Philippe Etchebest: son nouveau coup d’éclat dézingue le gouvernement !

Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, Philippe Etchebest donne de la voix. En effet, il profite de sa notoriété auprès de ses pairs et du public pour interpeller le président et ses ministres. Ces dernières heures, il en remet une couche et prend tout le monde de court. Que s’est-il passé ? Objeko fait le point !

Philippe Etchebest : son nouveau coup d’éclat dézingue le gouvernement !
© KCA

Dépité face aux nouvelles annonces, Philippe Etchebest prend une décision radicale. Les Bordelais tombent de haut ! On vous dit tout !

Encore une fois, Philippe Etchebest se démarque !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Présent à la télévision depuis tellement d’années, les Français se sont habitués à voir Philippe Etchebest en colère. En effet, pour sauver ses confrères de la faillite, il est prêt à mouiller sa chemise comme personne auparavant. Véritable dénicheur de talents, il découvre des petites pépites dans Objectif Top Chef. S’il le pouvait, ils intégraient tous à sa brigade. Or, il doit faire un choix est souvent son appel. Cependant, dans les coulisses de ces émissions, l’homme a une sensibilité à fleur de peau. Tous ceux qui ont croisé son chemin peuvent en témoigner, certes, c’est un cuisinier hors pair, mais il possède une personnalité aux mille facettes. Dès lors, lorsque la crise coronavirus nous explose à la figure, il est aux premières loges pour constater les dégâts. Ce qui s’apprête à prendre comme décision va bouleverser tous ceux qui ont l’habitude de se rendre dans ses établissements étoilés.

Cet éternel regret

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Aujourd’hui, Philippe Etchebest considère qu’il n’a rien à prouver à personne. Et surtout pas au gouvernement et à ses mesures qu’il ne comprend décidément pas. D’ailleurs, invité sur tous les plateaux de télévision, il devient très vite le porte-parole de sa profession. Des fois, il hausse le ton et fait tremper les murs. Face à des journalistes qui ne saissisent pas forcément où il veut en venir, il n’hésite pas à donner de la voix. Son objectif est de nous montrer le chemin à prendre. Des idées, il en possède à revendre, il demande juste à ce qu’on les écoute. Or, plus le temps passe plus la situation devient cacophonie. Aussi, il va décider d’aller au bout de ses convictions et de pour une fois se démarquer de la concurrence.

Le ministre de l’Économie se souviendra longtemps souvent de cet échange. Incisif, Philippe Etchebest nous a encore montré qu’il avait plus d’un tour dans son sac et des arguments corrosifs. Ces dernières heures, tous ses confrères se réjouissent à l’idée d’ouvrir à 50 % leurs terrasses. Mais pas lui !  Vivement traumatisé par ce qui s’est passé l’été 2020, il a peur que l’histoire commence. Et que tout ceci se transforme dans un engrenage dans lequel les Français s’enfoncent peu à peu contre leur gré. Contre toute attente, il déclare. « Les modalités changent tout le temps, donc moi, je reste extrêmement prudent. Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel, mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu’il pleut ? Impossible ! »

Une décision sans appel

Depuis la Toussaint 2020, Philippe Etchebest subit la fermeture imposée de ces établissements. Objeko savait de source sûre qu’il est en train de préparer un nouveau. Malheureusement, à cause de la plainte d’un riverain, la justice a décidé d’interrompre son magnifique projet. En colère contre la Terre entière, le Meilleur ouvrier de France déplore cette erreur fatale de calendrier.« On aurait pu rouvrir plus tôt si on avait pris des mesures plus restrictives dès le début comme dans d’autres pays, au lieu d’attendre de voir comment l’épidémie allait évoluer et de subir les choses » 

Après réflexion, il estime qu’il ne va pas se fondre dans la masse.Philippe Etchebest considère ainsi que « la jauge de 50 % imposée aux terrasses ne veut rien dire, c’est flou« . C’est pourquoi, Il se fixe la limite du 9 juin pour voir comment les choses se passent. Voici ce qu’il dit pour consoler ses clients catastrophés « Si les gens veulent s’asseoir, ma terrasse sera ouverte mais sans service. […] » La ville de Bordeaux et sous le choc. Connue pour Sa qualité de vie, mais aussi ses conditions météorologiques idéales, tout le monde rêvait de pouvoir se prélasser la terrasse du chef. Quitte à faire des heures de queue sous la pluie pour espérer décrocher une place. Malheureusement, ce ne sera pas pour aujourd’hui ! Ce n’est que partie remise et nous avons de pouvoir retrouver ce sentiment d’insouciance si caractéristique de l’art de vivre à la française. Suite au prochain épisode, nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de ce chef pas comme les autres et qu’on aime tant !

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.