Retraite : découvrez le coût d’une place en Ehpad ou en maison de retraite

Tout savoir sur le prix des maisons de retraite et des EHPAD ainsi que la différence entre les deux établissements.

© Malakoff Humanis-Retraite : découvrez le coût d’une place en Ehpad ou en maison de retraite

Les pouvoirs publics préfèrent que les ainés restent le plus longtemps possible dans leur domicile. Hélas, ce n’est pas toujours possible. Si la personne âgée ne peut plus être en sécurité seule, il est conseillé de lui trouver un établissement d’accueil et son choix devient alors essentiel… Sur le marché, il existe plusieurs types d’hébergements : les maisons de retraite classiques (EHPA) et celles qui sont médicalisées (EHPAD). Le choix va dépendre de l’état de santé, la dépendance, les prestations nécessaires. Ainsi, le prix varie aussi beaucoup ! On vous fait le point pour y voir plus clair !

Tout savoir sur le prix des maisons de retraite et des EHPAD !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Allan Barte (@allanbarte)

Quelle est la différence entre une maison de retraite et un EHPAD ?

La maison de retraite basique est aussi nommée EHPA (établissement d’hébergement pour personnes âgées). Celle-ci accueille des personnes qui sont encore autonomes. La plupart du temps, c’est parce qu’ils ne veulent plus être seuls. En plus, ils peuvent pratiquer des activités et profiter de certaines animations.

Pour les personnes dépendantes, il s’agit d’une maison de retraite médicalisée et plus spécifique, nommée EHPAD. Ces hébergements accueillent des personnes âgées qui sont dépendantes. Encore une fois, le niveau d’autonomie varie d’une personne à l’autre. C’est le « GIR » (groupe iso-ressources) qui évalue l’autonomie du résident. À savoir, il y a six niveaux : le GIR 1 est le plus grave et le GIR 6 le plus faible.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nold never old (@nold_neverold)

Le tarif moyen varie en fonction de plusieurs critères

Le prix des maisons de retraite non médicalisées est forcément moins onéreux que celui des EHPAD. Par contre, les différences de tarifs sur le marché sont hallucinantes… Cela varie de 300 euros à 3 000 euros par mois. Les différences de prix sont dues à la qualité des prestations, mais aussi de la localisation de l’hébergement. Les plus chères se trouvent forcément dans les grandes villes avec la capitale en haut de la liste !

Ensuite, les prix sont justifiés par plusieurs postes différents. Tout d’abord, les frais administratifs qui concernent les admissions, documents de liaison avec les proches, comptabilité, etc. Ensuite, il y a les frais d’hébergement en chambre simple ou double, les repas, le chauffage, etc. Enfin, les frais d’animation pour les activités, ateliers, etc. Il y a aussi une partie pour les frais de blanchissage.

En EHPAD, les personnes ont une assistance 24 heures sur 24. Dans le personnel, il y a des agents hospitaliers, des infirmiers, un médecin, et des AMP (aide médico-psychologique). Par conséquent, les prix peuvent vite grimper : entre 1 500 et 6 000 euros par mois. Ensuite, comme expliqué plus haut, le degré d’autonomie a un coût et dépend du GIR. Le tarif moyen va de 5,53 euros par jour pour une personne GIR 5-6 qui est donc très peu dépendante à 20,51 euros par jour pour un résident GIR 1-2, soit très dépendant.

Est-ce qu’il existe des aides financières prévues par l’État ?

Toute personne se trouvant dans une maison de retraite médicalisée peut percevoir des aides. Par exemple, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), l’aide sociale à l’hébergement (ASH) et aussi l’aide au logement. Les personnes autonomes peuvent aussi demander à leur caisse de retraite une contribution.