Richard Berry accusé d’abus sur mineur : sa fille, Coline Berry dévoile une nouvelle lettre

Richard Berry et sa fille aînée sont toujours en procès. Et Coline Berry n’est pas prête de baisser les bras malgré son père qui nie les faits dont elle l’accuse. Elle souhaite aussi empêcher son retour au théâtre et en voici les raisons.

Richard Berry accusé d'abus sur mineur : sa fille, Coline Berry, adresse une nouvelle lettre à la justice
© Jacovides-Moreau/Bestimage

Richard Berry et sa fille, Coline Berry, se déchirent publiquement depuis janvier 2021. La fille aînée du comédien dépose plainte contre lui et l’accuse d’avoir abusé d’elle quand elle n’était qu’enfant. Elle dépose également plainte contre l’ex-femme de Richard Berry, Jeane Manson, pour les mêmes motifs. Les deux accusés nient les faits mais Coline Berry compte bien aller au bout de ce procès pour obtenir justice et réparation. Richard Berry aurait même, selon elle, reconnu les faits dans la sphère privée mais se refuse à les reconnaître dans la sphère publique. Sphère publique dans laquelle il avait en effet plutôt tendance à remettre en question la fragilité émotionnelle de sa fille aînée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Berry (@richardberryofficiel)

C’est donc depuis le 25 janvier dernier que l’affaire est entre les mains de la justice. Et ce 4 septembre, l’AFP (L’Agence France-Presse) dévoile un courrier dans lequel la fille de Richard Berry se révolte. Elle est indignée d’apprendre que son père puisse remonter sur scène pour jouer le rôle d’un avocat. En effet, les théâtres étaient longtemps fermés à cause de la pandémie et de la crise sanitaire qui en découlait. Richard Berry était à l’affiche de Plaidoiries pour ce rôle. Or, pour Coline Berry, c’est inadmissible, « révoltant et insultant ». Et elle fait part de sa colère dans une lettre adressée au bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris. Objeko vous raconte tout du nouveau volet de cette affaire.

Richard Berry sera-t-il empêché de remonter sur les planches du théâtre ?

Richard Berry est un acteur connu et reconnu pour son travail. De fait, Coline Berry sait que sa démarche risque de ruiner la carrière de son père. Mais elle explique avoir mis des années à admettre que son père avait abusé d’elle et que porter plainte est l’issue logique pour tenter d’apaiser ses maux. Richard Berry nie donc les faits que sa fille lui reproche. Et Objeko vous rappelle qu’il est présumé innocent jusqu’à ce que la justice tranche.

« Je démens de toutes mes forces et sans ambiguïtés ces accusations immondes. Je n’ai jamais eu de relations déplacées (…) avec Coline, ni avec aucun autre de mes enfants » disait-il en février dernier. C’était la dernière fois qu’il ne s’exprimait pas par la voie de ses avocats dans cette affaire. Depuis, il décide de prendre de la distance. Et déplore même que le public puisse connaître les détails de la plainte de sa fille. Mais Coline Berry rappelle aussi que c’est lui qui a tenu à rendre les choses publiques en prenant la parole ainsi sur son compte Instagram. La fille de Richard Berry admet également qu’elle ne souhaitait pas déballer toute cette affaire aux médias. Elle espérait que son père admette ses tords et les assument, tout simplement.

Une affaire complexe qui déchire une famille

Mais dans les faits, les choses sont bien plus complexes. Si Richard Berry a reconnu avoir été violent avec le mère de Coline Berry, il n’admet pas avoir abusé d’elle ou de sa belle-fille, la fille de Jeane Manson. Cependant, en attendant que la justice rende son verdict, Coline Berry ne va pas rester les bras croisés. Elle ne peut que continuer de se battre pour faire entendre sa version. Et espérer qu’elle soit reconnue par la justice. Alors, quand elle apprenait que son père allait remonter sur les planches d’un théâtre pour incarner un avocat, c’en était trop. Elle a d’ailleurs le soutien de sa cousine, l’actrice Marilou Berry, et de la mère de cette dernière, l’actrice Josiane Balasko.

Richard Berry est à l’affiche de la pièce de théâtre Plaidoiries. Ce 31 octobre, le show doit reprendre au Théâtre Libre de Paris. C’est donc sans attendre que la fille aînée du comédien décide d’écrire au bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris. Objeko vous rapporte ce qu’elle y écrit.

Un courrier explicite contre Richard Berry

Son courrier est daté au 2 septembre et c’est le 4 septembre dernier qu’il est dévoilé par l’AFP. Coline Berry détaille en quoi il serait inadmissible de le voir porter la robe d’avocat alors qu’il est sous le coup de telles accusations. « Si mon père a nié les accusations portées à son encontre, il a toutefois, depuis cette plainte, admis publiquement des faits graves de violences conjugales répétées. » écrivait-elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Berry (@richardberryofficiel)

« Il a pour mémoire reconnu avoir gravement frappé ma mère, Catherine Hiegel, qui a depuis perdu un tympan. (…) En tant que plaignante, je trouve révoltant et insultant qu’une personne qui a déjà reconnu certains des faits dont on l’accuse à l’égard des femmes puisse revendiquer d’être le porte-parole de ces dernières et d’enfants victimes d’infractions pénales. » ajoutait-elle. Pour la fille de Richard Berry, son souhait est légitime : « qu’il cesse d’endosser la robe et le titre qui font la grandeur de votre profession ».


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.