absolument faire toutes les démarches pour en adopter un. Malheureusement, au vu des procédures françaises et internationales, c’est un vrai parcours du combattant qui les attend ! Pas question de se laisser détruire par les embûches, ils avancent plus soudés que jamais !

Il y a quelques années, Philippe Etchebest publie son autobiographie avec un titre plus qu’évocateur. « Je lâche rien » résume tellement sa personnalité ! Aussi, dans le chapitre consacré à cette période, il nous raconte ce moment où il a compris que c’était gagné. « Un coup de fil de l’ambassade du Mexique, qui confirmait, après des années d’attente, que Dominique et moi allions pouvoir adopter un petit garçon ! Je vous laisse imaginer la force explosive de ce cocktail d’émotions » Comme il le précise à demi-mot, ce fût un calvaire de patienter autant de temps pour accueillir son prince. Mais ce n’est malheureusement pas la seule contrariété qui va lui tomber dessus.

Du pain sur la planche !

Mis à part cet extrait dans son livre, Philippe Etchebest a mis des mots de ce projet ambitieux. C’était lors d’un épisode inédit d’Objectif Top Chef. Face à des parents qui ont vécu la même chose que lui, il se justifie. « C’est dur, c’est compliqué, mais c’est une belle aventure. Pour nous, c’était long. De l’agrément jusqu’à la fin, ça a duré cinq ans. »

Une fois sur place pour ramener Louis-Oscar en France, Philippe Etchebest ronge son frein. Comme il l’a expliqué à des journalistes, il maitrise le principe du confinement. Et pour cause. « Nous nous sommes retrouvés pendant sept semaines coincés dans une chambre d’hôtel de quinze mètres carrés dans un pays qu’on ne connaissait pas avec un enfant de quinze mois. On se faisait même griller des saucisses sur le radiateur. » Lorsque la rédaction d’Objeko imagine la scène, elle a des frissons qui déchirent son âme. L’œil malicieux, le chef étoile nuance ses propos grâce à une conclusion caustique. « Ça a été difficile, mais aujourd’hui on en rigole ! »

Dans cet article, notre équipe vous racontait la musique de la rencontre. Là encore, les larmes montent. C’est l’évidence, cette chanson des Beatles est vraiment la meilleure berceuse qui soit ! Et vous, qu’en pensez-vous cher lecteur ? Auriez-vous été capable d’encaisser un tel tsunami émotionnel ?

Merci à nos confrères de Télé Star !

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.