Rappel produit de beauté : attention ces cosmétiques qu’il ne faut surtout pas utiliser

Fan de produits de beauté, cet article est fait pour vous. Si vous avez toujours voulu répérer les toxiques, ces astuces devraient vous faire gagner un temps précieux !

© needsandmoods-Rappel produit de beauté : attention ces cosmétiques qu’il ne faut surtout pas utiliser

Après la nourriture, le rayon cosmétique est dans le viseur ! En effet, pour éviter le rappel, à vous d’analyser la bouteille.

Tout savoir sur le rappel de cosmétiques

Cette vidéo a au moins le mérite de mettre les choses à plat. En effet, le rappel semble avoir posé ses valises dans nos rayons de nos supermarchés. Il ne se passe pas un jour sans qu’un épisode vienne affoler les becs sucrés ou salés. Souvenez-vous, à Pâques dernier, les gourmands faisaient grise mine devant le stand Kinder. Incapables de savoir s’ils pouvaient en manger ou non, les clients finissent par tout jeter à la poubelle. Ami lecteur d’Objeko, vous l’avez compris, malgré la pénurie, le gaspillage alimentaire va faire un bond. D’ailleurs, dans nos archives, nous avons beaucoup d’exemples sur la nourriture, mais rarement sur le maquillage ou soins c*rporels. Certes, celui de Kim Kardashian nous a récemment mis la puce à l’oreille. Et si notre routine beauté était en danger ? 

 

Les produits soumis au rappel augmente à vue d’œil

Dans les magasins de France et de Navarre, Madame a l’embarras du choix pour se repoudrer le nez. Récemment, Cristina Cordula lance sa propre marque de cosmétiques. Avant de jeter à l’eau, la reine du shopping s’est bien renseignée sur ce qui existait. Plus que jamais, elle sait bien qu’elle peut compter sur la confiance de ses fans. Hélas, sur la plateforme Rappel Conso, on nous précise que 46 produits sont dans le collimateur des scientifiques. Sans plus attendre, Objeko vous aide à repérer les erreurs. À l’instar de la pizza Buitoni qui a causé des décès, il ne faudra surtout pas tomber dans le piège du rappel.

Voici les critères à repérer

Quand on sent un produit de beauté, nos papilles se réveillent. Pour les plus jeunes, la tentation est trop grande. Sans faire attention, ils en avalent une goutte. Et là, c’est l’enfer qui commence. Peu habitué à ce genre de textures, l’organisme subit des dommages collatéraux. D’ailleurs, les associations de consommateurs multiplient les alertes. Oui, les fabricants utilisent encore des substances interdites. Ces dernières provoquent des allergies ou pire des maladies graves. Enfin, si on respecte un peu la nature, on doit également veiller à ce que le contenant se recycle. Encore une fois, et on trouve vraiment triste de sombrer dans la paranoïa, le rappel n’est jamais bien loin de nous.

Que faire en cas de rappel ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Milabule cosmétique (@_milabule_)

Face à un rappel, le revendeur ne tourne pas autour du pot (de crème). Remboursement intégral, échange ou bien avoir font partie des solutions proposées. Cerise sur le gâteau, si jamais vous lui apportez la preuve, ça peut sauver le quotidien des copines. Vous avez donc tout à y gagner ! Suite dans notre prochain numéro !