Prime de Noël: une excellente nouvelle en Janvier 2022 pour les nouveaux allocataires

Une prime exceptionnelle de fin d’année est arrivée à la mi-décembre pour tous les allocataires. Mais même les nouveaux allocataires (depuis le mois de décembre) pourront en bénéficier en janvier 2022 !

Prime de Noël : une excellente nouvelle en Janvier 2022 pour les nouveaux allocataires
© isavira - stock.adobe.com

La prime de Noël 2021 va faire encore des heureux en janvier prochain. En effet, elle est automatiquement versée aux allocataires qui bénéficient de prestations sociales. Soit les allocataires RSA, ASS, ou AER. Inscrits de longues dates, ou au plus tard en novembre 2021, ils ont reçu leur prime de Noël à la mi-décembre. Un complément de revenu qui tombait donc à pic pour les fêtes de fin d’année. Mais pour les nouveaux allocataires, ceux qui ont été enregistrés en décembre, il fallait croire qu’ils doivent attendre la prime de Noël 2022 pour être accompagné un peu plus pendant les fêtes. Or, c’est officiel, la prime de Noël 2021 concerne aussi les nouveaux allocataires. Et ils devraient recevoir cette prime exceptionnelle en janvier 2022. Objeko vous dit tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Prime de Noël 2021, bénéficiaires, versements, montants…

Versée par la CAF, le pôle emploi ou la MSA, en fonction de vos droits d’allocataires, la prime de Noël est automatique. Son montant dépend de la composition de votre foyer, notamment du nombre d’enfants à charge. En tout cas pour les personnes qui bénéficient du RSA, le revenu de solidarité active. Le RSA est le remplaçant du RMI, revenu minimum d’insertion, depuis juillet 2009. Pour les autres allocataires, celles et ceux qui bénéficient de l’ASS ou de l’AER, le montant de la prime de Noël est fixe. L’ASS est l’allocation spécifique de solidarité et l’AER est l’allocation équivalent retraite.

Les personnes qui touchent ces allocations sont considérées comme ayant des revenus modestes. Que le foyer soit composé d’une ou de plusieurs personnes, des cadres sont fixés. Par exemple, le plafond des revenus pour bénéficier du RSA est à hauteur de 1 210 euros pour une personne seule. Pour un couple, ou une personne seule avec un enfant à charge, le plafond est de 1 816 euros. Avec deux enfant le plafond augment jusqu’à 1 847 euros.

Ainsi, pour les allocataires et ayants droit de l’ASS et de l’AER, le montant de la prime de Noël est de 152,45 euros. Pour les bénéficiaires du RSA, ce montant est le même mais seulement pour les personnes isolées. Pour les autres, cela va varier en fonction de la composition du foyer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Les montants des prestations exceptionnelles

Une personne isolée touchera donc une prime de Noël de 152,45 euros. Et si elle est allocataire au moins depuis le mois de novembre 2021, elle a touché sa prime exceptionnelle à la mi-décembre. Ensuite, pour deux personnes, qu’il s’agisse d’un couple ou d’un parent avec un enfant, le montant de la prime de Noël s’élève à 228,67 euros. Puis, pour trois personnes dans un foyer, que ce soit un parent seul avec deux enfants ou un couple avec un enfant, la prime s’élève à 274,41 euros.

Ensuite, pour quatre personnes, soit un parent isolé avec trois enfants, cette personne au RSA touche 335,39 euros. Mais dans un foyer de quatre personnes composé de deux parents avec deux enfants, le montant de la prime de Noël descend à 320,14 euros. Puis, un parent isolé avec quatre enfants recevra 396,37 euros. Ensuite un couple avec trois enfants touchera 381,12 euros.

Enfin, pour les foyers de six personnes qui se composent d’un parent avec cinq enfants, la prime de Noël s’élève à 457, 35 euros. Tandis que pour un foyer de six personnes composé d’un couple et de quatre enfants, elle s’élève à 442,10 euros. Et pour finir, à chaque enfant supplémentaire dans le foyer (sixième pour un parent isolé, cinquième pour un couple), Objeko vous précise qu’il faut ajouter 60,98 euros au calcul de le prime de Noël.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Bimsa (@lebimsa)

De bonnes surprises pour les allocataires

Tout d’abord, notons que la prime de Noël se cumule avec l’indemnité inflation offerte par le gouvernement cette année. En effet, comme le souligne le ministère des Solidarités et de la Santé dans son communiqué du 7 décembre dernier, « ces mêmes publics bénéficieront par ailleurs de l’indemnité inflation de 100 euros ». Les derniers bénéficiaires de cette indemnité inflation, qui attendent encore de la voir sur leurs compte en banque sont les retraités. Ils percevront cette aide de l’Etat en février 2022. Sans qu’ils soient pour autant allocataires RSA, AES ou AER, cela va sans dire.

Enfin, Objeko vous le disait plus haut, les nouveaux allocataires RSA, ASS ou AER, inscrits en décembre 2021, bénéficieront eux aussi de la prime de Noël 2021. En effet, ils pourront en profiter en janvier 2022. Certes, les fêtes de fin d’année seront passées mais cela reste tout de même une belle surprise. Pas besoin d’attendre décembre 2022 pour bénéficier de la prime de Noël.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Or en Cash (@orencash)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.