Prime inflation : ces retraités vont devoir encore patienter avant de toucher les 100 €

La prime inflation a été versée à toutes les catégories concernées sauf les retraités. Pouvez-vous prétendre à ce coup de pouce de 100 euros ?

© stock.adobe.com

Prime inflation: L’inflation continue de grignoter sans relâche des parts du pouvoir d’achat des Français. C’est pourquoi l’Etat a mis en place plusieurs primes en décembre dernier. Histoire d’apporter du beurre dans les épinards. La prime phare, c’est la prime inflation voulue par Emmanuel Macron. Et c’est au tour des retraités de la toucher.

Plus de 38 millions de Français ont touché cette aide exceptionnelle. Pourtant, un certain nombre de personnes l’attendent encore. Il s’agit des retraités. Qu’ils se rassurent :  l’Assurance Retraite (Cnav), en charge du versement, ne devrait plus trop tarder. Les retraités éligibles vont ainsi toucher normalement leur prime d’ici la fin du mois. C’est en tous cas ce que prévoit le calendrier de versement de l’indemnité inflation. Concrètement, l’échéance arrive le 28 février.

Mais le régime de retraite complémentaire des cadres et des salariés du privé Agirc-Arrco a publié un message qui change la donne. Ce ne serait ainsi plus la Cnav en charge des versements, mais Agirc-Arrco. Cela constitue le versement d’aides à plus de 100 000 retraités. « L’Agirc-Arrco vous transfère l’indemnité inflation à condition que vous soyez retraité au 1er octobre 2021 et qu’aucun autre régime de retraite, organisme ou employeur ne vous l’ait déjà attribuée. C’est par exemple le cas si vous bénéficiez d’une pension de réversion Agirc-Arrco et que vous ne percevez ni aucune autre retraite, ni aucun revenu professionnel ou social », apprend-on en effet le site d’Agirc-Arrco. Les personnes concernées verront de toutes façons leur prime arriver à la même date butoir, par virement, le 28 février.

Prime inflation: Un virement qui se fait attendre !

Les retraités concernés recevront ainsi un virement bancaire distinct de votre pension mensuelle. Ce virement porte en effet le libellé « Indemnité inflation ». Mais attention, selon votre banque, vous pourriez attendre 1 à 5 jours afin de pouvoir disposer de cette somme sur votre compte.

L’indemnité inflation tout d’abord avait commencé à être versée le lundi 13 décembre dernier. A hauteur de 100 euros tout rond. Le Premier ministre l’avait annoncé depuis octobre dernier. Cette aide soutient en effet les Français face à la hausse des prix de l’énergie et du carburant. Ainsi, 38 millions de Français, touchant moins de 2000 euros nets par mois (avant prélèvement à la source) vont pouvoir l’obtenir. Et bonne surprise : cette prime est individualisée: un ménage peut donc toucher 200 euros.

Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, a précisé en décembre dernier que les étudiants boursiers seraient les premiers à la percevoir. Le ministre Olivier Dussopt a ensuite communiqué le calendrier des autres versements. Ainsi, à compter de lundi 20 décembre, « les Urssaf vont verser la prime aux travailleurs indépendants dont ils ont les coordonnées bancaires et ils travaillent à récupérer les coordonnées qu’ils n’ont pas ». Les salariés employés à domicile par des particuliers pourront donc y prétendre. Au total, un million de Français font partie de cette catégorie. L’Urssaf serait déjà en possession d’environ 400 000 RIB.

Attention à bien remplir certains critères

Les retraités sont donc la dernière catégorie à y avoir droit. Mais attention, vous devez remplir certains critères. Il faut en effet habiter en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin ou Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by FranceAuto Actu (@franceautoactu)

Et vous n’aurez pas cette prime si votre retraite dépasse les 2 000 euros net au mois d’octobre 2021. Par contre, cette prime inflation n’a pas besoin d’apparaître sur l’impôt sur le revenu, ni dans les conditions de ressources pour l’attribution d’aides sociales.