Prince Andrew organisait pendant l’absence de la reine des « parties de jambes en l’air », révélations

Le Prince Andrew continue de défrayer la chronique avec des scandales sordides

Prince Andrew : ces nouvelles révélations qui secouent la couronne d’Angleterre
© Neil Hall/PA

Le Prince Andrew est le vilain petit canard de la famille royale d’Angleterre. Le petit frère du Prince Charles enchaîne les scandales, et s’est retrouvé mêlé à de très sordides affaires. Objeko vous propose d’en savoir plus sur ce paria de la royauté qui est très peu connu en France, son implication dans l’affaire Epstein, et ses soirées très spéciales au palais de Buckingham, lorsque sa reine de mère avait le dos tourné. Attention, âmes sensibles s’abstenir !

Prince Andrew : la tête couronnée sulfureuse

La famille royale du Royaume-Uni est assez connue en France. Tout le monde connaît bien entendu la Reine Elizabeth II, son fils et héritier le Prince Charles, ainsi que les Princes Harry et William. Et comment oublier Lady Diana, qui nous a quitté en 1996 ?

Un membre de la famille royale de la Reine d’Angleterre reste cependant peu connu : le Prince Andrew. Et pourtant, il y a de quoi dire sur ce personnage sulfureux !

Andrew d’York est le troisième enfant et deuxième fils de la Reine Elizabeth II et du Prince Philip, décédé cette année. Petit Frère du Prince Charles, il n’héritera donc pas de la couronne, qui se transmet au premier héritier mâle. 

Depuis son plus jeune âge, le Prince Andrew est un fauteur de trouble. Fils gâté et sans poids royal à porter sur les épaules, il peut se permettre d’être plus libre que Charles. On peut d’ailleurs faire le rapprochement avec le Prince Harry, qui a eu une adolescence troublée. 

Le Prince Andrew a été marié à Sarah Ferguson, avec laquelle il a eu deux enfants. Le couple a divorcé en 1996, mais garde de bonnes relations. 

On pourrait penser que ce membre de la famille royale n’est franchement pas très intéressant, et pendant longtemps nos voisins britanniques pensaient de même. Cependant, une affaire sordide a fait ressortir un paquet de squelettes du placard du Prince Andrew.

L’affaire Epstein éclabousse la couronne d’Angleterre

Vous connaissez sûrement l’affaire Jeffrey Epstein, qui a fait un scandale monstrueux Outre-Manche et Outre-Atlantique. Cet homme d’affaires Américain était très proche des grands noms du monde des affaires dès les années 1980. On trouve parmi ses amis de l’époque un certain Donald Trump, ainsi que le Prince Andrew. 

Coup de théâtre, l’ami des fortunés est inculpé dans une des histoires les plus sordides de ces dernières années. Jeffrey Epstein est condamné pour avoir organisé un réseau de prostitution engageant des mineures pour sa clientèle VIP. Cette affaire dure une dizaine d’années, avec des milliers de femmes l’accusant de violences. Jeffrey Epstein est retrouvé pendu dans sa cellule, alors qu’il attendait son verdict de prison à perpétuité. 

Le Prince Andrew, et par là même la couronne d’Angleterre, s’est retrouvée dans la tourmente suite à cette affaire. Le fils cadet de la Reine d’Angleterre s’est ainsi fait nommer comme auteur de violences commises à l’encontre de femme, mais n’a pas été jugé pour cause de prescription. L’affaire est trop ancienne selon la loi britannique. La réputation du Prince Andrew ne s’en remet cependant pas, et l’intéressé quitte toute fonction officielle, tentant tant bien que mal de se faire oublier….

Prince Andrew : parties fines à Buckingham Palace

La famille royale de Grande-Bretagne est en ce moment même en Écosse, dans le château de Balmoral. Ce voyage dans la résidence d’été royale a failli être annulée, car un des membres du personnel a été testé positif à la COVID-19. La Reine a tout de même tenu à maintenir le trajet. Le Prince Andrew, en tant que paria, fait tout de même partie du voyage. Il garde cependant un profil bas, surtout qu’il est sous le coup de nouvelles accusations de violences sexuelles….

C’est d’ailleurs lors de ces vacances en Écosse que le Prince Andrew a profité du palais de Buckingham déserté pour y organiser des parties de jambe en l’air. 

Dans les années 1980, le sulfureux Prince tombe amoureux d’une actrice de charme, Kathleen Dee-Anne Stark. Les deux tourtereaux flirtent pendant un moment, mais il est bien sûr hors de question pour la reine d’Angleterre de valider cette relation amoureuse. 

Le Prince Andrew profita donc de l’absence de sa mère pour inviter sa belle dans les appartements privés du palais royal. Voilà une nouvelle qui va déplaire à sa mère, qui l’a considéré pendant longtemps comme son chouchou…. Avec autant de casseroles, difficile pour le Prince Andrew de faire un pas dehors sans être scruté par l’opinion publique. Cette casquette de paria de la royauté est cependant totalement méritée…


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.