Prime de 100 euros : le Sénat pourrait annuler cette mesure gouvernementale !

La Prime de 100 euros, le Sénat n’en veut pas ! On vous explique pourquoi.

Prime de 100 euros : le Sénat annule la mesure gouvernementale
© Capture Facebook

Jean Castex nous annonçait il y a peu une prime de 100 € pour faire face à l’inflation. Le Sénat vient de décliner massivement cette proposition ! Pour quels motifs ? Quelles mesures remplaceront cette aide ? L’équipe Objeko revient pour vous sur ce retournement de situation de dernière minute du Sénat. 

Prime de fin d’année : ce qui attend les français

C’est enfin la fin de l’année 2021, et c’est donc le moment des primes ! Après deux années que l’on pourrait sans problème qualifier de “pas terribles”, on espère désormais que 2022 se passe sous de meilleurs augures. 

Emmanuel Macron et son gouvernement compte bien nous aider à passer les fêtes de fin d’années en toute sérénité grâce à toute une panoplie d’aides et de primes. Comment ? Les présidentielles l’an prochain ? Ne voyons pas le mal partout, voyons ! Et puis, personne ne va cracher dans la soupe, un petit chèque fait toujours plaisir !

Comme à son habitude, la prime de Noël fait son grand retour. Celle-ci offre un beau coup de pouce aux bénéficiaires des minimas sociaux. Ce chèque s’élève à 152,45 € pour les bénéficiaires de l’ASS, AER ou RFPE. Pour les personnes au RSA, celui-ci sera calculé selon les revenus du foyer.

Plus de 6 millions de foyers vont aussi recevoir le chèque énergie, qui va aider à compenser la hausse faramineuse du prix du gaz durant le confinement. Enfin, n’oublions pas la Prime Macron qui est déjà distribuée depuis juin, et qui récompense les travailleurs ayant permis à la France de rester fonctionnelle durant la pandémie de COVID-19. Merci à eux !

Le Sénat supprime la Prime de 100 euros

Une prime supplémentaire devait venir s’ajouter à celles précédemment citées en cette fin d’année. Jean Castex nous en parlait récemment. Il s’agissait d’une prime forfaitaire de 100 €. Cette mesure exceptionnelle devait profiter à toute personne bénéficiant de moins de 2000 € par mois de revenus, qu’il s’agisse d’actifs du privé comme du public, de retraités, d’étudiants, de demandeurs d’emploi, ou de bénéficiaires de minimas sociaux. En tout, plus de la moitié des Français étaient concernés. Cependant, le Sénat vient de refuser cette proposition.

Non, nos sénateurs ne rechignent pas à mettre la main à la poche ! C’est une énorme levée de bouclier du groupe Les Républicains qui a mis à mal cette mesure. Public Sénat résumait ainsi : “la mesure est mal ciblée et pourrait in fine se révéler inefficace malgré son coût élevé”. Le rapporteur général Jean-François Husson  a enfoncé le clou en jugeant la mesure « électoraliste ». Cette mesure annoncée comme “simple et efficace” était en effet compliquée. Chaque entité devait régler cette prime aux personnes dépendant de leurs services. De plus, ces 100 € ne reflètent pas les besoins réels des personnes éligibles à la prime. 

Les mesures proposées en contrepartie

Ne vous inquiétez pas, une prime est bien en train d’être étudiée ! Celle-ci a d’ailleurs été votée avec une écrasante majorité, à 145 voix contre 30. Selon nos confrères de France TV Info le Sénat a voté à main levée : “une majoration exceptionnelle de 150 euros de la prime d’activité, une allocation exceptionnelle de 150 euros pour les bénéficiaires de minima sociaux et de prestations sociales, ainsi qu’une dotation supplémentaire destinée aux aides à la mobilité versées au cas par cas aux chômeurs et jeunes en parcours d’insertion”.

L’idée ici présentée est de mieux représenter chaque groupe de bénéficiaire, et d’éviter de faire un effet de seuil. Le coût de cette nouvelle mesure devrait avoisiner celui de la prime rejetée, c’est-à -dire près de 4 milliards d’euros. Si cela paraît beaucoup, l’État retrouvera une grande partie de ses dépenses sous forme de TVA et autres taxes juteuses d’ici peu. 

Avec une inflation qui grimpe en flèche et une sortie de pandémie très compliquée pour de nombreux foyers, un petit coup de pouce financier est plus que nécessaire. Surtout en cette période de fêtes !

À quand la nouvelle prime ?

Pour l’instant, cette nouvelle prime votée par le Sénat n’en est qu’à son stade d’ébauche. Nous ne connaissons ni sa date de mise en application, ni sa grille de montants. Il y a peu de chance que celle-ci nous arrive d’ici à la fin de l’année. L’équipe Objeko vous tiendra toutefois au courant de l’avancée de cette mesure très attendue par des millions de foyers français. En attendant, nous continuerons à nous serrer la ceinture !


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.