Retraites : bénéficierez-vous d’une augmentation le mois prochain ? Voici qui est concerné

Certains retraités vont bénéficier d’une hausse de leur pension de retraite d’ici le mois de septembre. Faites-vous partie des chanceux ? Objeko fait le point à ce sujet.

©iStock-Retraites : bénéficierez-vous d’une augmentation le mois prochain ? Voici qui est concerné

Par rapport au projet de loi visant à améliorer le pouvoir d’achat des Français, une nouvelle mesure a été prise. Elle a pour objectif d’augmenter les retraites de 4 % à partir du mois prochain.

Au mois de juillet 2022, le président de la République Emmanuel Macron promis une augmentation pour aider les retraités à faire face à la forte inflation du moment.

Une hausse des retraites face à l’inflation

Cette hausse est applicable sur le paiement du mois d’aout dont le versement est programmé pour le 9 septembre 2022, indique l’Assurance retraite. D’après un communiqué officiel : « Le montant de la revalorisation sera viré de manière rétroactive avec le paiement du mois prochain ». Ce droit profite à tous les retraités, qu’ils aient travaillé dans le secteur public ou privé. Il faut tout de même retenir que cette augmentation s’applique sur celle de base, la pension de réversion, l’Aspa et l’ASI.

 

Les fonctionnaires ont aussi le droit d’accéder à cette amélioration. Il faut savoir que la pension de base constitue la plupart de leurs pensions, cette mesure devrait être très profitable. Mais qu’en est-il pour les complémentaires ?

Vers une augmentation des complémentaires en 2022 ?

Comme d’habitude, les complémentaires font l’objet d’une augmentation le 1er novembre, liée à la valeur du point retraite Agirc-Arrco. Il y a 7 ans, la valeur de la complémentaire est restée la même. Une hausse a ensuite été faite en 2018. Ainsi, le point a progressé de 1 % en novembre 2019 pour atteindre les 1,271 4 €. Cette valeur est restée identique au 1er novembre 2020.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ES13 (@es13.lexpertdesloisirs)

 

Un an après, une nouvelle augmentation a été enregistrée faisant passer le point à 1, 2841 €. Notons que la hausse ne concerne pas la complémentaire des salariés du privé. Celle-ci est sous le contrôle des partenaires sociaux. La question est un enjeu important pour des millions de Français.

Les Français et les Françaises sont très préoccupés par le moment auquel ils vont pouvoir prétendre à partir à la retraite. De nombreux salariés exercent des métiers pénibles avec des horaires compliqués et souvent mal payés. L’horizon de la retraite vers 62 ans et un enjeu fort. Ces dernières années, les gouvernements souhaitaient reculer l’âge légal de départ. C’est un sujet délicat en France qui suscite des protestations et des manifestations. Il faut rappeler qu’une France, il existe un système de répartition.

C’est-à-dire que ceux qui travaillent financent la retraite de ceux qui ne travaillent plus. Mais avec la crise économique, le système est en train de gripper. Déjà le chômage de masse qui empêche le versement de cotisation. De plus, les retraités sont de plus en plus nombreux et l’espérance de vie est de plus en plus longue. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler du sujet.