Retraites, tickets resto, impôts, carburants… : voici tout ce qui change dès septembre

Découvrez toutes les nouvelles mesures du gouvernement à partir du 1er septembre. Alors, bonnes ou mauvaises surprises ?

©iStock-Retraites, tickets resto, impôts, carburants… : voici tout ce qui change dès septembre

Le jeudi 1er septembre annonce la rentrée scolaire pour nos enfants, mais aussi un tas de nouvelles mesures mises en place par le gouvernement Macron. Est-ce que la vie des Français va changer ?

Tout ce qui change au 1er septembre et vous n’allez pas être déçus !

Grâce à nos confrères de Midi Libre, nous avons pu faire le point sur les nouveaux dispositifs qui débutent au 1er septembre. On vous fait le point ci-dessous.

Des remises sur le carburant jusqu’à fin 2022

Au début du mois d’août, les tarifs étaient à la baisse, mais depuis une semaine, ces derniers remontent. De quoi inquiéter les Français. Étant donné que le marché et les prix restent très changeants, le gouvernement veut donner un coup de pouce aux automobilistes. Ainsi, la réduction à la pompe va passer de 18 à 30 centimes par litre à partir du 1er septembre. Le Parlement a voté la mesure au début du mois afin de répondre à la loi sur le pouvoir d’achat. Cette réduction sera mise en place jusqu’au 30 octobre. Ensuite, elle redescendra à 10 centimes jusqu’à la fin de l’année 2022.

Immobilier : la loi Lemoine généralisée à tous les emprunteurs

La loi Lemoine a été mise en place le 1er juin 2022 pour les nouveaux emprunteurs. Elle consiste à pouvoir résilier à tout moment son contrat d’assurance emprunteur pour aller à la concurrence. Cette loi se généralise à partir du 1er septembre pour tous les prêts immobiliers qui sont déjà en cours. Avant cette loi, les emprunteurs ne pouvaient résilier qu’à la date anniversaire. La loi prévoit aussi de ne plus faire remplir le questionnaire médical pour un crédit en dessous de 200 000 euros ou 400 000 en couple. Deux très bonnes nouvelles !

Impôt sur le revenu : les taux revus !

Attendez-vous à des changements au niveau de votre taux d’imposition. « Le taux qui s’applique au mois de septembre de l’année N est le taux issu de votre déclaration effectuée au printemps », explique le site officiel.

PMA : les donneurs ne seront plus anonymes dès le 1er septembre

L’anonymat était garanti par la loi de bioéthique du 2 août 2022. Mais, à partir du 1er septembre, cet anonymat des donneurs tombe. Un moyen pour les enfants nés par PMA de retrouver leurs origines s’ils le veulent. Donc, les personnes qui font le don de leurs spermatozoïdes ou ovocytes donneront aussi des données personnelles. À savoir, leur nom, prénom, date de naissance, âge et statut familial à l’instant du don, des critères physiques et aussi leurs motivations. Une fois adultes, les enfants pourront avoir accès à ses informations. Par contre, les personnes qui ont donné avant le 1er septembre 2022 ne sont pas obligés de donner les données, mais c’est une possibilité.

Des retraites revalorisées de 4 %

La hausse des pensions de retraite qui devait se faire le 9 août a été repoussée au 9 septembre 2022. Toujours dans le but de booster le pouvoir d’achat, elles sont augmentées de 4%. Ce n’est pas la seule aide à être revalorisée. On peut citer l’allocation aux adultes handicapés (AAH), le RSA, certaines allocations familiales, les aides au logement (APL, ALF, ALS), la prime d’activité et les bourses étudiantes. Le premier versement sera effectué le 5 septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Allan Barte (@allanbarte)

Ticket resto : hausse du plafond journalier à partir du 1er septembre

Les 4,5 millions de salariés qui ont des tickets-restaurants vont être ravis ! Plus de souplesse, car ils pourront payer n’importe quel achat alimentaire. De plus, le plafond journalier est revu à la hausse, il passe de 19 à 25 euros.

La prime de rentrée scolaire de 100 euros

10,8 millions de familles touchent la prime de rentrée scolaire. Il n’y aucune démarche à faire, c’est automatique et elle répond à la loi pouvoir d’achat. Il n’est pas obligatoire d’avoir des enfants, mais elle est augmentée de 50 euros pour chaque enfant à charge. Les personnes qui perçoivent des aides sociales ainsi que les élèves boursiers la recevront à partir du 15 septembre. Pour les bénéficiaires de la prime d’activité, ce sera à l’automne.

Les bourses des collèges pour réduire les frais

La prime de rentrée scolaire se cumule avec les bourses pour les collégiens. Le but est de faire baisser « les frais de cantine ou les dépenses relatives à l’achat de fournitures ou manuels scolaires ». Ces dernières sont perçues trois fois par an, à la fin de chaque trimestre scolaire. Tout dépend de vos ressources.