Pôle Emploi va devenir France Travail ? Cette mesure de Macron qui déchaîne la Toile

Ce changement de nom a suscité beaucoup de réactions sur la Toile. Les Français semblent agacés, mais ils réagissent avec humour. Lisez les commentaires dans cet article, vous allez rire !

© Arnaud Le Vu/Hans Lucas via Reuters Connect

Après France Relance et France Service, le candidat Emmanuel Macron continue sur sa lancée et propose une nouvelle déclinaison dans le domaine du travail. Pôle Emploi va lui aussi changer de nom. Pas sûre que tout le monde soit convaincu. En tout cas, cela a amusé les internautes. On vous partage les commentaires hilarants sur Twitter.

Pôle Emploi : son changement d’intitulé ne séduit pas les Français !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pôle emploi (@poleemploi)

Après ANPE, Pôle Emploi, bientôt, ce sera France Travail ! Et après ? Les Français se demandent : concrètement qu’est-ce que cela change ? Surtout dans le contexte économique dans lequel ils vivent avec la hausse de tous les prix. En tout cas, une chose est sûre, si Emmanuel Macron est reconduit pour un second mandat suite aux élections d’avril, le nom changera bel et bien. C’est ce jeudi 17 mars que le chef de l’État en place a abandonné, pour quelques heures, son rôle de président de la République pour se mettre dans la peau d’un candidat à la présidentielle. Ainsi, l’homme politique a présenté son programme devant 300 journalistes dans la ville d’Aubervilliers.

Pôle Emploi : un changement de nom qui agace !

La présentation s’est décomposée en trois parties. Arrivé sur le sujet sensible du travail, il annonce ses propositions pour arriver enfin au “plein emploi” dans cinq ans. Une ambition qui est une chimère pour certains. En tout cas, une mesure a particulièrement attiré l’attention du public. Celle de transformer le nom de Pôle Emploi qui deviendrait France Travail. Le candidat a repris les mots du président de la République. En effet, pendant son mandat, Emmanuel Macron a créé un grand  réseau de « France Services”. Il s’agit de guichets localisés un peu partout dans l’hexagone qui a pour but de “rapprocher le service public des usagers”. Celui-ci a aussi lancé “France Relance”.

Il n’en fallait pas moins pour faire craquer certaines personnes qui ne se sont pas gênées pour donner leur avis, mais toujours avec humour ! Voici ce qu’on a pu lire sur les réseaux sociaux : « Et pourquoi pas “France Pain” pour les boulangeries ou “France Orthographe” pour l’Académie Française? » , Bienvenue à “France Train”, “France Pain”. En effet, le concept est déclinable à l’infini. Un internaute a même lancé “France Ibiza” pour faire référence aux vacances du ministre de l’Éducation nationale qui avait fait jaser un grand nombre de personnes.

Des résultats médiocres pour d’autres mesures de ce genre

Par contre, si Emmanuel Macron est réélu et qu’il souhaite vraiment faire appliquer ce nouveau, il devra négocier. Selon Le HuffPost, “France Travail” est déjà une entreprise qui existe et propose le même service. Par contre, le compte Twitter, ouvert depuis 2015, semble être complètement inactif avec seulement huit abonnés. Par ailleurs, le chef d’État a aussi pour objectif de poursuivre les nouvelles mesures de l’assurance chômage. Il changera aussi les critères d’éligibilité au RSA pour atteindre le plein-emploi d’ici 2027. Voici les mots encourageants de son discours au sujet du plein-emploi : “atteignable”, “réaliste” ou “volontariste”. Encore une promesse ?