Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu : l’affaire Ary Abittan a eu des conséquences sur le scénario ? La réponse…

Le comédien est mis en examen dans une affaire d'agression juste avant la sortie de la saga 3. Est-ce que cette affaire va empêcher le succès du film ? On vous partage les propos du réalisateur.

©actu-cameroun

Ce mercredi 6 avril, c’était la sortie officielle de la saga 3 Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? Pour information, cela fait deux fois que la sortie est reportée. En plus, l’affaire d’Ary Abittan n’a pas non plus aidé… Certains internautes appellent au boycott du film… Est-ce que la mise en examen du comédien va avoir un impact sur le succès du film ? Voici la réponse du réalisateur.

Ary Abittan va-t-il empêcher le succès du troisième volet ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ary Abittan (@aryabittan)

Le long métrage Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? est enfin dans les salles obscures après beaucoup d’obstacles. En effet, il a fallu remplacer la comédienne Julia Piaton qui a eu des problèmes de planning en raison de la crise sanitaire. Ensuite, un malheur s’est produit au sein de l’équipe. Trois machinistes sont décédés pendant le tournage d’un accident de la route. Les équipes avaient donc fait une pause dans les enregistrements. Enfin, l’affaire d’Ary Abittan n’a pas fait une bonne publicité au film…

Mais, le long métrage est enfin sorti pour le plus grand soulagement des acteurs et du réalisateur Philippe de Chauveron qui était très inquiet. À la base, le lancement devait se faire le 2 février dernier, donc deux mois de stress pour les équipes. Maintenant que le film est disponible dans les cinémas, est-ce que les entrées seront au rendez-vous ? Rien n’est moins sûr, car certaines personnes sont consternées de voir Ary Abittan sur leurs écrans…

Parole contre parole ?

Pour rappel, tout a commencé le 31 octobre dernier. Le comédien de 48 ans est d’abord placé en garde à vue, puis mis en examen à partir du 2 novembre pour vi*l. Ary Abittan est ensuite placé sous contrôle judiciaire. Les faits reprochés sont très graves : agression sex*elle sur une jeune femme de 23 ans. Les deux personnes avaient des relations très régulièrement. Pourtant, on sait que le comédien est déjà en union avec Sarah-Line Attlan. La victime l’accuse de l’avoir contraint à un rapport forcé et d’avoir une « pratique sexuelle non conventionnelle » qu’elle aurait refusée à plusieurs reprises en vain. Le lendemain des faits, les autorités policières découvrent les draps ensanglantés au domicile de l’acteur. Dans cette affaire, Ary Abittan réfute les propos de la jeune femme et parle de rapport brutal certes mais consenti. C’est un peu parole contre parole.

Ary Abittan mit de côté depuis le scandale

Ce scandale est arrivé juste quelques semaines avant la sortie de Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? Depuis, Ary Abittan est mis à l’écart, même si la justice n’a pas encore tranché. La promotion du film ne s’est faite qu’à la dernière minute avec les autres acteurs de la saga 3. On peut citer Christian Clavier, Chantal Lauby, Élodie Fontan, Noom Diawara et aussi Frédérique Bel. Depuis l’apparition de cette affaire judiciaire contre Ary Abittan, il s’est totalement isolé et on entend très peu parler de lui.

En effet, il n’a plus pris la parole sur les plateaux de télévision, de radio ou les réseaux sociaux. Que ce soit pour évoquer l’affaire ou parler de sa présence dans le film. Celui-ci avait été tourné et finalisé bien avant que cette histoire d’agression arrive. En tout cas, certaines personnes sont scandalisées de le voir quand même sur les écrans et n’hésitent pas à inonder la Toile de leurs commentaires. Ainsi, cela ne fait vraiment pas une bonne publicité pour le film et les autres acteurs.

Le réalisateur Philippe de Chauveron a ainsi expliqué pour les journalistes du Parisien qu’il n’a fait « aucune coupe » depuis le scandale. « Il s’est retiré de la vie publique pour préparer sa défense« , a souligné le scénariste pour expliquer pourquoi il avait mis en retrait de la promotion du film. Affaire à suivre pour savoir si ce troisième volet sera un succès dans les salles ou pas !