PPDA: Alessandra Fra, écrivaine, brise le silence et révèle un nouveau terrible témoignage à l’encontre du journaliste

Patrick Poivre d'Arvor fait l'objet d'un nouveau témoignage édifiant. L'écrivaine Alessandra Fra vient apporter de terribles nouvelles accusations à l'encontre de l'ancien journaliste

Source : télémaagplus & AFP

Après les accusations de viols de Florence Porcel contre PPDA, un autre témoignage troublant vient de se rajouter à l’histoire. En effet, l’écrivaine Alessandra Fra vient de se confier aux journalistes du magazine Closer. Et de toute évidence, la jeune femme a beaucoup de choses à dire sur le sujet. Objeko vous livre donc ses déclarations fracassantes qui risquent une fois de plus de faire grand bruit.

Affaire Patrick Poivre d’Arvor : des nouvelles déclarations à charge

Une histoire qui n’en finit plus

Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’affaire a éclaté. En effet, PPDA est accusé par florence Porcel de l’avoir vi*lée à deux reprises entre 2004 et 2009. Néanmoins, l’ancien journaliste de TF1 avait rapidement voulu se défendre de ces accusations. Ainsi, sur le plateau de Quotidiens le 3 mars dernier, l’ancienne star de la télévision livrait sa version des faits :  » J’ai dû voir cette femme peut-être 5 ou 6 fois en maximum 17. Elle m’a beaucoup écrit, à sa demande tout le temps. Elle me demandait des services, de lui donner des idées d’interviews (…) elle m’a demandé aussi si je pouvais l’aider parce qu’elle avait un CV à faire circuler. J’ai rendu service, beaucoup rendu service. Je ne pensais pas un quart de seconde qu’un jour la foudre allait me tomber dessus « .

Mais depuis, d’autres témoignages sont arrivés. Ainsi, huit autres femmes auraient également témoigné. Elles livrent ainsi un récit du comportement pour le moins déplacé de PPDA envers la gent féminine. Entendues par le Parquet de Nanterre, elles n’auraient pour autant pas déposer plainte. Du moins, selon les informations recueillies. Mais aujourd’hui, l’écrivaine Alessandra Fra relate d’autres faits d’une extrême gravité. En effet, si son récit se révélait exact, il fait véritablement froid dans le dos. Objeko revient donc pour vous sur ses déclarations fracassantes.

PPDA : Âgée de 22 ans à l’époque

Alessandra Fra aurait en effet rencontré PPDA en 2005. À ce moment, elle est encore étudiante en finance. Après avoir découvert un ouvrage du journaliste, elle décide de lui envoyer un courrier en témoignage de son admiration pour son travail.  » Je lui ai écrit un mot maladroit partageant mon bouleversement, sans lui demander de rencontre « . Néanmoins, la jeune femme reçoit une invitation à assister au journal télévisé de TF1. Après quelques hésitations, la jeune femme se rendra finalement dans les bureaux de la chaîne. Aussi, elle aura l’occasion de rencontrer Patrick Poivre d’Arvor en privé dans son bureau.

Là où tout va basculer. En effet, Alessandra Fra se rappelle que la star de la télévision s’est montrée très pressante. Ainsi, PPDA n’a pas hésité à lui poser des questions très indiscrètes. Mais au second rendez-vous, tout va très vite :  » En haut des marches, il se jette sur moi, dégrafe mon soutien g *****, glisse sa main dans ma cu***te et m’embrasse sur la bouche. C’est mon premier ba*ser. Je n’ai pas du tout envie qu’il me touche. Je le repousse, il s’arrête (…) « . Selon les dires de l’écrivaine, PPDA lui aurait même demandé pourquoi elle n’était pas heureuse. Cependant, l’histoire est loin de s’arrêter là. Objeko livre donc le reste du témoignage de la jeune femme.

PPDA : Une dernière rencontre

Dans cet entretien exclusif accordé, récemment, au magazine Closer, Alessandra Fra raconte qu’il y aurait eu effectivement deux autres rencontres. Et là aussi, la situation était également très tendue. Tout d’abord, l’écrivaine a semblé vouloir revenir sur les premiers faits dont elle aurait été victime.  » J’ai eu un début d’explication donc je me lève pour partir et là, il fonce sur moi et pose ses mains autour de ma gorge. De longues secondes, je me débats. Je lui dis : ‘Vous me faites peur.‘ Il me répond : ‘Tant mieux’ « . Un souvenir horrible qui pourtant va encore connaître un dernier épisode, encore plus angoissant.

En effet, la dernière fois qu’ils se sont vus, PPDA aurait encore été plus virulent aussi bien dans ses mots que dans ses gestes :  » Il se déshabille, immédiatement brandit son s*** et devient très vulgaire « . Selon Alessandra Fra, Patrick Poivre d’Arvor ne semblait donc avoir aucun respect :  » Il n’a aucune considération pour l’autre, il ne pense qu’à assouvir ses pulsions « . Il s’agit donc d’un témoignage qui pourrait donc avoir de lourdes conséquences si les faits étaient avérés. Tout en rappelant bien évidemment que la présomption d’innocence doit toujours être gardée en mémoire. Néanmoins, il est également important de rappeler que la parole de la victime doit être entendue. En tout cas pour Patrick Poivre d’Arvor, ce dernier témoignage est un nouveau dossier compliqué s’il s’avère concordant avec la réalité.