Prince Harry: Son père le prince Charles en a marre d’être une pompe à fric, il s’exprime…

L'argent serait le thème en particulier qui aurait mis le feu aux poudre entre Harry et son père.

© WPA POOL / GETTY IMAGES

Les différentes déclarations du prince Harry ont creusé un fossé entre lui et son père, c’est le moins qu’on puisse dire. D’ailleurs, récemment, le prince Charles s’est plaint du comportement de son fils et de son rapport à l’argent. La rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ? Parce que ça décoiffe.

Une tension énorme entre Harry et Charles

Depuis plus d’un an, la tension entre le prince Harry et la famille royale britannique fait la une des journaux. Et la tension est encore plus palpable depuis l’interview du jeune homme à Oprah Winfrey. En effet, dans celle-ci, le Prince a déclaré que son père, n’aurait tout simplement pas réussi à le protéger de la « souffrance » qu’il a pu connaître dans son enfance. Le prince Harry veut adopter une autre méthode éducative pour ses enfants, afin de “briser le cycle”. En effet, il veut tout faire pour que ses enfants ne ressentent pas la souffrance que lui a pu vivre. Et ça passait justement par un déménagement.

Et depuis qu’il est aux Etats-Unis, il est plus libre et serein : “Ici, je peux vraiment lever la tête et me sentir différent. Le poids sur mes épaules a disparu et celui de Meghan aussi. Ici, je marche en me sentant un peu plus libre. Je peux prendre Archie à l’arrière de mon vélo. Et je n’ai jamais eu la chance de ne faire rien que ça“. Mais si le Prince se sent plutôt bien, les accusations envers son père ne sont pas bien passées. Ce dernier, blâmé par son fils, n’a pas hésité à riposter en laissant échapper quelques indiscrétions.

Les vraies raisons de la brouille entre Harry et Charles

Dans une interview avec talkRADIO, l’expert royal Russell Myers a tenté d’expliquer la vraie raison pour laquelle le prince Charles et le prince Harry ne se parlent plus. Et si l’interview y est pour beaucoup, les tensions étaient déjà présentes bien avant. En effet, on apprend notamment que le duc de Sussex n’aurait eu de cesse d’appeler son paternel pour obtenir un ou plusieurs virements : « Le prince Charles a immédiatement fait savoir (…) que Harry n’arrêtait pas de lui téléphoner pour lui demander de l’argent« , a notamment expliqué un proche du dossier.

Le futur roi d’ajouter même à propos de son plus jeune fils : « Il me considère comme une pompe à fric ». Il faut dire que comme n’importe quel parent, le Prince Charles en a eu assez des appels constants de son fils pour avoir de l’argent. Il a tenté de les soutenir comme il pouvait financièrement parlant, mais quand c’est trop, c’est trop. Des rapports complexes qui ont pollué la famille royale britannique à l’un de ses moments les plus importants : les funérailles du prince Philip, organisées le 17 avril dernier.

Le Prince Harry très occupé en ce moment

Si les relations entre Charles et Harry sont difficiles, les deux peuvent se concentrer sur le retour au travail. D’ailleurs, le fils de la Princesse Diana a travaillé sur une nouvelle série sur la santé mentale avec Oprah Winfrey qui fera ses débuts sur AppleTV + en mai 2021. D’après ce que nous savons, Harry est répertorié comme « co-partenaire, co-créateur et producteur exécutif » de la série. Mais ce n’est pas tout, le duc de Sussex et sa femme, Meghan Markle, ont d’autres choses en cours grâce à leur nouvelle société de production, Archewell.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Apple TV (@appletv)

Depuis son départ de la royauté, le Prince Harry se découvre de nouvelles vocations. Il a récemment été nommé Chief Impact Officer (directeur de l’impact) par la start-up BetterUp, créatrice d’une application de life coaching et de santé mentale. Le Britannique de 36 ans ne dirigera pas d’équipe mais assistera à des événements d’entreprise. Comme vous le comprenez donc, le duc de Sussex ne se laisse pas abattre par les problèmes avec son père. Mais d’ici quelques semaines, il sera peut-être obligé d’avoir une interaction avec Charles. Ce sera pour l’inauguration d’une statue en hommage à Diana.