PPDA : Florence Porcel brise une nouvelle fois le silence, elle s’exprime sur “la réaction obscène” du journaliste dans Quotidien

Florence Porcel sort du silence dans les colonnes du Parisien. Elle revient sur le passage de PPDA dans Quotidien le 3 mars dernier. Un comportement qu’elle juge « obscène »…

PPDA : Florence Porcel brise une nouvelle le silence, elle réagit sur "la réaction obscène" du journaliste dans Quotidien
© BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Invitée sur le plateau de Quotidien ce mars 2021, Florence Porcel apporte un nouvel éclairage dans l’affaire qui l’oppose à Patrick Poivre d’Arvor. En effet, l’écrivaine évoque une fois de plus ses accusations contre le journaliste concernant des faits de vi*ls et agressions entre 2004 et 2009. Mais elle profite également de son passage devant les journalistes pour évoquer la réaction de celui qu’elle met en cause. Car selon elle, son comportement est toujours aussi empli d’ » obscénités « . Objeko vous explique tout.

Affaire Patrick Poivre d’Arvor : Florence Porcel, loin d’être surprise par sa réaction

Des témoignages en pagaille

Décidément, cette affaire concernant Patrick Poivre d’Arvor, semble loin d’être close. En effet, depuis des accusations portées par Florence Porcel contre l’ancienne star de TF1, la polémique enfle. Car la réaction du journaliste à ses accusations soulève un grand nombre d’interrogations. Bien sûr, il a nié tous les faits qui lui sont reprochés. Pourtant, les témoignages à charge semblent continuer d’arriver. Tout d’abord, l’écrivaine qui accuse PPDA de l’avoir vi*lée à deux reprises dans son bureau en 2004 et 2009 maintient toujours ces accusations. Mais depuis, d’autres victimes potentielles apportent un nouvel éclairage sur le tempérament de PPDA envers les femmes. 

Certaines notent en tout cas une manière totalement inappropriée de se conduire avec les femmes. Récemment, l’une d’entre elles affirmait ainsi avoir été obligée de se barricader dans sa chambre d’hôtel pour se protéger. Alors qu’elle rencontre l’ancien présentateur lors d’une soirée, celui-ci se montre insistant. Au point de l’appeler plusieurs fois dans la nuit avant qu’elle ne décide d’arracher les fils du téléphone. Pour couronner le tout, Patrick Poivre d’Arvor se serait alors rendu devant sa porte. Elle a alors placé une chaise pour l’empêcher d’entrer. Un souvenir édifiant qui ressemble en tout cas à un témoignage à charge envers le mis en cause dans cette affaire. Objeko revient donc sur certains aspects de l’affaire.

Une réputation sulfureuse

Lorsque Florence Porcel fait ses révélations contre Patrick Poivre d’Arvor, certains n’en reviennent tout simplement pas. Alors que pour d’autres, cela ne semble même pas être une surprise. Car l’attitude du journaliste envers les femmes n’était en réalité qu’un secret de Polichinelle. Bien sûr, personne n’imaginait qu’il y avait pu avoir un tel passage à l’acte. Du moins, toujours en gardant la présomption d’innocence. Car à ce jour, Patrick Poivre d’Arvor n’est condamné de rien. Néanmoins, même dans la rédaction de TF1, il était de notoriété publique qu’il ne faisait pas bon pour une jeune femme de se retrouver avec lui.

Il était d’ailleurs conseillé aux femmes stagiaires d’éviter de se retrouver coincées dans l’ascenseur en sa compagnie. Si certains décrivent PPDA simplement dragueur, d’autres attestent en tout cas d’un comportement totalement inapproprié en toutes circonstances. Dès lors, lorsque Patrick Poivre d’Arvor tente de se défendre sur le plateau de Quotidien le 3 mars dernier, le sang de Florence Porcel semble n’avoir fait qu’un tour. Même si en réalité, elle s’attendait à autant de mépris dans les propos de la star.  » Je m’attendais à l’obscénité de cette réaction, je ne suis pas surprise « .

PPDA: Quand le parquet exige le calme

Récemment, la presse annonçait que huit nouvelles femmes venaient d’être entendues par les enquêteurs dans cette affaire. Néanmoins, le parquet de Nanterre demande à toutes les parties de ne plus communiquer sur le sujet. En effet, la justice souhaite faire son travail. Et elle ne souhaite pas que les déclarations faites dans les médias puissent gêner le travail des investigateurs. En effet en ce jour, il existerait encore de nombreux devoirs d’enquête à réaliser même si le travail avance. Dès lors, les policiers qui s’intéressent à l’affaire de Patrick Poivre d’Arvor veulent réunir toutes les conditions idéales pour mener leur objectif à bien. Néanmoins, il semble légitime que Florence Porcel puisse s’exprimer. D’ailleurs, depuis cette première déclaration, elle s’était montrée très discrète. Cependant, il lui semblait important de réagir à la prise de parole de Patrick Poivre d’Arvor face aux caméras. 

Ainsi, l’écrivaine est sortie de son silence médiatique dans la presse. Face aux journalistes du Parisien ce lundi, la présumée victime de PPDA, âgée de 37 ans, a une nouvelle fois pris la parole. Bien sûr, elle se doutait que son agresseur présumé allait nier les faits. Mais elle ajoute néanmoins un point très important à sa déclaration. Puisqu’elle ne semble pas étonnée que d’autres victimes potentielles se soient également déclarées. En tout cas, ce dossier, concernant Patrick Poivre d’Arvor, semble encore loin d’être refermé. Chaque jour apporte ainsi son lot de surprises et de nouvelles déclarations fracassantes. Il reste à savoir maintenant quand l’enquête sera totalement terminée. Et si le parquet décidera de poursuivre l’affaire devant les tribunaux. Florence Porcel espère bien se retrouver un jour devant Patrick Poivre d’Arvor et le juge pour mettre des mots sur des maux toujours gravés dans sa mémoire.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.