PPDA radin ? Ce qu’il faisait avant de quitter un restaurant va vous choquer !

En plus d'avoir commis des actes horribles sur certaines femmes, PPDA avait aussi un trait de caractère particulièrement déplacé. Notamment quand il se rendait au restaurant... Une honte !

© Sept à Huit C. DUBOIS, J. DUMONT-PPDA radin ? Ce qu’il faisait avant de quitter un restaurant va vous choquer !

Depuis les différents témoignages de femmes agressées, PPDA vit isolé comme un paria. Ce sont des faits très graves qui ont complètement détruit la réputation du célèbre présentateur d’informations. Les Français sont encore sous le choc des révélations et n’auraient jamais imaginé de telles horreurs. En effet, il a partagé le repas des téléspectateurs pendant de nombreuses années. En dehors de l’affaire de PPDA, on a appris d’autres éléments sur sa personnalité qui ne sont pas glorieux non plus… Il ne semblait pas respecter les femmes ni les restaurateurs…

PPDA avait une réputation de pince !

Avant les accusations d’agressions sex*elles et de v*ols, PPDA était une vedette dans l’esprit des Français. En effet, tout le monde admirait le présentateur du JT de TF1. PPDA pensait que le monde lui appartenait. Alors, il prenait les femmes pour des objets et n’avait pas non plus beaucoup de respect quand il se rendait au restaurant. En effet, le journaliste de 74 ans avait une attitude particulièrement inappropriée pour un homme de son milieu.

PPDA, au plus près de son argent !

Comme vous vous en doutez, PPDA gagnait très bien sa vie. En effet, il n’avait aucun problème financier avec son métier. Pour présenter le journal d’information au quotidien, il recevait une très bonne rémunération. Mais, il avait quand même un côté très radin et il avait du mal à dépenser son argent. L’un de ses proches a fait quelques confidences aux journalistes du Parisien. Ces derniers ont réalisé une grande enquête sur sa vie. Pas de quoi redorer son image !

Voici ce qu’on apprend de PPDA : « Le milieu mondain sourit depuis longtemps de son péché mignon. Celui qui touchait près de 100 000€ par mois chez TF1 aime comme personne ne rien débourser. Il peut emporter une bouteille d’eau gazeuse à la fin d’un repas au restaurant. Même sans avoir réglé l’addition. » Un scandale quand on sait que le journaliste « prend goût aux belles choses« .

Florence Porcel, la libératrice de la parole des victimes !

Tout a commencé en février 2021, quand Florence Porcel libère sa parole. En effet, elle déclare qu’elle a été victime de violences sex*elles de PPDA. Un témoignage courageux qui a permis à des dizaines d’autres femmes de prendre aussi la parole. Quelques jours à peine après les révélations de la jeune journaliste, plusieurs femmes ont fait de même. L’omerta n’avait plus lieu d’être. Pour le moment, certaines plaintes ont été classées sans suite. Soit, car il n’y a pas assez de preuves, soit parce qu’il y a prescription.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Libération (@liberationfr)

Depuis le début de cette affaire, le journaliste de 74 ans n’a jamais avoué les faits reprochés. Il nie en reprochant « une dénonciation calomnieuse inspirée par une quête de notoriété inconvenante. » De plus, il avait même déclaré ceci : « Ce comportement, où il y avait parfois des petits bisous dans le cou, des petits compliments, du charme ou de la séduction, n’est plus accepté par les jeunes générations. » Pour rappel, PPDA a porté plainte en avril pour « dénonciation calomnieuse ». Pour le moment, le jugement définitif n’a pas été donné. On vous tient au courant !