Recyclage des téléphones : vos vieux portables peuvent vous rendre riche, en avez-vous ?

Vos vieux appareils dorment au fond d'un placard ? Vous les avez donnés à vos enfants pour qu'ils jouent avec ? Mais, ils pourraient vous rapporter de l'argent. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

@lexpress

Des métaux rares dans les appareils

Dans les smartphones, on trouve plusieurs métaux rares tels que de l’or ou du lithium mais aussi de l’argent. Citons aussi d’autres éléments comme le cuivre et le cobalt mais également certains moins connus dont le tungstène, le gallium, le tantale, le niobium, l’indium ou le palladium. Les appareils sont aussi constitués de plastique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par luvyourphone (@luvyourphone)

 

Quand vous changez de smartphone, vous avez la possibilité de revendre l’ancien. S’il est en bon état ou en très bon état, vous pouvez toucher une belle somme : environ 150 €. Et, même s’il est dégradé, il est possible de recycler des petites pièces, contre une rémunération. Recycler les smartphones est un geste de plus en plus encouragé. Le président de la République Emmanuel Macron pense à créer une prime pour accentuer au recyclage des anciens appareils. Il faut dire que les enjeux environnementaux sont de plus en plus importants. D’ailleurs, ce sujet a été longuement abordé pendant la campagne électorale.

La « prime au retour » voulu par Emmanuel Macron

Pour encourager les Français à recycler leurs anciens smartphone, l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron avait, entre les deux tours de l’élection, songé à une « prime au retour ». L’objectif ? Proposer une somme d’argent aux personnes recyclant leurs anciens téléphones. Et comme Emmanuel Macron a été réélu, cette prime pourrait être établie au cours de son deuxième mandat. Mais, pour le moment, il n’y a rien de concret. Rien n’a été voté. Le processus législatif prend un certain temps. On ne sait pas quel serait le montant de cette prime ou les conditions pour en profiter.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par luvyourphone (@luvyourphone)

 

Les membres du parti LREM ont dit qu’il s’agirait d’encourager la collecte des téléphones, qui sont « de vraies mines urbaines dans nos poches et dans nos tiroirs ». Cette prime aurait deux buts : motiver/récompenser les personnes qui recyclent ; permettre à l’industrie de réexploiter les pièces et autres métaux. Comme dit avant, cette mesure a été annoncée entre les deux tours des élections présidentielles 2022 et elle n’était pas dans le programme de départ du candidat. Il semblerait qu’elle ait été imaginée pour plaire à l’électorat écologiste et éviter qu’il ne s’abstienne ou ne vote pour la candidate RN. Est-ce un calcul politicien ou une vraie mesure écologiste ? Nous verrons bien dans les mois à venir.

Téléphones : un nombre d’appareil important

Les Smartphones peuvent non être recyclés (à hauteur de 80 %), mais ils peuvent tout simplement être réparés ou reconditionnés. Dans l’hexagone, et d’après l’Agence de transition écologique, les tiroirs des Français compteraient entre 54 et 110 millions d’appareils inutilisés. Une estimation plus fine est difficile à faire mais ces chiffres montrent qu’il y a vraiment matière à recycler.

Recycler les appareils permet de moins creuser les sols. C’est un pas de plus pour la protection de la planète, déjà en souffrance. C’est également une façon de moins dépendre des autres pays en disposant, en France, de multiples ressources. Ces dernières années, de nombreux journalistes ont dénoncé l’obsolescence programmée qui est un vrai fléau. En fait les fabricants s’arrangent pour faire en sorte que leurs appareils cessent de fonctionner très rapidement.

 

Le but de la manœuvre est que les fabricants vendent plus de produits. Ainsi, certains font en sorte que les batteries des téléphones soient difficiles à changer. Apple est une marque qui est souvent pointée du doigt pour rendre difficile les réparations sur les appareils.


Par ailleurs, beaucoup de marques proposent des mises à jour régulière pour, au final, rendre inutilisable un appareil au bout de quelques années. Tout est fait pour consommer encore et encore. Mais de plus en plus de consommateurs rejettent ce modèle et veulent un nouveau mode de vie sans trop abimer la planète. Des associations se développent pour proposer des alternatives à ce mode de vie.

Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous donner des conseils précieux au sujet des sujets environnementaux.