Plus belle la vie : Théo Curin amputé des 4 membres, ses confidences sur sa maladie

Cette saison de Plus belle la vie promet d’être riche en émotions. En effet, l’arrivée de Théo Curin risque fortement de bouleverser le Mistral. En coulisses, il a accepté de raconter les coulisses de sa préparation ainsi que les nombreuses étapes franchies ! Objeko fait le point !

Plus belle la vie : Théo Curin amputé de ses quatre membres, il fait des déclarations fracassantes sur son handicap !
© Dominique Jacovides / Bestimage

Plus belle la vie nous réserve à chaque fois de belles surprises. Du reste, le recrutement de cet ancien sportif amputé provoque un tsunami.

Séquence émotion dans Plus belle la vie !

Les fans de Plus belle la vie commencent bien l’année ! Après avoir appris que la ravissante Adriana Karembeu allait illuminer l’écran, une autre nouvelle va venir enchanter les épisodes. Depuis presque 20 ans, la série ne fait que s’adapter à l’actualité. Que ce soit la Covid ou bien le drame du Bataclan, il y a chaque fois une référence. Objeko comprend alors que les scénaristes ne cessent que de s’inspirer du quotidien pour nous faire vibrer. Dans les colonnes du dernier numéro de Télé 7 jours, un homme pas comme les autres a accepté de se confier sur son expérience au Mistral.

Un parcours semé d’embûches

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Théo Curin (@tcurin)

Grâce à Philippe Croizon, la vie de Théo Curin a changé du tout au tout. Malgré son lourd handicap, il utilise l’eau pour lui redonner confiance en lui et en ses capacités. Certes, ce n’est pas une mince affaire. Ce défi hors du commun se concrétise à l’aide de séances intensives d’entraînement. Obligé de quitter sa Lorraine adorée, le sportif pose ses valises à Vichy.  Repère aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016, il obtient sa première médaille trois ans plus tard. Lors des championnats du monde de Londres, son rêve qui devient réalité. Quelque temps après, une célèbre marque le repère et lui propose un contrat en or. Il va se servir de ce nouvel « outil pour mettre en valeur [son] corps, l’accepter malgré [ses] cicatrices« . Récemment, faisant outre la difficulté du protocole sanitaire, il nage tout le long du lac Titicaca. En à peine plus de dix jours, il parcourt les cent-vingt-deux kilomètres qui séparent la Bolivie du Pérou.

D’où tire-t-il cette force ? Il s’explique. « La natation a été pour moi un outil de résilience. Sans elle, je ne me serais pas dépassé. Cela m’a permis de rebondir après la maladie. » Profondément lassé par les « gens se refusent d’être eux-mêmes pour appartenir à la norme« , il revendique haut et fort sa différence. Ce n’est pas la peine de chercher, « on ne trouvera jamais l’être parfait. » Quelle leçon de courage il nous donne, ce futur héros de Plus belle la vie !

Tout sur son rôle sur mesure dans Plus belle la vie !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Théo Curin (@tcurin)

Comme le prouve cette publication sur Instagram, il ne souhaite pas arrêter sa carrière à l’écran. La rédaction d’Objeko a autant hâte de le découvrir dans Handi Gag que dans Plus belle la vie ! Sa complicité avec Alessandra Sublet est indéniable. En coulisses, il sait bien qu’il peut compter sur l’indéfectible soutien de sa chérie Eugénie Vincent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plus Belle La Vie (@pblvofficiel)

Si vous voulez avoir de plus amples de détails sur sa participation à Plus belle la vie, lisez donc ce qui suit. Vous allez sentir toute l’émotion du sportif lorsque les scénaristes ont pris contact. Il a accepté à une seule condition. « Le rôle a été écrit pour moi, avec moi, en tenant compte de mes attentes. Personne ne pouvait mieux l’incarner »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Théo Curin (@tcurin)

Plus que jamais, il souhaite raconter son malheur dans Plus belle la vie. Avec humour, il déclare. « On se demandait quelle dinguerie on allait inventer pour expliquer mon handicap. Finalement on s’était dit qu’il était plus simple et crédible de coller à la réalité ». Et vous, qu’en pensez-vous cher lecteur d’Objeko ? On attend votre avis avec impatience !

Scoop de dernière minute

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plus Belle La Vie (@pblvofficiel)

Cependant, il tient à nuancer ses propos. Qu’on ne se s’attende pas à ce que tourne autour de ça. « Maladie et handicap sont des éléments très vite évacués. Ils servent seulement à poser le personnage. Celui-ci évolue ensuite dans la série comme n’importe quel autre. » Vivement qu’on le découvre sous les traits d’Hugo Castel ! Donc, nous vous disons suite au prochain numéro d’Objeko et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de Télé 7 jours et de L’Obs

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.