Prime exceptionnelle: tout ce qu’il faut savoir sur la Prime Macron, montant, conditions…

La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, appelée Prime Macron, vient d'être reconduite pour cette année 2021. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette prime : montant, conditions, date de versement, ...

© Philippe LOPEZ / AFP

Si certains attendaient la nouvelle avec impatience, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat vient d’être reconduite une nouvelle fois pour cette année 2021. Le 20 juillet dernier, cette aide financière baptisée Prime Macron a effectivement été entérinée. Afin de savoir si vous aussi vous pouvez en bénéficier, Objeko vous dresse donc sur un tableau des conditions d’obtention. En effet, toutes les familles ne sont pas concernées !

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat : la Prime Macron fait son retour

De 1 000 à 2 000 euros

Selon le site du ministère de l’Économie des Finances et de la relance, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat est donc une fois de plus activée. En effet, depuis 2019, certains salariés peuvent bénéficier de ce montant annuel qui permet de faire face à la crise. Cela permettra d’offrir une petite bouffée d’oxygène financière à certains foyers. Mais comment cela fonctionne-t-il ? En réalité, c’est assez simple : les entreprises qui le désirent peuvent donc verser à leurs employés une prime exonérée d’impôt et de cotisations sociales dans certaines conditions.

Cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat peut donc être versée entre le 1er juillet 2021 et le 31 mars 2022. Elle est plafonnée à 1 000 euros, ou 2 000 euros en cas de signature d’un accord d’intéressement, ou pour les travailleurs  » de la deuxième ligne « . Ou encore si des mesures de revalorisation sont engagées. Elle s’applique également pour les entreprises qui comptent moins de 50 salariés. Tous les employeurs qui le souhaitent peuvent alors y souscrire pour permettre à certaines catégories d’employés ou d’ouvriers d’en bénéficier. Objeko vous explique tout dans les moindres détails.

Qui est concerné ?

Afin d’être éligible à cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, le salarié ne doit pas avoir une rémunération supérieure à 4 663, 74 euros ou autrement dit, à trois fois le montant du SMIC mensuel. Il s’agit d’un salaire mensuel brut calculé sur les douze mois qui précèdent le versement de cette prime. Cette mesure concerne les salariés qui sont liés à l’entreprise par un contrat travail, par un statut d’intérimaire. Mais également  » aux agents publics d’un établissement public à caractère industriel et commercial ou d’un établissement public à caractère administratif ”. Un petit coup de pouce financier qui sera certainement le bienvenu.

Certains bénéficiaires peuvent donc toucher une prime d’un montant de 2 000 euros. Cependant, la législation précise que cela concerne les petites et moyennes entreprises de moins de 50 salariés, mais aussi les salariés appelés  » de deuxième ligne « . Mais que reprend exactement ce terme ? En réalité, il s’agirait de 4,6 millions de personnes du secteur privé qui rassemble un grand nombre de professions différentes, hors médicales. Autrement dit, les caissiers et caissières dans les magasins, les agents d’entretien des espaces verts, etc. En effet, ces travailleurs sont souvent très précarisés et ont parfois des contrats courts et de salaire inférieur à 30 % du marché. Ils sont donc plus fréquemment au chômage et sont donc plus fragilisés par la crise économique, mais également sanitaire.

Faut-il exercer des démarches ?

Afin de bénéficier de cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, il n’est pas requis de la réclamer. Seul l’employeur peut entreprendre les démarches si sa société et son salarié rentrent dans les conditions d’acceptation du dossier. Mais comme cette aide substantielle est totalement exonérée d’impôt et de cotisations sociales, il est fort à parier que comme les autres années, un grand nombre d’employeurs ont déjà effectué toutes formalités administratives nécessaires. Pour toutes questions ou doutes, les sociétés peuvent alors trouver de l’aide auprès de la direction régionale de l’économie, de l’emploi du travail et des solidarités pour obtenir une information complète sur le sujet. En tout cas, voilà bien un montant que certains attendront avec beaucoup d’impatience. En effet, depuis l’arrivée de la crise de la covid-19 et de la crise financière qui en découle, de nombreux Français vivent dans l’inquiétude.

Cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ne concerne pas toute la population française. Mais elle semble viser ceux qui sont dans une situation plus difficile ou qui sont plus exposés aux difficultés très nombreuses en cette période. Cette prime Macron sera donc probablement la bienvenue dans une multitude de familles. En effet, la situation actuelle de certains Français semble très problématique alors que l’inquiétude de règne toujours sur différents sujets. Parmi ceux-ci, la pandémie reste malheureusement d’actualité et continue de diviser. Le gouvernement d’Emmanuel Macron fait absolument tout pour inciter les Français à la vaccination. Pourtant, certains se montrent plutôt récalcitrants. Néanmoins, le gouvernement paraît particulièrement convaincu qu’il s’agit de l’unique solution pour permettre au pays de se remettre en marche et de fonctionner à nouveau à plein régime. Un avis qui n’est cependant vraiment pas partagé par tous.