Régine : voici les raisons de la disparition de son fils, décédé à 58 ans

Sa vie est une fête. Toujours optimiste, elle chante, danse et apporte de la joie à tout le monde. Mais, derrière son sourire, elle a dû affronter un grand drame dans sa vie. : son fils unique parti beaucoup trop tôt.

©MAXPPP

Régine, la reine de la nuit, est décédée le dimanche 1er mai à l’âge de 92 ans. Sa vie a été trépidante, passionnante, mais comme tout le monde avec des hauts et des bas. En effet, elle ne s’est jamais remise de la mort de son fils à 58 ans. Lionel Rotcage est parti beaucoup trop tôt. On vous dévoile dans cet article les raisons de son décès qui s’est produit en 2006.

Régine, le drame de sa vie dont elle ne s’est jamais remise…

La reine de la fête et de la nuit est partie rejoindre les étoles un jour bien particulier puisqu’il s’agit du 1er mai. On peut dire qu’à 92 ans, elle a eu une vie riche en rebondissements et que c’est la nuit qui l’a révélé au grand jour. Barman, dame pipi, disc-jockey, Régine reprend l’affaire de son père au début de sa carrière pour ensuite organiser ses propres soirées. Ces dernières sont devenues très connues et incontournables dans le monde de la jet set. Dans sa vie personnelle, elle a eu des histoires peu sages et beaucoup d’hommes de passages. En effet, elle n’appartenait à aucun homme ni à personne. Régine était une femme libre et indépendante.

Ainsi, elle a profité de beaucoup de bonheur durant sa longue existence. Mais, il y a quand même un malheur qu’elle n’aura jamais accepté. En effet, elle a été traumatisée et touchée à jamais par la perte précoce de son fils unique, Lionel.

Un déchirement et un vide immense pour Régine…

Même si côté vie amoureuse, Régine a toujours été indépendante, un homme a tout de même compté beaucoup plus que les autres. En effet, elle avait une relation fusionnelle avec son fils unique. Hélas, le destin lui a retiré de manière prématurée… En 2006, Régine avait 88 ans et son fils 58. La logique veut que les parents s’éteignent avant les enfants, mais ce ne fut pas le cas de la chanteuse et de son garçon. Ce dernier est décédé des suites d’un cancer du poumon. Depuis sa disparition, Régine n’a jamais réussi à faire son deuil et elle est restée avec une tristesse immense.

Des conflits, mais beaucoup d’amour !

Le 30 novembre 2018, durant un entretien accordé à nos confrères de France dimanche, Régine avait bien voulu se confier sur le drame de sa vie : « J’ai perdu mon fils unique il y a douze ans et je ne m’en remettrai jamais. Lionel était journaliste et homme d’affaires, il est décédé à l’âge de 58 ans d’un cancer du poumon. Il souffrait énormément de devoir me partager. On ne s’entendait pas tout le temps, mais on s’aimait beaucoup. », avait-elle raconté avec beaucoup de tendresse et d’émotion.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JULIE VERHOEVEN (@julieverhoeven)

Son fils Lionel avait une fille prénommée Daphné qui est donc la petite fille de Régine. Quand elle a eu 30 ans, elle a mis au monde un petit prince appelé Léo. La Reine de la nuit était donc grand-mère et arrière-grand-mère. Elle était folle de son arrière-petit-fils et n’a pas hésité à le dire haut et fort : « Léo est mon nouvel amour. Il a 1 an et demi et n’arrête pas de danser. C’est un mélange détonnant de sang irlandais, écossais et polonais. Il est aussi le petit-fils de John Boorman, réalisateur d’Excalibur. Donc je crois que ce petit sera un génie. », avait-elle déclaré avec beaucoup de fierté. Ce petit bout d’homme devait lui faire penser à son fils à elle. À présent, Régine et son fils unique, l’homme de sa vie, sont réunis à jamais.