PPDA, accusé de viols: La police judiciaire l’a entendu en audition…

Alors que Patrick Poivre d'Arvor fait l'objet de plusieurs accusations d'abus, il a été entendu ce 18 mai par la police judiciaire.

© Starface

PPDA: Voilà bien une affaire qui semble encore loin d’être close ! En effet, le 18 février dernier, Le Parisien publiait une information, selon laquelle le célèbre journaliste Patrick Poivre d’Arvor était accusé d’abus sur une femme. Comme l’on pouvait s’y attendre, tous les médias se sont immédiatement emparés de l’affaire. Mais aujourd’hui, le dossier prend un nouveau tournant puisque l’ancien animateur du journal télévisé de TF1 vient d’être entendu par la police judiciaire. Objeko vous en dit donc plus.

Affaire Patrick Poivre d’Arvor : les policiers l’entendent lors d’une audition libre

Un véritable séisme

Lorsque Le Parisien publie cet article en février dernier, le retentissement est énorme ! En effet, découvrir le nom le Patrick Poivre d’Arvor lié à une telle affaire fût pour beaucoup une très grande surprise. Alors que pour d’autres, il semblait temps que le scandale éclate. Tout débute en réalité par les déclarations de Florence Porcel. En effet, l’écrivaine accuse l’ex-star de TF1 d’avoir abusé d’elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. Malgré l’ancienneté des faits, elle aurait néanmoins déposé une plainte au parquet de Nanterre afin de réclamer justice.

Jusqu’à ce jour, ce dossier semblait principalement traité par les médias. Mais de toute évidence, l’enquêteur judiciaire suit bien son cours. Florence Porcel, âgée aujourd’hui de 37 ans, espère donc que la vérité éclate après le véritable traumatisme qu’elle dit avoir subi. À l’époque des faits, elle aurait effectivement été invitée dans les coulisses du journal télévisé et s’y serait rendue en toute innocence. Toujours selon ses déclarations, Patrick Poivre d’Arvor se serait montré très pressant et aurait rapidement adopté un comportement inadéquat. En réalité, PPDA aurait tout simplement abusé d’elle. Cinq ans après ces premiers faits, l’écrivaine aurait dû subir les mêmes types d’actes commis par le même agresseur.

Des dénégations formelles

Suite à ces déclarations, Patrick Poivre d’Arvor avait souhaité rapidement prendre la parole. Toujours dans Le Parisien, journal à l’origine de cette affaire, PPDA dénonçait  » des accusations qui ne peuvent être que fantaisistes «  . Bien décidé à laver son honneur, l’ancien compagnon de Claire Chazal assurait qu’il engagerait  » les poursuites judiciaires qui s’imposeraient « . Immédiatement, un grand nombre d’anonymes et de célébrités ont ainsi livré leur avis concernant cette terrible affaire. Pour Jean-Pierre Pernaut qui connaît d’ailleurs très bien PPDA, cette histoire n’était tout simplement pas crédible. Pourtant, de nombreuses autres femmes se sont exprimées depuis, avec en toile de fond une description peu flatteuse pour Patrick Poivre d’Arvor. Objeko vous en livre quelques exemples.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Gossip Room (@gossiproomoff)

Ainsi, Florence Porcel n’aurait pas été la seule victime du comportement déplacé de Patrick Poivre d’Arvor. Selon certains témoignages, il était de notoriété publique que l’homme connaît quelques problèmes d’attitude envers la gent féminine. Même dans les couloirs de TF1, sa réputation n’était plus à faire. Il était d’ailleurs conseillé aux jeunes stagiaires de ne jamais se retrouver seules avec lui dans l’ascenseur. Alors que d’autres témoins affirment que PPDA aurait bien tenté d’abuser d’elles. Dès lors, de nombreuses questions se posent bien évidemment sur sa culpabilité. Mais comme toujours, seul un juge pourra livrer le verdict final. En attendant, l’enquête semble avancer. Puisque le Journal du Dimanche annonçait cette semaine que Patrick Poivre d’Arvor a été entendu pour la première fois par les policiers de la brigade de la répression de la délinquance.

PPDA: D’autres plaintes à venir ?

Pour l’instant, le résultat de cette audition n’est pas encore connu. Mais il est bon de rappeler que Patrick Poivre d’Arvor a été reçu par les enquêteurs dans le cadre d’une audition libre. Et que visiblement, il n’a pas été privé de liberté à l’issue de celle-ci. Dans ce dossier qui l’oppose à Florence Porcel, rien ne semble être encore établi. Néanmoins, les accusatrices du journaliste continuent de se manifester. Comme Clémence de Blasi qui publiait un texte assez explicite sur son compte Twitter.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de @actualisupec

Dans ces lignes, elle affirmait ainsi que les victimes de PPDA étaient en réalité  » nombreuses « . Elle décrit ainsi ces femmes comme  » des proies réduites au silence par sa puissance « . Avant de se demander  » combien en faudra-t-il encore pour que nos paroles ne soient plus systématiquement décrédibilisées ? « . Clémence de Blasi sous-entend que Patrick Poivre d’Arvor serait effectivement traité d’une manière différente à un autre suspect en raison de son immense aura médiatique. Cependant, cette dernière audition, réalisée par la police judiciaire, semble prouver que les enquêteurs continuent néanmoins de faire leur travail.