Pôle Emploi : Des allocations qui baissent à cause d’une règle censée les protéger !

Pôle Emploi est une organisme qui permet à la fois aux demandeurs d’emplois de subvenir à leurs besoins, mais également de pouvoir trouver du travail , Cependant, une aide semble être limité et faire perdre de l’argent aux bénéficiaires !

Pôle Emploi : Des allocations qui baissent à cause d'une règle censée les protéger !
©leshautsduperche.fr

C’est une nouvelle peu rassurante concernant les différents demandeurs d’emploi ou les personnes bénéficiant de différentes allocations. En effet, Pôle Emploi est un service connu pour aider les personnes en précarité ou qui se retrouvent sans emploi. Ce dernier leur permet donc de subvenir à leurs besoins en proposant différentes aides qui permettent à ses derniers de gagner de l’argent en fonction de leur passé. Mais il semblerait que les allocations baissent à cause d’une règle qui est censée les protéger !

Pôle Emploi, un système bénéfique ? 

De nombreuses personnes se retrouvent sans emploi aujourd’hui. Cela provient de différentes causes, mais ils semblerait également qu’un événement soit étroitement lié. 

En effet, la crise sanitaire a plongé le pays dans une guerre sans fin, avec de nombreuses conséquences. Outre les mesures prises par le gouvernement, de nombreux commerces ont dû fermer leurs portes. Une conséquence indirecte de cette crise, qui a également plongé de nombreuses personnes dans la précarité. 

Malgré les aides du gouvernement pour pouvoir aider les commerçants à payer des factures ou pour aider le remboursement de leur prêt, certains ont dû mettre la clé sous la porte. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pôle emploi (@poleemploi)

Pôle Emploi est un dispositif qui doit aider les personnes dans le besoin. En effet, le dispositif créé par cet organisme, permet de donner de l’argent aux personnes qui ne travaillent plus, en fonction de leur temps de travail respectif. 

Une allocation qui baisse ? 

Mais certaines personnes ont eu la mauvaise surprise de voir leurs allocations baisser en fin d’année 2021. Que cela soit de quelques dizaines d’euros, ou dans certains cas, de plusieurs centaines d’euros, la somme sur le compteur final est énorme. 

Et cela jour gros dans le moral des personnes qui en sont bénéficiaires. En effet, face à cette problématique, Pôle Emploi a confirmé que quelque chose était responsable de cela, face à Mediapart. 

Ainsi, il faut savoir que Pôle Emploi a mis un dispositif en place afin de permettre aux personnes de bénéficier d’une aide tout en les protégeant. 

Annexée à la réforme sur le chômage, cette mesure semble faire l’effet inverse que celui escompté. Elle souhaite compenser l’éventuelle inactivité de onze mois de confinements en 2020 et 2021, en allongeant automatiquement la « période d’affiliation » de tous les nouveaux inscrits.

Autrement dit, Pôle Emploi va chercher plus loin dans le passé professionnel pour compter les heures travaillées. Cela comporte quelques avantages et quelques désavantages pour les personnes qui doivent se soumettre à cette condition. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pôle emploi (@poleemploi)

En effet, il faut savoir que pour les personnes de moins de 53 ans, ils doivent fournir des bulletins de salaire sur les 35 derniers mois. Auparavant, cela était de 24, ce qui correspondait à deux années de travail. 

Cependant, la chose se complique pour les plus de 53 ans. En effet, ces derniers doivent fournir des bulletins de salaire sur les 47 derniers mois. Auparavant, ce chiffre était de 36 !

Une situation qui met dans l’embarras de nombreuses personnes qui demandent de l’aide à Pôle Emploi !

Des disparités causées par Pôle Emploi ? 

Face à ces bulletins de salaires qui sont recherchés de plus en plus loin par Pôle Emploi, les disparités commencent à se faire sentir. 

En effet, plusieurs personnes qui sont actuellement bénéficiaires de ses allocations semblent ne pas comprendre cette mesure. Et Mediapart a également profité de cette question pour recueillir différents témoignages. 

Ainsi, Jean-Daniel, 55 ans, note une différence de 700 euros sur ses allocations données par Pôle Emploi. De son côté, Michèle note une baisse de quelques dizaines d’euros.

Elle en profite pour préciser la chose suivante concernant les bulletins de salaire : « Je refuse de leur donner mes fiches de paie au-delà des 36 mois. Je n’étais pas à temps complet à l’époque et je sais que cela me pénalisera« . 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pôle emploi (@poleemploi)

De son côté, Pôle Emploi a reconnu que ce mécanisme et ce dispositif pouvait causer de nombreuses disparités. L’organisme précise la chose suivante : « Dès lors qu’un demandeur d’emploi considérerait qu’un tel allongement de sa période d’affiliation lui est défavorable, il peut solliciter le médiateur de Pôle emploi sur sa région d’inscription« . 

Mais toutes les personnes qui ont exercé ce recours n’ont pas eu de réponse actuellement.