Plan épargne retraite : les cotisations affichent une croissance à 2 chiffres, explications

Est-ce que c'est la meilleure option pour préparer l'avenir ? Une croissance à deux chiffres, plus de transparence et un tas d'atouts !

© Shutterstock

Pour avoir un minimum de revenus à la retraite, il n’y a qu’un seul mot à retenir : l’anticipation ! En effet, il faut économiser et placer votre argent dans une assurance vie ou un plan épargne retraite (PER). France Assureurs, anciennement la FFA, la fédération française de l’assurance, a partagé les chiffres de l’assurance vie à fin mai 2022. Les cotisations sur les PER ont eu une augmentation à deux chiffres. Une très bonne nouvelle pour les assurés ! On vous explique les raisons de cette hausse.

Plan épargne retraite : les cotisations grimpent à + 44 %

La création du plan épargne retraite date de 2019 et depuis, c’est un succès. En effet, les chiffres n’ont cessé de grimper. Selon France Assureurs, en mai 2022, les PER ont reçu 937 millions d’euros de versements sur le mois de mai 2022 et 10,2 milliards d’euros de paiements depuis le début de l’année 2022. Sur le mois de mai 2022, les cotisations sont montées à 524 millions d’euros. Cela représente une augmentation de + 35 %, soit 2,7 milliards d’euros depuis le début de l’année.

Des sommes qui sont en hausse de + 44 % par rapport à la même période l’année dernière en 2021. D’ailleurs, les épargnants ont viré leurs anciens contrats, comme le PERP et les contrats retraite Madelin vers un PER. Cela représente 413 millions d’euros. Selon les études, à fin mai 2022, près de 3,2 millions de personnes qui possèdent un PER représentent un encours de 39,4 milliards d’euros.

De nouvelles mesures pour supprimer les doutes sur les frais

Le 2 février dernier, les sociétés d’assurance ont mis en place de nouvelles mesures. En effet, ces dernières s’engagent à être plus transparentes sur les frais prélevés sur les contrats de plan épargne retraite. Voici ce qu’explique Franck Le Vallois, le directeur général de France Assureurs. « France Assureurs a appelé ses membres à publier dès le 1er juin dernier sur leur site internet un tableau regroupant l’essentiel des frais pour chaque PER individuel ou contrat d’assurance vie. »

Celui-ci ajoute : « Par ailleurs, dès le 1er juillet, chaque épargnant souscrivant un contrat d’assurance vie se verra remettre une information précontractuelle sous la forme d’un tableau de frais enrichi d’une nouvelle colonne additionnant frais du contrat et frais de l’unité de compte ». Ce nouvel accord signé va permettre aux personnes qui ont épargné dans un dispositif de faire une comparaison très facilement entre les différentes offres sur le marché. Ainsi, cela va donc encore plus aider l’attractivité du plan épargne retraite qui a beaucoup d’atouts !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Moniwan (@moniwan_fr)

Quels sont les avantages du PER ?

En effet, le plan épargne retraite permet d’économiser une partie de son argent afin de se constituer un capital. Ainsi, arrivé au moment de la retraite, ce dernier deviendra une rente mensuelle. Les montants versés sur un PER ne peuvent pas être utilisés et sont bloqués jusqu’à la retraite. Bien sûr, la loi a prévu plusieurs moyens de récupérer son argent de manière anticipée. Par exemple, vous pouvez récupérer votre argent placé quand vous faites un investissement dans l’immobilier pour votre logement principal.

Par contre, les personnes qui épargnent dans un plan épargne retraite ont un avantage fiscal. Les montants placés sur un PER individuel peuvent être déduits de vos salaires imposables. Mais au maximum 10 % des salaires imposables et 32 908 euros. Pour les travailleurs non-salariés, les paiements peuvent être déduits du bénéfice imposable, dans la limite de 10 % du bénéfice imposable et de 32 908 euros. Il faut ajouter 15 % de la fraction du bénéfice imposable qui doit être compris entre un et huit PASS 2020, soit 43 192 euros. Au total, les versements peuvent être déduits pour une somme maximale de 76 101 euros.

À savoir, les assurés qui possèdent un PERP ou un contrat retraite Madelin peuvent virer leurs fonds vers un plan épargne retraite individuel qui sera plus intéressant. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banquier !