Prime d’activité : ce montant colossal non réclamé par les Français, en faites-vous partie ?

La prime d’activité remplace le RSA depuis 2016. Environ 4 millions de foyers en bénéficient actuellement. Mais ça pourrait être beaucoup plus !

©blog locservice

La prime d’activité, c’est ce qui a pris la place du RSA et de la prime pour l’emploi en 2016. L’Etat a élargi le nombre de bénéficiaires depuis 2019, quand la crise des gilets jaunes a éclaté. Mais ce qu’on ne sait pas, c’est que beaucoup plus de Français pourraient la toucher. Seulement voilà, il faut quand même la demander. Car elle n’est pas automatique.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by La Caf de Paris (@cafdeparis)

Les choses risquent de changer bientôt. En effet, la loi des finances pour l’année 2022 entend analyser de près le nombre de bénéficiaires potentiels qui n’en demandent pas le versement. Cela pourrait même donner lieu à une automatisation. Ainsi, plus besoin de démarche pour personne ! Mais c’est encore loin d’être mis en place.

On estime que chaque année, des millions de Français devraient la toucher. La prime d’activité est versée en effet chaque mois. Mais de nombreuses personnes n’en font jamais la demande auprès de la CAF. Pourtant, la démarche n’a rien de compliqué. Il existe même un simulateur pour vérifier si on y a droit ou pas. On vous explique tout ça ! 

L’Etat entend lutter contre la pauvreté et pourtant, cette histoire nuit à cette image. C’est même un sujet qui fâchent certains. Parmi les personnes les plus vulnérables de notre société, beaucoup d’entre eux ne touchent même pas les aides sociales auxquelles ils ont pourtant droit. Certains critiquent donc l’Etat pour son manque de performance en matière de lutte contre la pauvreté. C’est pourquoi cette aide sociale pourrait devenir automatique. Ainsi, toutes les personnes éligibles pourraient recevoir facilement ces aides.

Avez-vous droit sans le savoir à la prime d’activité ?

En février 2022, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a ainsi rendu public un rapport sur la question. Il en ressort qu’environ 34 % la part des foyers éligibles au revenu de solidarité active (RSA) ne font pas la demande. Il est vrai que la demande doit se faire chaque trimestre.

Auparavant, on connaissait la prime pour l’emploi (PPE) et la branche activité du RSA. En 2016, l’Etat décide de fusionner tout ça. Et ça devient la prime d’activité. Qu’est-ce que c’est exactement ? Il s’agit ni plus ni moins d’un complément de salaire mensuel pour les millions d’actifs qui perçoivent des revenus modestes. En 2019, la prime d’activité évolue. Crise des gilets jaunes oblige, on entend ainsi faire face à la problématique de pouvoir d’achat. En effet, il s’agissait de la revendication principale de ce mouvement social qui a essaimé partout en France.

39% des bénéficiaires oublient de faire la demande !

Une véritable fortune dort dans les comptes de l’Etat. D’après le site Mesallocs.fr, la prime d’activité constitue en effet la prime sociale la moins sollicitée par les actifs. Ainsi, les estimations donnent le vertige. Car ce ne serait pas moins de 1,8 milliards d’euros prévus pour financer ce complément de revenu versé par les Caisses d’allocations familiales qui dormiraient dans les caisses de l’État. Il faut à cela ajouter les 10 milliards d’euros non réclamés par de potentiels allocataires. La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) ajoute aussi dans son rapport un autre chiffre étonnant. 39 % des Français éligibles à la prime d’activité ne font pas la démarche. C’est donc 5% de plus que les personnes qui n’ont jamais recours au RSA.

Pour calculer le montant de cette prime, la CAF se base chaque mois sur différents critères. Il s’agit du niveau de revenus, de l’âge, du statut (salarié, alternant… etc.). Mais également des autres aides perçues par ailleurs. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le simulateur gratuit proposé par Dossier Familial. Cela vous permettra en quelques clics de savoir si vous avez droit à la prime d’activité ou non. Si c’est le cas, ne tardez pas trop pour en faire la demande auprès de votre CAF !