Rappel produit : n’utilisez surtout pas ce cosmétique de la marque de Kim Kardashian !

Après les chocolats et le pizza, le maquillage Kim Kardashian est dans le collimateur de la justice. Que s'est-il passé ? Objeko vous raconte tout dans les moindres détails les coulisses. Attention, ce dossier de rappel est explosif !

©Instagram/kimkardashian-Rappel produit : n’utilisez surtout pas ce cosmétique de la marque de Kim Kardashian !

Parmi la foule de rappel, celui abordé aujourd’hui risque d’avoir des conséquences dans votre routine beauté. On fait le point !

Le rappel de trop ?

Il y a un an, la belle Kim Kardashian se lançait un défi de taille. Cette collection de maquillage, elle compte bien rivaliser d’ingéniosité afin qu’elle devienne rentable. Même si elle ne manque pas d’argent, c’est sans doute le signe qu’elle attendait. Depuis des années, elle rêve de  se détacher de l’emprise de son ex. De plus, tirer son épingle du jeu parmi sa fratrie, pas comme les autres, ce n’est pas facile tous les jours. L’été suivant, ses comptables la félicitent. Sa petite entreprise ne connait pas la crise et le chiffre d’affaires repart à la hausse. Et pour cause, les aficionados ont répondu présents. De leur côté, les influenceuses ont adoré l’imiter et avoir le privilège de se doter de matériel au nom de leur idole. Comme d’habitude, une piqûre de rappel va venir ruiner ses espoirs !

Fière de ce succès, Kim Kardashian ne se repose pas sur ses lauriers. Pourquoi pas demander à ses équipes de concevoir des choses pour le visage ? Or, ces dernières heures, un vent de panique souffle sur les réseaux sociaux. Sans que l’on comprenne vraiment pourquoi, l’état français tire la sonnette d’alarme en fustigeant la composition d’un produit. Au même titre que d’autres scandales alimentaires, nul doute que les retombées de ce rappel vont faire basculer son précieux équilibre. On vous dit !

Pour Kim Kardashian, ça commençait bien…

Dès qu’elle le peut, Kim Kardashian vante les mérites de ses produits de beauté. Censés respecter l’environnement, elle souhaite préserver ses futures clientes de dommages collatéraux pour la peau. Hélas, sans doute pressée de nous le faire découvrir, elle n’a visiblement pas pris toutes les précautions. Sur le site officiel chargé de répertorier chaque rappel, le community manager tire la sonnette d’alarme. Aïe, comment la fille de Kris Jenner va-t-elle se remettre de cet échec ?

Ce rappel gâche tout !

Celui qu’on surnomme Elixir se présente sous la forme d’un flacon à pompe de 50 ml. Vendu comme un « traitement de réparation » miraculeux pour toutes les textures de peau, la liste des ingrédients donne pourtant des sueurs froides à la répression des fraudes. Entre la fameuse huile de nigelle et autre composant totalement blacklisté dans l’hexagone, le cosmétique ne marque pas des points auprès des autorités. Donc, si vous l’avez acheté avant de partir en vacances dans l’enseigne Stokomani, manifestez-vous chez le revendeur. Sans doute déjà au courant, il effectuera un geste commercial en votre faveur. S’il vous plait, tenez-nous au courant dans les commentaires de cet article. En attendant vos retours avec impatience, promis, la suite, on vous la racontera dans le prochain numéro d’Objeko.