Pierre-Jean Chalençon: Chopé en flagrant délit sur ses mensonges, ces photos édifiantes au Palais Vivienne

Depuis un an, Pierre-Jean Chalençon pensait avoir tout affronté. Or, il n’était vraiment pas au bout de ses peines. Comment va-t-il tirer son épingle du jeu cette fois ? On fait le point !

Pierre-Jean Chalençon : au centre d'une polémique, la Toile se déchaine !
© JLPPA / Bestimage

Pierre-Jean Chalençon fait de nouveau parler de lui. Après l’affaire des photos, voici celle des restos. Le cauchemar recommence !

Pierre-Jean Chalençon au bout du rouleau !

Depuis quelques semaines, la rumeur d’un troisième confinement généralisé est dans tous les esprits. Quand le président Emmanuel Macron l’annonce, nous ne sommes pas trop surpris. Par contre, en coulisses, il y a un c*rps de métier qui arrive en bout de course, c’est celui de la restauration. En leur interdisant de recevoir du monde, le gouvernement se met à dos les professionnels de ce secteur. Une polémique qui n’a cessé d’enfler au cours des derniers jours. Alors, comme pour braver les interdits et retrouver un peu de trésorerie, une partie d’entre eux décident d’ouvrir leurs portes de manière illégale. Pierre-Jean Chalençon fait-il partie des contestataires ?

Souriez, vous êtes filmés !

Invité sur toutes les chaînes d’informations, Pierre-Jean Chalençon a-t-il dépassé les limites de l’acceptable ? Depuis un an, il est au centre de l’attention. Vu le caractère extravagant de l’homme, le public sait qu’il doit s’attendre à tout avec lui. Du reste, les photos prises en compagnie de Jean-Marie Le Pen ou bien de Dieudonné avaient bien suffi à détruire sa réputation. Quant à ses tweets revanchards auprès de Line Renaud, ils semblent totalement hors de propos. Enfin, pour cette dernière affaire en cours, nul n’en connait aujourd’hui l’issue. Objeko revient sur ce moment où a (de nouveau) basculé…

Ce jour-là, le reportage en caméra cachée de M6 va jeter un pavé dans la mare. Elle va les mettre dans la lumière malgré eux.  En ce qui concerne l’organisateur de cet événement mondain, il est tout désigné. Le prestigieux palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon est au centre de la polémique.

Trop c’est trop


Comme à son habitude, Pierre-Jean Chalençon va voir s’expliquer de vive voix. Il commence par réfute tout ce que les médias disent sur son compte. Il balaie les reproches d’un revers de la main en argumentant comme il le peut “Je n’ai pas de cuisine depuis quatre mois, je ne vois pas comment j’aurais pu faire des soirées”.

Pourtant, du côté des médias, on ne lui fait pas de cadeau. Lorsqu’ils évoquent les rumeurs de la présence d’un homme d’État, Pierre-Jean Chalençon sort de ses gonds Je n’ai jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres” ni “avec quelques politiques qu’ils soient” ! Oui, il a bien diné en bonne compagnie le 1er avril, mais il assure qu’il n’y avait pas plus d’une dizaine de personnes. C’est déjà trop !

Une argumentation démontée point par point

Notre confrère Jean-Marc Morandini va prendre le relais. Pas question pour lui de passer à côté de ce nouveau buzz qui concerne Pierre-Jean Chalençon. Déjà à l’époque des photos compromettantes, il avait tenu à le pousser au bout de ses retranchements. Et il avait presque réussi. Outré par la manière dont l’homme répond aux accusations, le journaliste déclare “Comment peut-il venir dire ça à la télé ?” Preuve à l’appui, il nous montre ce que les invités auraient mangé ce soir-là. Ce n’était pas qu’un banal diner entre amis “On voit à la fois le menu et on voit surtout le prix (220 euros par personne pour le dîner et le bal – NDLR) et la date.”

Puis, le journaliste lance une vidéo où le public les coulisses. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est un vrai choc pour l’opinion. “C’était il y a quelques jours, quelques semaines. Cela se passe dans les coulisses du Palais Vivienne. Tout arrive, cela se fait quasiment à même le sol.” 

En complément, le parquet de Paris ouvre une enquête. Pas question que tels agissements se reproduisent. Le but des autorités judiciaires est de contrôler la véracité de ces soirées et de “déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants”. Pierre-Jean Chalençon a intérêt à montrer patte blanche.

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.