Retraites : 10 nouvelles mesures en 2022 ! Le point sur tout ce qui change

Si vous êtes à la retraite ou êtes sur le point d’y arriver, voilà à quoi vous pouvez vous attendre ! Découvrez les nouvelles mesures qui prennent effet à partir de 2022.

© Adobestock

Comme chaque année à la même époque, le gouvernement annonce de nouvelles mesures dans différents domaines. Aujourd’hui, Objeko vous propose donc de s’intéresser à ce qui va changer en 2022 concernant les retraites. En effet, de nouvelles dispositions rentrent en vigueur avec notamment une revalorisation des pensions pour certains Français. Toute une liste de dispositifs que notre rédaction vous propose de découvrir plus en détail.

Retraite : 10 mesures qui ont leur importance

Une mauvaise nouvelle

De manière régulière, les décideurs politiques revoient la législation en place dans des domaines divers et variés. En ce début d’année, ils ont donc choisi dans cette optique de s’intéresser aux retraites. Tout d’abord, penchons-nous alors sur la revalorisation des retraites de base. Apparemment, il s’agirait d’une augmentation cette année qui serait de 1,1 %. Si ce chiffre peut dans un premier temps sembler réjouissant, il faut le comparer à l’inflation qui est de 1,4 %. Autrement dit, cette augmentation de la retraite ne couvrira pas totalement la différence. Pour être tout à fait précis sur le sujet, il faut ajouter que cette revalorisation concerne les retraites de base des salariés, des fonctionnaires et des indépendants et qu’elle prendra effet à partir du mois de février.

Cependant, le gouvernement partage également une bonne nouvelle au sujet des retraites. Pour 2022, toutes les personnes qui perçoivent moins de 2000 euros nets par mois toucheront une prime exceptionnelle de 100 euros afin de faire face à la hausse du prix de l’énergie. Une prime inflation pour tous les ménages qui se trouvent dans la même situation financière. Toujours dans la même veine, Objeko vous rappelle aussi que les retraites Argic Arrco des salariés du privé ont déjà fait l’objet d’une revalorisation en novembre dernier avec un point d’indice de 1 %. Néanmoins, tout dépendra du régime auquel vous appartenez, car là aussi, il existe de grandes différences. À titre d’exemple, les agents non titulaires de la fonction publique ont droit à 1,1 %.

Des nouveaux plafonds

Au sujet de la pension de réversion, le législateur a modifié les conditions d’obtention avec un plafond annuel de ressources qui s’alignent sur d’autres régimes. Pour les professions libérales hors avocat, cela passe ainsi à 21 985, 60 euros pour une personne isolée et 35 176, 96 euros pour un couple. Un changement qui concerne également les bénéficiaires de l’allocation de solidarité pour personnes âgées, un dispositif qui avant s’appelait le Minimum Vieillesse. Désormais, les montants sont aussi augmentés sur une base de revalorisation de 1,1 %. Pour être plus clair, cela signifie qu’une personne seule touchera 916, 78 euros par mois alors qu’un couple percevra 1423, 31 euros de retraite.

Si vous bénéficiez de l’allocation veuvage, prenez aujourd’hui en compte que la revalorisation concernant cette retraite sera de 1,1 %. Dans les chiffres, cela veut dire que le montant maximal est maintenant de 632, 17 euros à condition que vos autres ressources ne dépassent pas 2 370,64 euros par trimestre. Ajoutons aussi que suite à une loi 2 décembre 2021, les retraites agricoles des conjoints collaborateurs connaissent une revalorisation à 713, 11 euros par mois. Une mesure qui s’inscrit dans le souhait du gouvernement de revoir à la hausse, les retraites de cette catégorie de personnes qui inclut également les aides familiaux.

Pour les indépendants

Suite à la pandémie de Covid-19 et aux conséquences de celle-ci, nos responsables politiques ont décidé de s’intéresser à la retraite des indépendants des secteurs les plus impactés par la crise. Il s’agit ici des personnes qui travaille dans l’hôtellerie, la restauration, le tourisme encore l’événementiel. Ainsi, si vous prenez votre retraite à partir du 1er janvier 2022 et que vous n’avez pas pu cotiser en raison de la fermeture de votre entreprise ou des différents confinements, vous serez exonéré de plusieurs trimestres si ceux-ci n’ont pas pu être validés pour ces raisons durant les années 2020 et 2021. Néanmoins, il faut préciser qu’il existe encore certaines zones d’ombre sur la question et qu’il est nécessaire d’attendre un peu pour découvrir quelles sont les modalités exactes.

Ce décret au sujet des retraites s’intéresse également aux salariés qui sont au forfait jour et non aux nombres d’heures. Ils pourront désormais aussi profiter de la retraite progressive afin d’envisager la fin de leur activité. Mais là aussi, on attend encore plus de précisions sur la manière dont cela va se traduire dans le texte définitif de loi. En résumé, soyez donc attentif à ces nouveaux dispositifs pour découvrir en quoi ils ont une incidence sur le montant actuel de votre retraite. Dans certains cas, cela peut effectivement changer la donne sur ce que vous percevrez mensuellement dans les prochaines années. En attendant, Objeko reste attentif aux prochaines déclarations des élus pour, comme à notre habitude, vous tenir informé dans les plus brefs délais.