Poulet : voici l’astuce magique pour détruire la salmonelle et en finir avec les intoxications !

Dès qu'on évite les microbes, la salmonelle revient au galop dans notre esprit C'est pourquoi, les carnivoires préfèrent accomplir ce rituel plutôt que de consommer du poulet contaminé. On vous dit tout !

© UNSPLASH

Fan de poulet, vous allez pouvoir en déguster sans prendre de risques. On vous explique comment faire fuir la salmonelle et ses amies.

Le poulet comme vous ne l’avez jamais lu !

La saison des barbecues approche à grands pas. D’ailleurs, si vous n’avez pas le matériel, Objeko vous recommande de découvrir cet article. À l’intérieur de ce dernier, nous vous décrivons les points forts de celui vendu par Lidl. C’est l’évidence, avec lui dans les parages, vous allez vous régaler ! Or, avant de penser à la marinade ou aux épices de votre poulet, vous devez anticiper tous les dangers sanitaires.

De fait, depuis quelques semaines, les rappels de produits s’enchainent et ne se ressemblent pas. Aucune des victimes n’aurait pu anticiper que ce carré de chocolat ou cette part de pizza allaient atomiser leur quotidien. Fort heureusement, notre équipe a demandé conseil à des experts de l’alimentation, et notamment du poulet. Et ce qu’ils s’apprêtent à vous suggérer va totalement remettre en question vos petites habitudes. C’est parti, suivez le guide !

Tout sur le lavage

Quand on interroge nos grands-mères sur le poulet, elles nous font un étrange sourire. En effet, à leur époque, il n’existe pas autant d’appareils de petit électroménager. Tout d’abord, elles rivalisent d’ingéniosité afin de calculer la quantité exacte par personne. Ensuite, elles accomplissent un mystérieux rituel. Transmis de mère en fille, on ne sait pas très bien qui a été le premier à instaurer cette règle. Lorsqu’elles prennent soin de le laver avant de le mettre au four, elles ont l’impression de réduire les problèmes par deux ! Leur argumentation titille notre curiosité. Puisque vous êtes en train d’éplucher vos légumes sous l’eau, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SNRTnewsfr (@snrtnewsfr)

Hélas, la Food Standards Agency tire la sonnette d’alarme. Les spécialistes anglais n’hésitent pas à démolir la réputation de cet ancien tuto. Pendant des années, elle avoue avoir enquêté sur ce phénomène dans le plus grand secret. Et le moins que l’équipe d ‘Objeko puisse dire, c’est que le verdict est sans appel. A peine est-il lavé, que le poulet subirait à l’insu de son plein gré un effet boomerang. Cette augmentation massive des cas de salmonelle ne peut laisser personne indifférent. Tel que vous pouvez le voir dans le diaporama ci-dessus, cette bactérie est sans doute l’une des plus dangereuses actuellement. Les maux qu’elle engendre sont si forts qu’ils nécessitent parfois une hospitalisation.

Comment le sécher ?

En revenant de chez le boucher avec votre poulet, vous devez prendre quelques minutes pour le nettoyer. Et cela passe par l’emploi d’un morceau de sopalin. Si vous n’avez pas de papier absorbant de cet acabit à proximité, vous pouvez également miser sur un chiffon. C’est inutile de faire des économies de bout de chandelle en recourant au même que celui de la vaisselle !

En ce qui concerne le matériel, Objeko n’y va pas quatre chemins. D’une part, vous devez systématiquement procéder à la désinfection du couteau et de la planche à découper. De l’autre, une nouvelle fois, on vous conseille de personnaliser l’expérience en investissant dans des accessoires de qualité. Si c’est possible, utilisez les mêmes outils pour ne jamais vous faire avoir !

La cuisson serait capable de réduire les bactéries en purée !

Sur votre four, vous hésitez toujours sur la température. Sachez que pour tout ce qui est poulet et les membres de sa famille, 70 °C demeure la solution idéale. Bien entendu, dans ce cas, on ne met pas tous vos œufs dans le même panier. En somme, inutile d’aborder la version à la broche. D’ailleurs, celui qui vous l’a revendu possède surement une autre méthode. Libre à lui de la partage avec sa clientèle ou de l’emporter avec lui au paradis. Du moment que vous ne le lavez pas, il ne peut plus rien vous arriver d’affreux maintenant ! Sur ce, Objeko vous souhaite un bel été. Prenez-soin de vous et à bientôt pour de nouvelles aventures…