Reconfinement: Le gouvernement français se prépare à un confinement strict et total d’ici la semaine prochaine sur les régions Paris et Île-de-France ?

Les taux d'incidence dans certains régions en France semblent très inquiétants. Certains hôpitaux parisiens doivent désormais évacuer les malades de la covid-19 vers d'autres régions. La région d'Île-de-France devra-t-elle vivre un nouveau reconfinement ? Partiel ou total ?

© Getty Images

Olivier Véran l’avait annoncé fin de semaine, les taux d’incidence en Île-de-France sont très inquiétants. Tout comme La Provence-Alpes-Côte d’Azur, la région parisienne semble effectivement fortement touchée. Dès lors, les Franciliens se posent un grand nombre de questions. Bien évidemment, la première question est : vont-ils connaître un reconfinement ? Car les habitants concernés paraissent loin d’être enchantés à cette idée. Objeko revient donc sur la situation actuelle et sur les éventuelles conséquences.

Reconfinement : l’Île-de-France retient son souffle

Une décision très attendue

Depuis quelques mois, Emmanuel Macron tient un peu près le même discours. En effet, le chef de l’État et son gouvernement veulent repousser au maximum l’éventualité d’un reconfinement sur le territoire national. Néanmoins, il avait prévenu ! Il sera désormais possible de reconfiner localement si cela se révèle nécessaire. D’ailleurs, certaines mesures ont déjà été mises en place. Par exemple, les habitants des Alpes-Maritimes ont connu de nouvelles restrictions avec une interdiction de sortie le week-end durant deux semaines. Mais aujourd’hui, l’inquiétude se porte sur la région parisienne.

En effet, les taux d’incidence semblent repartir à la hausse. Par exemple, l’hôpital La Pitié-Salpêtrière serait arrivé à saturation d’accueil dans son unité de soins intensifs. Au point qu’il était prévu dès ce week-end de transférer les malades en province. Alors ces nouveaux chiffres vont-ils amener les responsables politiques à prendre une décision pourtant impopulaire ? Objeko tente d’analyser la situation au mieux selon les dernières informations concernant l’éventualité d’un reconfinement.

Un week-end décisif

Pour l’instant, aucun reconfinement en Île-de-France n’a encore été annoncé. Mais si les statistiques de contamination continuent à augmenter ces 14 et 15 mars 2021, une décision pourra être prise ce dimanche ou dès le début de la semaine prochaine. Les habitants de la région parisienne sont donc suspendus à cette décision. Celle-ci évidemment aura un grand impact sur leur vie quotidienne. Mais il existe également une autre interrogation. S’achemine ton vers un reconfinement dur et sévère ou bien uniquement visant les fins de semaine ?

En tout cas selon les premières réactions, les habitants concernés ne semblent pas envisager cette nouvelle d’un bon œil. Après près de douze mois de restrictions, certains espèrent enfin pouvoir souffler. Pourtant, les chiffres sont loin d’être encourageants. Il serait donc très étonnant que le gouvernement d’Emmanuel Macron ne prennent aucune mesure. À moins que la tendance s’inverse totalement dans les prochaines 48 heures. La région parisienne et ses alentours devront donc encore patienter un peu avant de connaître leur sort définitif concernant un reconfinement aujourd’hui très redouté.

Une courbe inquiétante

Alors quels sont ces chiffres laissant imaginer un reconfinement en Île-de-France. Ce vendredi 12 mars 2021, le taux d’incidence s’élève en moyenne à 226,90 sur l’ensemble du territoire français. Dans un même temps, la région parisienne voit la barre des 365 cas pour 100 000 habitants dépassée. Il s’agit ainsi du seuil fatidique fixé par le gouvernement et les autorités sanitaires permettant de prendre des mesures plus restrictives. À titre de comparaison, la Gironde connaît un taux actuel 224, l’Hérault 169, l’Indre-et-Loire 211, la Corse-du-Sud 117 et les Hautes-Alpes 263. 

Parmi les départements avec les chiffres les plus hauts, on retrouve ainsi les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, l’Eure, le Pas-de-Calais et désormais Paris et sa région. Alors que vont décider Emmanuel Macron et ses ministres ? Il semble difficile d’imaginer un statu quo en la matière. Si dès le début de la semaine prochaine, une accalmie n’était pas constatée, un reconfinement total ou partiel devrait probablement être annoncé. Après presque, jour pour jour, un an après le premier confinement, c’est un nouveau coup dur pour tous les habitants concernés. 

En tout cas, toutes les options semblent être sur la table. Certains responsables politiques, dont le Premier ministre Jean Castex, affirment être très attentif à l’évolution des chiffres, et ce de jour en jour, voire d’heure en heure. Mais un facteur pourrait influencer les décideurs à prendre de nouvelles mesures. Car selon les déclarations d’Olivier Véran, la saturation des hôpitaux en région parisienne deviendrait, en effet, problématique. Comme Objeko vous l’expliquait en amont, les transferts de malades auraient déjà d’ailleurs commencé. Toute une logistique est ainsi mise en place pour permettre aux unités de soins franciliennes de pouvoir être soulager un peu. Le ministre de la Santé semble d’ailleurs en avoir fait une priorité, et ce en dépit des coûts financiers. Alors reconfinement ou pas en Île-de-France ? Tout devrait vraisemblablement se décider dans quelques heures.